1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 11 juillet : cinquième séance de consolidation pour le CAC40

Boursorama11/07/2019 à 18:10

Cinquième séance de baisse consécutive pour le CAC qui continue de consolider sur ses plus hauts annuels. L'indice parisien termine une fois encore en léger repli de 0,28% à 5551 points. La volatilité est de fait absente depuis une semaine, signe que le discours accommodant de Jerome Powell  n'a pas surpris les marchés.

A Wall Street les indices manquent également de catalyseurs après avoir dépassé des niveaux historiques, à l'image du S&P 500 qui reflue sous le seuil des 3000 points après les avoir franchi pour la première fois  de son histoire la veille. Seul le Dow Jones reste bien orienté et teste actuellement de nouveau record absolu autour des 27.040Pts.

Sur le front économique, l'inflation sous-jacente aux États-Unis est ressortie en hausse de  +0,3% en juin 2019, un chiffre légèrement au-dessus du consensus (+0,2%). Sur an, l'indice des prix a augmenté de 2,1% en donnée hors éléments volatils, un taux en ligne avec les objectifs de la Fed. 

Le secteur automobile est mal orienté, plombé par un nouveau repli du marché automobile chinois qui a enregistré une nouvelle baisse de 9,6% en juin, après avoir chuté de 16% en mai dernier . L'organisme public chinois qui édite ces statistiques officielles table désormais sur une baisse du marché chinois sur l'année. Les 3 équipementiers Valeo, Faurecia et Plastic omnium sont en queue de peloton sur le SBF 120. 

A l'inverse le secteur pétrolier était recherché par les investisseurs alors que la tension monte entre le Royaume-Uni et l'Iran dans le détroit d'Ormuz. La marine britannique affirme en effet que trois navires de guerre iraniens ont tenté de bloquer le passage d'un pétrolier britannique. Un regain de tensions qui poussent les cours du brent aux portes des 67$. Dans ce contexte, les parapétrolières en profitent, à l'image de Technip FMC qui finit en tête du CAC.

Ingenico termine en tête du SBF 120 . Le leader des solutions de paiement profite de deux recommandations d'analystes positives, dont AlphaValue qui passe d'alléger à accumuler avec un objectif de cours relevé de 69,80 à 81,80 EUR.

A noter pour finir que l'once d'or profite de contexte de tensions géopolitiques et grappille 0,29% pour se négocier autour des 1414 $ l'once. 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer