Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fondamentaux

Pétrole Brent

79.63 USD
+0.37% 
valeur indicative 68.13 EUR

XC0009677409 BRN

Ice Europ données temps différé
Politique d'exécution
  • Ouverture

    79.44

  • Clôture veille

    79.34

  • Volume

    9 328

  • Dernier échange

    20.09.18 / 08:26:13

  • + haut

    79.76

  • + bas

    79.28

  • + haut 12 derniers mois

    80.50

  • + bas 12 derniers mois

    62

  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur Pétrole Brent

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter Pétrole Brent à mes listes

    Fermer

Fondamentaux Pétrole Brent

Toujours incontournable malgré son inévitable épuisement à très long terme, le pétrole fournit encore un tiers des besoins mondiaux en énergie.

Offre : le rôle central de l'Opep et des Etats-Unis
La production de pétrole représente environ 80 millions de barils par jour à l'échelle mondiale depuis plusieurs années. Le Moyen-Orient produit environ 30% de l'offre mondiale, avec notamment l'Arabie saoudite, l'Iran, l'Irak, les Émirats et le Koweït. La Russie représente quant à elle 13% de la production mondiale et les Etats-Unis environ 10%. A contrario, l'Europe est très peu productrice à l'exception de la Norvège et de l'Ecosse.

Depuis plusieurs décennies, la cadence de production de pétrole dépend particulièrement des décisions régulatrices de l'Opep, l'« Organisation des pays exportateurs de pétrole », au premier rang desquels figure l'Arabie saoudite. L'Opep, créée en 1960, se réunit régulièrement pour définir les quantités de production en nombre de barils journaliers dans les pays-membres de l'organisation, régulant ainsi de manière significative une part importante la production mondiale.

Pendant longtemps, l'offre de pétrole dépendait beaucoup de la stabilité géopolitique des pays du Moyen-Orient. Les éventuelles montées de tensions dans cette région du monde s'accompagnaient alors généralement d'une hausse des cours du brut.

Depuis 2013-2014, la situation évolue significativement alors que les Etats-Unis sont devenus d'importants producteurs de pétrole de schiste. Cette nouvelle méthode d'extraction, en fort développement malgré le débat environnemental qu'elle suscite, permet une plus grande autosuffisance des Etats-Unis en matière énergétique, modifiant l'équilibre de l'offre et de la demande. Les prix du baril sont ainsi désormais moins dépendants de la situation géopolitique au Moyen-Orient. Par ailleurs, avec l'extraction du pétrole de schiste, la raréfaction inéluctable de l'or noir en est d'autant plus repoussée.

Demande : tirée à la hausse par les émergents
Le pétrole représente toujours 32% des besoins énergétiques mondiaux malgré le développement des énergies renouvelables. L'évolution de la demande reste principalement tirée à la hausse par les pays asiatiques, au premier rang desquels se trouvent la Chine et l'Inde, en fort développement et très consommatrices de matières premières. Plus généralement, l'évolution globale de la demande de pétrole est très corrélée à la croissance mondiale.

À noter qu'au-delà de sa consommation en tant qu'énergie après raffinement (essence et fioul notamment), le pétrole est également utilisé dans la fabrication de nombreuses matières comme les plastiques et certains polymères (pétrochimie).

Cotation pétrole: Brent, WTI et Arabian Light
Sur les marchés, plusieurs types de barils de pétrole sont distingués en fonction de leurs caractéristiques chimiques et de leur origine de production.

- Le Brent , dit « brut de mer du Nord », est le baril de référence en Europe. Son nom provient d'un acronyme des principales plateformes pétrolières de mer du Nord : Broom, Rannock, Etive, Ness et Tarbert.
- Le baril WTI (West Texas Intermediate), côté à New York sur le NYMEX, est quant à lui la référence américaine. Sa fréquente désignation sous le terme de « Light Sweet Crude Oil » provient de son type de raffinage, aboutissant à une faible teneur en soufre par rapport au Brent.
- L' Arabian Light est quant à lui la référence de l'Arabie Saoudite.

Avant 2011, le WTI cotait généralement à quelques dollars au-dessus du Brent. Toutefois, avec la forte production de pétrole de schiste augmentant l'offre américaine, la valorisation du WTI s'est globalement affaiblie face au Brent européen, qui cote désormais quelques dollars au-dessus du WTI.

Retrouvez le dernier cours du pétrole

Evolution des prix du baril: bulles et krachs pétroliers
Au cours de la dernière décennie, les prix du baril ont connu des variations de grande amplitude. A l'été 2008, un pic était atteint sur le Brent à 147 dollars le baril. L'envolée du pétrole tenait alors principalement au sentiment d'une offre trop faible face à la croissance exponentielle des pays émergents asiatiques très consommateurs de matières premières.

Néanmoins, au cours du second semestre 2008, le pétrole a connu une chute de son cours jusqu'à 40 dollars le baril, liée au retournement de la conjoncture mondiale engendrée par la crise financière. Le baril a ensuite progressivement retrouvé un prix d'environ 80 dollars en 2009-2010, puis de 100 à 120 dollars entre 2011 et la mi-2014.

Au cours du second semestre 2014, le pétrole a de nouveau connu une chute majeure, passant en-dessous des 50 dollars au début de l'année 2015. Cette nouvelle chute des cours de l'or noir était alors motivée par l'abondance de la production aux Etats-Unis (par le pétrole de schiste) et par le maintien de la production des pays de l'Opep alors que la demande mondiale restait stagnante.

Source X. Bargue - Boursorama 2015

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.