1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 16 octobre : en manque de catalyseurs....

Boursorama16/10/2019 à 20:17

Après avoir inscrit un plus haut annuel et un plus haut de la décennie, le marché parisien marque une pause et cède 0,09% pour repasser sous le seuil des 5700 points.

Le marché manque de catalyseurs, affecté par des inquiétudes sur le dossier commercial entre les Etats-Unis et la Chine et par les incertitudes autour du Brexit alors qu'un conseil européen décisif doit débuter demain. 

Sur le front économique, les statistiques étaient particulièrement nombreuses. A commencer par les ventes au détail aux Etats-Unis qui ont reculé pour la première fois en sept mois en septembre, ce qui fait craindre aux investisseurs que la faiblesse du secteur manufacturier ne se répercute sur l'ensemble de l'économie et notamment sur la consommation, le moteur de l'économie, ce qui pourrait amener la Réserve fédérale à baisser de nouveau ses taux à la fin du mois.   

Du côté des valeurs, Atos tient le haut du pavé sur le CAC. Le groupe vient d'annoncer qu'il avait remporté un contrat majeur auprès de Bayer, qui lui confie la mise en œuvre et la fourniture de services connectés à l'échelle du groupe.

En nette hausse sur le SBF 120, on notera la belle progression de DBV Technologies. La biotech française a levé environ 143 millions de dollars via un placement réservé à certains investisseurs aux Etats-Unis.

A l'inverse, Eurofins chute de plus de 8% sans que l'on puisse donner d'explication particulière. Affaire à suivre. 
 
Sur le SRD, ça monte pour Haulotte groupe dans la foulée du chiffre d'affaires du troisième trimestre qui ressort à 135,3 millions d'euros, en hausse de 4%.  

A noter que le secteur bancaire était recherché, profitant du bon démarrage des publications des banques américaines, et notamment ceux de Bank of America qui grimpe de 2,19% après avoir publié un bénéfice supérieur aux prévisions.


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer