1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 30 avril : après trois jours de hausse, le CAC 40 a calé

Boursorama30/04/2020 à 18:30

Malgré l'annonce d'un effondrement du PIB français de 5,8% au premier trimestre, le CAC40 a culminé vers les 4.720 points en début de matinée.  Puis la descente s'est amorcée après l'absence de nouvelles annonces de la BCE mettant ainsi un terme à la séquence haussière des trois derniers jours. Le marché est également pénalisé par une prise de bénéfices à la veille d'un long week-end. Le CAC 40 termine à - 2,12% vers les 4572 points. L'indice phare parisien affiche toutefois une hausse de 4,1% sur une semaine.

Sur le front des valeurs, l'absence de déclarations en leur faveur de la part de l'institution financière européenne fait replonger les banques. Crédit Agricole perd 5,99%, BNP Paribas -6,60%, Amundi : -6,05%

Société Générale est lanterne rouge de l'indice :  -8,62%. Le groupe chute surtout après la publication de ses résultats du premier trimestre. 326 millions d'euros de pertes. Des résultats pénalisés par le plongeon des marchés en mars et par des provisions de plus de 550 millions d'euros pour faire face à la crise. 

Côté automobile, Renault rechute après trois séances positives -7,62%.

En outre, parmi les publications de résultats du jour, Orange affiche un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 2,1% à près de 10,4 milliards d'euros. C'est mieux que les attentes des analystes. Le titre recule toutefois de 0,58%.

Safran chute de 3,53%. L'équipementier aéronautique a fait état hier soir d'un chiffre d'affaires ajusté du premier trimestre 2020 de 5,4 milliards d'euros, en baisse de 6,9% en données publiées.

Suez a de son coté lâché 2,55%. Le groupe a affiché au premier trimestre un chiffre d'affaires stable en dépit de la crise.

Outre-Atlantique, les bons résultats de Facebook n'ont pas permis aux marchés de démarrer dans le vert. Les voici bien refroidis par des indicateurs économiques plus mauvais que les prévisions des analystes. Les dépenses des consommateurs ont subi le mois dernier une chute sans précédent de 7,5%, quand le consensus tablait sur une contraction de 5%. Mais c'est surtout les chiffres du chômage qui sapent le moral des investisseurs : +3,8 millions de nouveaux inscrits sur une semaine. Au total, plus de 30 millions de personnes se sont inscrites au chômage depuis la mi-mars.

SB (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer