Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Pétrole et parapétrolier

Après avoir connu en 2020 leur pire chute depuis la première guerre du Golfe en 1991, les prix du pétrole sont repartis vigoureusement à la hausse en 2021, portés par une très forte croissance de la demande liée à la reprise économique et par la décision de l'Opep et de leurs alliés de maintenir inchangée leur politique de production. Début 2022, ce sont les tensions géopolitiques dans plusieurs pays venant interrompre la production d’or noir (en Angola, en Libye, au Nigeria, aux Emirats arabes unis) couplés à la forte demande qui poussent les prix à leur plus haut niveau depuis octobre 2014. Le Brent de la mer du Nord, référence internationale, s’échange désormais à 87 dollars après avoir grimpé à 88 dollars, tandis que le WTI se négocie au-dessus des 85 dollars. Dans un contexte de reprise couplé à l’absence d’investissements dans le secteur ces dernières années, de nombreux analystes s’attendent désormais à ce que les prix du pétrole dépassent les 90 dollars le baril, voire les 100 dollars. JP Morgan voit les cours du brut atteindre les 125 dollars en 2022, et même 150 dollars en 2023. 

  • information fournie par AFP03.02.202319:29
    1

    A trois semaines de la présidentielle, le Nigeria est confronté à de graves pénuries de billets de banque et d'essence qui pourraient menacer le scrutin et alimentent les rumeurs d'un complot visant à "saboter" l'élection alors que les politiques se renvoient la balle. Du sud au nord, le pays le plus peuplé d'Afrique (quelque 215 millions d'habitants) est comme paralysé

  • information fournie par Reuters03.02.202318:47

    (Rpt coquilles titre) par Diana Mandia (Reuters) -Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé une séance chargée vendredi, marquée par de nouveaux résultats d'entreprises, des indices PMI en Europe et des données sur l'emploi aux Etats-Unis qui ont alimenté les craintes sur la politique monétaire de la Réserve fédérale. À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,94% à 7

  • information fournie par Reuters03.02.202318:40

    (Rpt coquilles titre) * En Europe, le CAC 40 a gagné 0,61%, le Dax a reculé de 0,21% * Le Footsie britannique inscrit un plus haut historique * Le rapport sur l'emploi US en janvier meilleur que prévu par Diana Mandia 3 février (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé une séance chargée vendredi, marquée par de nouveaux résultats d'entreprises, des indices PMI en Europe et des données sur l'emploi aux Etats-Unis qui ont alimenté les craintes sur la politique monétaire de la Réserve fédérale. À Paris, le CAC 40

  • information fournie par Boursorama avec Media Services03.02.202314:16
    10

    Les pays européens veulent trouver un accord avant la mise en place dimanche d'un embargo sur les produits raffinés russes exportés par voie maritime. L'Union européenne s'apprête a mettre en œuvre de nouvelles sanctions contre la Russie, et notamment le plafonnement du prix des transactions mondiales de produits pétroliers raffinés russes (diesel, essence

  • information fournie par Reuters03.02.202314:07

    par Claude Chendjou PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes, hormis Londres, reculent vendredi à mi-séance après les indices PMI et Wall Street est également attendue en baisse après les résultats décevants des géants américains comme Apple et Amazon, tandis que l'attente des chiffres du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis ne favorise guère la prise de risque. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,24% pour le Dow Jones, de 0,68% pour le Standard & Poor's 500 et de 1,24% pour le Nasdaq

  • information fournie par Reuters03.02.202313:51

    * Wall Street attendue en baisse de 0,2% à 1,2% * Apple, Amazon et Alphabet reculent en avant-Bourse * Publication à 13h30 GMT du rapport sur l'emploi américain * L'activité renoue avec la croissance en zone euro - PMI par Claude Chendjou PARIS, 3 février (Reuters) - Les Bourses européennes, hormis Londres, reculent vendredi à mi-séance après les indices PMI et Wall Street est également attendue en baisse après les résultats décevants des géants américains comme Apple et Amazon, tandis que l'attente des chiffres du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis ne favorise guère la prise de risque. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,24% pour le Dow Jones

  • information fournie par AFP03.02.202312:01
    2

    L'embargo européen sur les produits pétroliers raffinés russes exportés par voie maritime, qui doit entrer en vigueur dimanche, est une mesure "négative" qui va "déséquilibrer davantage" les marchés, a fustigé vendredi le Kremlin. "Cela déséquilibrera davantage les marchés internationaux de l'énergie", a déclaré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, assurant que la Russie "prenait des mesures pour couvrir (ses) intérêts contre les risques qui apparaissent"

  • information fournie par Reuters03.02.202310:50

    PARIS, 3 février (Reuters) - TotalEnergies TTEF.PA a indiqué vendredi avoir une exposition "limitée" résultant de ses participations dans différentes entités du conglomérat indien Adani ADEL

  • information fournie par Reuters03.02.202309:47

    PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en baisse vendredi dans les premiers échanges, la prudence étant globalement de retour dans l'attente de la publication de plusieurs indicateurs économiques, dont le rapport mensuel sur l'emploi américain. À Paris, le CAC 40 perd 0,58% à 7

  • information fournie par Reuters03.02.202308:48

    PARIS, 3 février (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris et en Europe : * SANOFI SASY.PA a annoncé vendredi anticiper une croissance du bénéfice net par action (BNPA) de ses activités en 2023 dans le bas d'une fourchette à un chiffre à taux de changes constants, après de solides résultats en 2022

