1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 28 août : malgré le temps agité, le CAC 40 limite la casse

Boursorama28/08/2019 à 18:26

Drôle d'ambiance en ce moment sur les marchés. Les raisons de broyer du noir ne manquent pas. Outre-Atlantique, on reparle de l'inversion de la courbe des taux entre le taux à deux ans et celui à dix ans. Un phénomène qui s'est reproduit fréquemment ses dernières semaines et qui est souvent le signe avant-coureur d'une récession économique... On en est pourtant encore loin aux Etats-Unis mais le mot revient de plus en plus souvent dans les commentaires de marché

En Europe, les investisseurs surveillent, d'une part L'Italie alors que Mouvement 5 Etoiles et le Parti démocrate essaient de parvenir à un accord de coalition et d'autre part, le Royaume-Uni. Là, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé la suspension du parlement britannique de la deuxième semaine de septembre jusqu'au 14 octobre... soit deux semaines seulement avant la date butoir du Brexit. De quoi compliquer la tâche aux opposants à une sortie de l'Union sans accord. Un hard brexit qui effraie les marchés...

Et pourtant, malgré cet amoncèlement de nuages noirs, le CAC 40 n'a pas si mal résisté, finissant la séance en repli de seulement 0,34%, vers les 5369 points. Il faut dire que tout le monde n'est pas encore revenu de vacances : seulement 2,5 milliards d'euros échangés.

Sur les marchés américains, le tableau est encore plus rose  : le Dow Jones progresse de 0,6% à 17h40 et le nasdaq de 0,2%

Côté valeurs, sur le marché français, Thales signe la plus mauvaise performance du SBF 120. Morgan Stanley a repris le suivi du groupe d'électronique et de défense avec une recommandation à «pondération en ligne» et un objectif de cours à 100 euros à comparer au cours de clôture de 103 euros
Derrière, on retrouve TF1, Sopra Steria et Seb. 

En repli également Dassault Systèmes (-1,8%). L'agence de notation américaine SP Global Ratings lui a assigné la note "A-", accompagnée d'une perspective stable.

Côté hausses, Tarkett rebondit après trois séances de baisse marquées. Lundi, le spécialiste des revêtements de sol avait souffert d'un abaissement de sa recommandation par Société Générale.

Belle séance pour les valeurs pétrolières et parapétrolières avec la hausse de Total, Vallourec ou encore CGG

A noter aussi la hausse de 3,5% de Carmat. La medtech a reçu l'autorisation de reprendre le recrutement de patients au Danemark pour la deuxième partie des essais de sa prothèse cardiaque.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer