Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief Bourse du 27 juillet : le CAC 40 reprend les 5500 points !

information fournie par Boursorama27/07/2018 à 18:47

Ca se bousculait encore côté publications et le CAC 40 termine la journée en hausse de 0,57%, à 5511 points. Sur la semaine, l'indice français a quand même grimpé de 2,10%. Une jolie performance.

A Wall Street, un peu comme hier, le Dow Jones grimpe alors que le Nasdaq se replie. Si Amazon a plutôt fait bonne impression, c'est Twitter qui dévisse aujourd'hui, en repli de 19% en raison d'inquiétudes sur le nombre d'utilisateurs actifs.

A noter : la croissance américaine est ressortie à 4,1% au deuxième trimestre, au-dessus de la barre symbolique des 4% pour la première fois depuis quatre ans.

Sur le marché français, SES est en orbite haute, chiffre d'affaires et excdént brut d'exploitation au deuxième trimestre ont agréablement surpris les analystes même si le bénéfice net s'est replié de 17,3% au premier semestre et que le groupe a lancé un avertissement sur sa marge brute d'exploitation pour 2018 et 2020...

Si Casino a déçu hier, Carrefour a lui rempli son chariot aujourd'hui. Au premier semestre son résultat opérationnel courant s'élève à 597 millions d'euros, en augmentation de 5,8% à taux de changes constants. La marge opérationnelle est stable. Autre bonne nouvelle : l'amélioration du cash-flow libre ajusté des éléments exceptionnels.

Ca a carburé aujourd'hui pour GTT. Au premier semestre, le groupe parapétrolier a vu son résultat opérationnel gagner 9,3%, à 82,4 millions d'euros. Surtout le carnet de commandes semble stabilisé au 2e trimestre et affiche des perspectives encourageantes.

C'est un peu la même chose pour technipFMC avec un bond de 34% des prises de commandes au T2.

Côté baisses, grosse sanction pour Sopra Steria. La SSII a même perdu jusqu'à 19% en cours de séance. En cause, des résultats très inférieurs aux attentes au S1 avec un résultat net part du groupe en recul de 42% à 38,4 millions d'euros.

Kering n'a pas non plus mis les investisseurs dans sa poche aujourd'hui. Et pourtant le résultat d'exploitation a grimpé de 53% au premier semestre, le free cash-flow de 65%. Oui mais voilà, la locomotive du groupe, Gucci a déçu avec une croissance organique à 40% tout de même mais inférieure aux 42% attendus.

Déception aussi pour les chiffres de Nexans et Spie.

Le Debrief Bourse s'interrompt pour les vacances et reprendra le 27 août.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris +1.40%
Euronext Paris 0.00%
SES
Euronext Paris +1.36%

Vidéos les + vues