1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 10 septembre : le CAC 40 gagne du temps...

Boursorama10/09/2019 à 18:09

Ca joue clairement la montre sur le marché français. Alors que la BCE doit annoncer jeudi de nouvelles mesures de soutien à l'économie, les investisseurs ne prennent pas de risque et on a un CAC 40 qui campe sous les 5.600 points et clôture aujourd'hui sur un timide +0,08%, vers les 5593 points

Une fois n'est pas coutume, les marchés américains sont eux moins bien orientés avec un Dow Jones qui recule de 0,26% à 17h40 et un Nasdaq qui cède 0,7%

A noter la baisse de 3,2% de Ford alors que Moody's a abaissé la note de solvabilité du constructeur dans la catégorie spéculative Ba1 estimant que les liquidités et les marges du groupe étaient en dessous des attentes et des concurrents.

Sur le SBF 120, ça grimpe à plein tube pour Vallourec. Le groupe a fait savoir hier qu'il avait décroché un contrat de 900 millions de dollars avec Abu Dhabi National Oil Company.

Bic a su entretenir la flamme et c'est en partie grâce à Exane BNP Paribas qui a remonté son conseil sur le titre de sous-performance à neutre. L'action est sous pression depuis le début de l'année, perdant plus de 30%.

Derrière, on retrouve Rothschild, et Casino Guichard

Sur le CAC 40, c'est Saint-Gobain qui se distingue devant, encore lui, Arcelormittal : l'acieriste poursuit sa remontée grimpant de près de 25% sur un mois

A noter enfin la progression de la small cap Séché Environnement après des semestriels bien accueillis marqués notamment par une hausse de 6,8% du résultat opérationnel courant, à 22 millions.

Du côté des baisses sur le SBF 120, c'est la panne de courant pour l'action EDF. Le groupe d'énergie a fait état d'anomalies dans la fabrication de certains composants de réacteurs nucléaires : des problèmes de soudures qui affecteraient plusieurs réacteurs même si on ne sait pas combien ni où ils sont situés.

Derrière c'est un tir groupé de SSII financières avec Euronext, Worldline et Ingenico

C'est rouge aussi pour DBV (-3,41%) alors que la biotech envisagerait (ce n'est pas encore fait) une augmentation de capital d'un montant maximal de 300 millions de dollars aux Etats-Unis à comparer à sa capitalisation actuelle de 615 millions d'euros

Sur le CAC 40 ce sont Airbus et Safran qui perdent le plus nettement de l'altitude.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer