Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Debrief Bourse du 29 novembre : le CAC échoue à rallier le seuil des 5400 points

information fournie par Boursorama 29/11/2017 à 19:06

Le marché parisien termine une nouvelle fois la séance dans le vert mais échoue à renouer avec le seuil des 5400 points après avoir grappillé 0,14%.  La publication d'une envolée de +3,5% des promesses de ventes de logements neufs aux Etats-Unis et la révision à la hausse de la croissance américaine qui est désormais estimée à 3,3% pour le troisième trimestre a dopé le CAC40. Sur ces bonnes nouvelles, l’indice parisien a tenté de dépasser la résistance à 5440 points avant de chuter brusquement, freiné par la baisse des valeurs technologiques qui plombe le Nasdaq.

Du coté des valeurs, Korian profitait des perspectives réjouissantes dévoilées par le gestionnaire de maisons de retraite Le Noble Age qui a dévoilé une hausse de 0,3% de son activité au troisième trimestre et maintenu ses prévisions pour l'année.

A l’inverse, STMicroelectronics chute de 7% toujours pénalisé par des prises de bénéfices alors que le spécialiste des semi-conducteurs affiche une hausse de plus de 100% depuis le début de l'année.

Dans le rouge également, Peugeot reculait de 3,94%, plombé par Morgan Stanley qui a estimé que le rapport risque-bénéfices du constructeur automobile se détériorait dans un contexte de ralentissement de la croissance des ventes de voitures en Europe, et qu'un redressement d'Opel pourrait s'avérer difficile.

En revanche, Casino était bien orienté alors que le site Cdiscount, filiale du groupe, a enregistré une envolée de 80% de son volume d'affaires grâce au Black Friday. Dans son sillage, Carrefour s’adjuge 3,31% à 17,78 euros et signe la plus forte hausse du CAC40.

Soitec redonne du terrain après avoir annoncé que Victoire de Margerie avait décidé de mettre fin à ses fonctions de présidente du conseil d'administration et d'administratrice de la société.

EDF se distingue dans le vert, alors que le newsflow sur la valeur continue de s’améliorer. L’électricien a en effet annoncé qu’il avait l'intention de participer à un appel d'offres pour la construction de deux réacteurs nucléaires en Arabie saoudite.

Enfin, Natixis s’adjuge 2,89% à 6,68 euros, soutenue par sa maison mère, le groupe mutualiste BPCE, qui lance un nouveau plan stratégique donnant la priorité au développement numérique, avec pour objectif d'atteindre un chiffre d'affaires de plus de 25 milliards d'euros à fin 2020.


Valeurs associées

14,59 EUR Euronext Paris -0,44%
3,87 EUR Euronext Paris +2,07%
EDF
12,00 EUR Euronext Paris 0,00%
4,00 EUR Euronext Paris 0,00%
118,10 EUR Euronext Paris +3,23%
37,20 EUR Euronext Paris +0,03%
21,85 EUR Euronext Paris 0,00%

Vidéos les + vues