1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Debrief Bourse du 6 novembre : le CAC 40 cède 0,19%

Boursorama06/11/2017 à 18:15

Un début de semaine plutôt morose à la Bourse de Paris avec un CAC 40 qui clôt la séance en baisse de 0,19% vers les 5507 points

Aux Etats-Unis, de nouveaux records ont été décrochés par les marchés vendredi et du coup on temporise un peu aujourd’hui, le Dow Jones était stable à 17h30 alors que le Nasdaq gagnait 0,2%. A noter quand même la forte chute de l’opérateur télécoms Sprint (-12,5%) après l'abandon du projet de fusion avec son concurrent T-Mobile (-5,7%). Sprint a annoncé peu de temps après un partenariat avec Altice USA.

La star du jour sur les marchés, c’est le pétrole avec un baril de Brent qui grimpe de plus de 2,4% à 63 dollars, un niveau inégalé depuis juillet 2015. Un mouvement notamment lié à la purge qui a eu lieu en Arabie Saoudite où la commission anticorruption, dirigée par le prince Mohammed ben Salmane, à faire arrêter 10 princes et des dizaines d'anciens ministres.

Résultat, le secteur des parapétrolières se porte bien avec CGG qui prend plus de 10% ainsi que Vallourec et TechnipFMC qui figurent parmi les plus fortes hausses du SBF 120.

ADP Suez Europcar et STMicro ont été eux aussi bien orientés

A noter enfin la très belle progression de la biotech Genomic Vision +30% sans raison particulière. Le spécialiste du peignage moléculaire a pris plus de 50% sur le mois écoulé.

Côté baisses, prises de bénéfices sur la medtech Mauna Kea (-14%) après son parcours explosif et une hausse de plus de 100% sur les trois derniers mois.

Dans le rouge aussi Société Générale toujours sous pression après les trimestriels dévoilés vendredi. Natixis a abaissé son objectif de cours de 60 à 59 euros mais juge désormais qu’il y a un point d’entrée intéressant sur le titre avant la publication du plan stratégique qui sera dévoilé le 28 novembre prochain.

Toujours sous pression également Air France-KLM, nouvelles séances de prises de bénéfices pour la compagnie aérienne qui a déjà cédé près de 7,5% vendredi.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer