1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 18 octobre : des publications lourdement sanctionnées

Boursorama18/10/2019 à 18:28

L'inquiétude autour de la vigueur de la croissance mondiale a pesé sur la tendance. La séance a commencé avec une mauvaise nouvelle sur le front de la croissance économique chinoise qui a ralenti au troisième trimestre à 6,0% en rythme annuel, au plus bas de près de 30 ans.  De quoi plomber la tendance. Aux Etats-Unis, la saison des résultats bat son plein avec la publication du bulletin de santé trimestriel de Coca Cola, après celui des banques américaines. Dans ce contexte le CAC recule de 0,65% à 5636 points. 

Du coté des valeurs, séance difficile pour Fnac Darty et Renault qui ont tous les deux étés lourdement sanctionnés par le marché suite à leurs publications trimestrielles. 

Le profit warning émis par le géant de l'automobile a beaucoup déçu, de même que les résultats de Fnac Darty, qui a manqué le consensus sur ses ventes. Une publication globalement décevante, mais le groupe confirme viser une croissance supérieure à ses marchés et une marge opérationnelle courante de 4,5% à 5%.

 Quant à Renault, le groupe a annoncé que son chiffre d'affaires devrait s'inscrire en baisse de 3% à 4% alors qu'il tablait jusqu'à présent sur une stabilité des ventes tandis que la marge opérationnelle du Groupe devrait être de l'ordre de 5%, contre un objectif précédent de l'ordre de 6 %.

Autre publication mal accueillie, celle de Danone qui a annoncé un chiffre d'affaires de 6,4 milliards d'euros, au titre du troisième trimestre, soit une hausse de 3,7% en données publiées et de 3% en données comparables. 

Dans le rouge également, Thalès a abaissé son objectif de croissance organique 2019, en raison de ventes plus faibles que prévu dans ses divisions "Aérospatial" et "Défense & Sécurité". Le groupe de technologies anticipe à présent une croissance organique de son chiffre d'affaires de l'ordre de 1% sur l'année contre 3% prévu auparavant.

A l'inverse, Edenred a annoncé une croissance en hausse de 20,7% en données publiées et de 13,8% en données comparables. Le groupe a confirmé son objectif 2019 d'un Ebit compris entre 520 et 550 millions d'euros.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer