1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 4 septembre : l'aversion au risque fait son retour

Boursorama04/09/2018 à 18:16

Regain d'aversion au risque aujourd'hui à Paris avec un CAC40 qui clôture en nette baisse de 1,31 % à 5342pts. Les opérateurs justifient ce repli par les craintes de tensions commerciales alors que le président américain Donald Trump a menacé d'expulser le Canada de l'Accord de libre-échange (Aléna) suite à l'échec des négociations vendredi dernier. Les marchés restent également prudents alors que l'administration américaine pourrait imposer dès cette semaine de nouvelles taxes sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés. A noter que le dollar, valeur refuge, profite de l'incertitude ce qui relègue l'euro aux niveau 1,1560$.

Coté valeurs, la meilleure performance du SBF 120 est pour Scor qui bondit de +9,53% à 38,83 euros après avoir rejeté une offre de rachat à 43 euros  par action de COVEA fin août. Le mutualiste a retiré son offre, tout en laissant la porte ouverte à une opération amicale'. A ce cours, le capital de Scor serait valorisé 8,25 milliards d'euros.

Iliad se distingue également parmi les plus fortes hausses après avoir publié au titre du premier semestre 2018 un résultat net récurrent en légère baisse de 0,4% à 232 millions d'euros et un Ebitda consolidé en recul de 1% à 866 millions. Au sein d'un marché très concurrentiel, les opérateurs ont salué le fait que le groupe de télécommunications a maintenu son chiffre d'affaires à l'équilibre par rapport au premier semestre 2017. La maison mère de free a par ailleurs dégagé une croissance de 2,4% dans le mobile qui a compensé un tassement de 2,2% dans le fixe.

A l'inverse, le secteur du luxe subit des prises de bénéfices, plombé par la crainte de voir les USA imposer des taxes douanières sur les importations chinoises. LVMH est lanterne rouge du CAC suivi de Hermès qui perd 2,49% à 548,40 euros.

Le secteur bancaire a le vent en poupe sans raison particulière. Selon des sources de marché, le secteur profite de la remontée des taux souverains, victime du retour de l'aversion au risque.  

Sur le SBF 120 Casino Guichard profite de rachats à bons compte après avoir été chahuté au cours des dernières séances à cause du poids de sa dette.

Enfin, Accor termine la course en tête sur le CAC après avoir finalisé l'acquisition de Mövenpick Hotels & Resorts pour un montant de 560 millions de francs suisses.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer