1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Debrief Bourse du 22 janvier : le CAC 40 en hausse malgré le shutdown

Boursorama22/01/2018 à 18:02

Troisième séance de hausse consécutive pour le CAC 40 qui termine la journée à +0,28% vers les 5542 points. Les investisseurs n'ont donc pas été traumatisés par le shutdown américain.

En effet, le Sénat US n'a pas réussi à s'entendre pour prolonger le budget, résultat, plusieurs administrations américaines sont partiellement fermées.

Outre-Atlantique, les indices jouent donc la prudence alors qu'un nouveau vote est attendu aujourd'hui. C'est en tout cas loin d'être la panique avec un Dow Jones stable vers 17h30 à 26.068 points et un Nasdaq en progrès de 0,5% a vers les 7.372 points. Le billet vert a lui en revanche un petit coup de mou et l'euro s'apprécie de 0,26%.

Sur le marché français, la biotech Genfit a pris la tête des hausses du SBF 120. Derrière les parapétrolières Vallourec et Technip étaient également à la  fête.

A noter sur le SRD, la belle hausse de Transgene (+9,75%). La biotech a annoncé la semaine dernière l'entrée en traitement du premier patient atteint de cancer du poumon dans le cadre de son étude de phase II pour son vaccin thérapeutique TG4010, en association avec Opdivo le produit vedette de l'américain BMS.

Dans le rouge, Eramet signe la plus forte baisse du SBF 120, ce qui n'empêche pas le producteur de nickel de survoler les hausses de l'indice depuis le début de l'année à +21%. Ipsos est également en net repli.

Les investisseurs n'ont pas non plus vraiment avalé la pilule concernant Sanofi. Le laboratoire français a annoncé le rachat de Bioverativ pour 11,6 milliards de dollars. Après avoir échoué à s'emparer de Medivation et d'Actelion, le groupe a donc mis le prix fort (+64% de prime par rapport au cours de vendredi) pour mettre la main sur ce spécialiste américain de l'hémophilie. Une opération justement jugée coûteuse par plusieurs analystes.

Baisse d'altitude également pour Air France-KLM. Un trou d'air dû à Davy Research. Le bureau d'analyse a abaissé sa recommandation sur le groupe aérien de surperformance à neutre avec un OC réduit de 13,50 à 13 euros. Il estime notamment que l'action qui a déjà gagné 163% en 2017 aura du mal à accroitre ces gains cette année.

Mauvaise séance enfin pour Sodexo Edenred et Fnac Darty...

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer