1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 11 octobre : semaine boursière qui s'achève dans l'euphorie

Boursorama11/10/2019 à 18:15

Les marchés ont vu le verre à moitié plein cette semaine. Le CAC termine en forte hausse de 1,73% % ce qui lui permet largement de reconquérir le seuil des 5650 points à 5665 points et de s'adjuger plus de 3,2% sur la semaine. 

L'optimisme était de mise sur le front de la guerre commerciale alors qu'ont débutées les discussions à Washington. Les investisseurs tablent sur la conclusion d'un accord commercial, au moins partiel, entre les Etats-Unis et la Chine, qui permettrait de reporter une nouvelle vague de droits de douanes, prévue le 15 octobre prochain. 

Parmi les autres pistes évoquées dans les médias figurent une augmentation des achats de produits agricoles américains par la Chine, l'engagement de Pékin à ne pas laisser chuter sa devise et coté américain un allègement des sanctions imposées par Washington à l'encontre de plusieurs grandes entreprises chinoises.

La valeur du jour c'est Publicis qui dévisse. Le groupe publicitaire français a fait état d'une contraction de 2,7% de ses ventes au 3e trimestre. La tendance a donc empiré et le groupe, qui anticipait auparavant pour l'ensemble de 2019 des ventes stables, vise désormais une baisse de l'ordre de 2,5% avant une stabilisation en 2020, avec un taux compris entre - 2% et + 1%.

A l'inverse, STMicroelectronics signe la meilleure performance sur le CAC. Le titre profite de la recommandation 'achat' du bureau d'analyses de Liberum qui remonte son objectif de cours de 23 à 25 euros dans le sillage de prévisions de revenus et de résultats relevées pour le groupe franco-italien.

Le secteur automobile tirait son épingle du jour grâce aux espoirs d'accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis. 

Renault se distinguait dans le vert alors que «le conseil d'administration a décidé de mettre un terme aux mandats de Directeur général" de Thierry Bolloré "avec effet immédiat". Pour assurer la transition, le conseil a désigné l'actuelle directrice financière Clotilde Delbos comme directrice générale par intérim.

Sur le marché des changes, la livre sterling s'envole de 2% face au dollar, au plus haut depuis mai. Principal raison du rebond, le fait que les pays de l'UE ont donné leur feu vert pour lancer des négociations "intenses" sur le Brexit avec les Britanniques.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer