Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Debrief Bourse du 28 décembre : le CAC40 poursuit sa consolidation

information fournie par Boursorama28/12/2017 à 18:32

Les marchés européens sont restés amorphes avant d’accélérer à la baisse en toute fin de séance. Les investisseurs n‘ont pas réagi au bons indicateurs économique publiés aux Etats-Unis et sont restés proches de l’équilibre avant de piquer du nez quelques minutes avant la clôture sans raison apparente. Au final, le CAC abandonne 0,55% et repasse sous les 5440pts.

Coté valeurs, en tête du SBF 120, Eramet continue de profiter de de la bonne orientation des cours des métaux et de l’annonce de la Chine qui a dit anticiper une demande forte en cuivre en 2018, après une année qui où les cours du cuivre ont bondi de 25%.

Plus forte hausse du CAC 40, AccorHotels, le numéro un européen de l'hôtellerie, a annoncé être en négociation avec un groupe d'investisseurs  en vue de la cession d'une partie du capital de son pôle immobilier AccorInvest. Dans son sillage, Nexity se distingue avec une hausse de 1,6%.

La spéculation continue sur le titre Carrefour. Les investisseurs attendent beaucoup du plan stratégique qui sera dévoilé en janvier prochain par le nouveau PDG Alexandre Bompard.

A l’image de l’ensemble des opérateurs satellitaires, SES continue de pâtir du désamour des investisseurs pour le secteur. Le titre perd désormais plus de 37% depuis le 1er janvier.

GTT subit des prises de bénéfices après avoir caracolé en tête du SBF 120 la veille suite à l’annonce d’un contrat avec un chantier sud-coréen.

Technip FMC reprend son souffle après sa belle progression de la veille. Le titre consolide de 1,2% dans le sillage de la stabilisation des cours du brut.

Lanterne rouge du CAC, Airbus pâtit de la hausse de l’euro face au billet vert, qui nuit à sa compétitivité. De plus l’avionneur serait en train d’analyser plusieurs hypothèses concernant les prochaines années de production de l’A380. Et selon Challenges, la possibilité d’arrêter tout simplement la production serait à l’étude si la compagnie Emirates, le plus gros client du secteur ne passe pas de nouvelles commandes.

Enfin Safran redonne 1,47% alors que l’OPA de l’équipementier aéronautique sur Zodiac est officiellement ouverte. Safran espère boucler d’ici février son rachat de Zodiac. Une fois l'OPA bouclée, le nouvel ensemble Safran-Zodiac pèsera plus de 20 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Il sera le numéro deux mondial des équipements aéronautiques et numéro trois du secteur aéronautique.


Valeurs associées

Euronext Paris +0.22%
Euronext Paris -0.49%
Euronext Paris +3.42%
Euronext Paris -0.12%

Vidéos les + vues