1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 30 septembre : un mois à +3,6% pour le CAC 40

Boursorama30/09/2019 à 18:22

Le CAC 40 a choisi de faire fi des nouvelles tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis pour commencer cette semaine sur une progression de 0,66% vers les 5678 points et finir le mois de septembre à +3,6%, pas mal !

Nouvelles tensions commerciales donc puisque, à une semaine de la reprise des négociations entre les Etats-Unis et la Chine. Voilà que Donald Trump envisagerait, selon Bloomberg, de retirer des entreprises chinoises de la cote américaine et d'imposer de limites aux investissements des fonds de pension américains en Chine. Une menace mollement démentie par l'administration américaine et qui n'a pas empêché les marchés US de progresser tous les deux de 0,4% à 17h40, le Dow Jones vers les 26.932 points et le Nasdaq à 7.971 points

Sur le SBF 120, c'est le spécialiste des systèmes de transport et stockage de GNL GTT qui domine les hausses, devant Imerys et TF1.

EDF aussi est bien orienté (+1,9%). Le groupe d'énergie a confirmé aujourd'hui la fermeture définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim en juin 2020.

Sur le CAC 40, Engie fait la course en tête devant Saint-Gobain. Le groupe a annoncé la vente de son activité vitrage bâtiment en Corée du Sud (Hankuk Glass Industries), acteur sur le marché local de la construction, au fonds d'investissement Glenwood Private Equity. Le français a déjà atteint son objectif 2019 de réaliser 3 milliards de cessions

Côté baisses, sur le SBF 120, Quadient ex-neopost reperd une partie du terrain perdu la semaine dernière dans la foulée des résultats semestriels

Derrière, le producteur de nickel Eramet est impacté par société Générale. La division analyse de la banque a réduit son objectif de cours de 91 à 68 euros tout en réitérant sa recommandation d'Achat. Elle estime que la hausse des dépenses d'investissement dans le minerai de manganèse et le lithium va probablement pénaliser l'action à court terme.

Toujours sur le SBF 120, on retrouve ensuite la biotech DBV suivie par Casino et sur le CAC 40 c'est technipFMC la lanterne rouge -1,7%

LG (redaction@boursorama.fr)
 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer