Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief Bourse du 16 mai : la Chine plombe (un peu) l'ambiance

information fournie par Boursorama16/05/2022 à 18:15

Les dernières données macro-économiques en provenance de Chine pèsent sur les marchés.

Les ventes au détail ont en effet chuté de plus de 11% en avril par rapport à avril 2021, soit près de deux fois plus qu'attendu par les analystes.

Ces chiffres montrent évidemment l'impact des confinements dans le pays.

Bref, le CAC 40 se replie mais le recul est finalement modéré à l'issue de cette séance. Il lâche 0,23% vers les 6347 points.

Du côté des valeurs,

Le segment de l'énergie et des matières premières évolue contre la tendance. Engie s'offre la plus forte hausse : +2,39%. ArcelorMittal gagne 2,33%, TotalEnergies progresse de 1,23% dans le sillage des cours du pétrole.

Le secteur de la défense est de nouveau plébiscité par les investisseurs avec une hausse de 1,84% pour Thalès.

A l'inverse, la tech souffre à l'image de Worldline qui recule de 2,2%, plus forte baisse de l'indice. STMicro perd presque 2%.

De son côté, Renault termine à l'équilibre après l'officialisation de la cession de sa filiale Avtovaz en Russie.

Sur l'indice large, l'actualité c'est cette chute spectaculaire de Valneva qui abandonne 19% après l'annonce d'une possible annulation du contrat d'achat de vaccins contre le covid conclu par la Commission européenne.

A l'inverse, Casino progresse de presque 6% après avoir confirmé son intention de céder sa filiale d'énergies renouvelables GreenYellow.

Enfin on termine par les marchés américains où la chute est limitée mais la tendance est bien négative avec cette dégradation marquée de la conjoncture internationale. Au moment de la clôture parisienne, les trois indices de la Bourse de New York évoluaient en territoire négatif.


Vidéos les + vues