  • information fournie par Reuters03.02.202308:43

    par Claude Chendjou PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse vendredi à l'ouverture, au lendemain d'une séance euphorique sur les marchés à la suite des annonces de trois grandes banques centrales qui ont alimenté l'espoir d'une fin de cycle imminente dans la remontée des taux d'intérêt. Ce scénario d'un possible ralentissement marqué de l'inflation et d'un atterrissage en douceur de l'économie reste à confirmer et de nouveaux indicateurs macroéconomiques, dont le rapport mensuel sur l'emploi américain prévu dans la journée, seront particulièrement surveillés

  • information fournie par Reuters03.02.202308:29

    PARIS, 3 février (Reuters) - Crédit Agricole Assurances a annoncé vendredi avoir acquis auprès de TotalEnergies TTEF.PA une participation de 50% dans un portefeuille de projets renouvelables d'une capacité totale de 234 mégawatts (MW) avec 29 centrales

  • information fournie par Reuters03.02.202308:26

    (Actualisé avec contrat à terme sur les indice européens et ouverture du marché obligataire en Europe) * Wall Street a terminé dans le désordre jeudi * Le récent rallye à l'épreuve de nouvelles données * Le rapport sur l'emploi américain à l'agenda * A suivre aussi les indices PMI en Europe et aux USA par Claude Chendjou PARIS, 3 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère baisse vendredi à l'ouverture, au lendemain d'une séance euphorique sur les marchés à la suite des annonces de trois grandes banques centrales qui ont alimenté l'espoir d'une fin de cycle imminente dans la remontée des taux d'intérêt. Ce scénario d'un possible ralentissement marqué de l'inflation et d'un atterrissage en douceur de l'économie reste à confirmer et de nouveaux indicateurs macroéconomiques, dont le rapport mensuel sur l'emploi américain prévu dans la journée, seront particulièrement surveillés

  • information fournie par Reuters02.02.202318:40

    par Laetitia Volga PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse jeudi, les annonces de politique monétaire des plus grandes banques centrales au monde alimentant l'espoir d'une fin prochaine du cycle de remontée des taux d'intérêt. À Paris, le CAC 40 a gagné 1,26% à 7

  • information fournie par Reuters02.02.202318:28

    * En Europe, le CAC 40 a gagné 1,26% et le Stoxx 600 1,35% * Wall Street en ordre dispersé, tiraillée entre la Fed et les résultats * La BCE un peu moins "faucon" qu'attendu * Les rendements obligataires et l'euro baissent par Laetitia Volga PARIS, 2 février (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse jeudi, les annonces de politique monétaire des plus grandes banques centrales au monde alimentant l'espoir d'une fin prochaine du cycle de remontée des taux d'intérêt. À Paris, le CAC 40

  • information fournie par Reuters02.02.202313:00

    (Répétition coquille dans le titre) par Claude Chendjou PARIS (Reuters) - Wall Street devrait ouvrir en ordre dispersé jeudi avec un léger repli pour le Dow Jones mais une hausse du S&P-500 et du Nasdaq au lendemain des annonces jugées rassurantes de la Réserve fédérale américaine (Fed) alors qu'en Europe la tendance est à la prise de risque, notamment sur les hautes technologies, avant les décisions de la Banque centrale européenne et de la Banque d'Angleterre. Le Nasdaq est attendu en progression de plus de 1% à l'ouverture à New York avec l'envolée de 19% de Meta Platforms dans les transactions en avant-Bourse, tandis que sur le Stoxx 600 paneuropéen, le compartiment technologique (+3,49%) évolue à un sommet de dix mois

  • information fournie par Reuters02.02.202312:59

    (Répétition coquille dans le titre) * La Fed rassure sur les taux et l'économie * Place désormais à la BCE et la BoE * Meta Platforms tire le Nasdaq * L'euro à un sommet de 10 mois face au dollar par Claude Chendjou PARIS, 2 février (Reuters) - Wall Street devrait ouvrir en ordre dispersé jeudi avec un léger repli pour le Dow Jones mais une hausse du S&P-500 et du Nasdaq au lendemain des annonces jugées rassurantes de la Réserve fédérale américaine (Fed) alors qu'en Europe la tendance est à la prise de risque, notamment sur les hautes technologies, avant les décisions de la Banque centrale européenne et de la Banque d'Angleterre. Le Nasdaq est attendu en progression de plus de 1% à l'ouverture à New York avec l'envolée de 19% de Meta Platforms dans les transactions en avant-Bourse, tandis que sur le Stoxx 600 paneuropéen, le compartiment technologique

  • information fournie par Reuters02.02.202312:04

    par Aftab Ahmed, Nupur Anand et Chris Thomas NEW DELHI/BOMBAY, 2 février (Reuters) - Les actions des sociétés du conglomérat indien Adani ont accusé un nouveau plongeon jeudi en Bourse après l'abandon d'un projet de cession de titres d'un montant de 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros), ce qui porte désormais à plus de 100 milliards de dollars de capitalisation boursière l'ampleur des pertes du groupe dirigé par Gautam Adani. L'annulation du projet de ventes d'actions d'Adani Enterprises ADEL

  • information fournie par Reuters02.02.202310:43

    PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse jeudi en matinée dans un contexte de prise de risque, notamment dans le compartiment technologique, après les annonces jugées accommodantes de la Réserve fédérale américaine (Fed) alors que celles de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Banque d'Angleterre (BoE) sont attendues en milieu de journée. À Paris, le CAC 40 prend 0,95% à 7144,30 vers 09h05 GMT

  • information fournie par Reuters02.02.202310:15

    PARIS, 2 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse jeudi en matinée dans un contexte de prise de risque, notamment dans le compartiment technologique, après les annonces jugées accommodantes de la Réserve fédérale américaine (Fed) alors que celles de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Banque d'Angleterre (BoE) sont attendues en milieu de journée. À Paris, le CAC 40

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.