Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Debrief Bourse du 18 janvier : le CAC manque de souffle

information fournie par Boursorama18/01/2018 à 18:25

Après une ouverture en légère hausse, le marché parisien a ralenti le pas au fil de la journée avec plusieurs incursions en territoire négatif. La séance avait pourtant bien débuté avec l’annonce d’une accélération de la croissance chinoise à 6,9%, mais le CAC a manqué de souffle et clôture finalement à l’équilibre, aux portes des 5500 points.

Du coté des valeurs, Carrefour signe l’une des meilleures performances du CAC40. Le géant agroalimentaire a pourtant de nouveau abaissé sa prévision de résultat opérationnel 2017, désormais attendu en baisse d'environ 15% à taux de changes constants.  Mais plusieurs analystes soulignent que le chiffre d'affaires du quatrième trimestre est ressorti en hausse contrairement à ce que l’on pouvait craindre, une bonne nouvelle à moins d'une semaine de la présentation de son plan stratégique.

Europcar Group se hisse en tête du SBF120, soutenu par un relèvement de recommandation de la part de Morgan Stanley qui passe de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer', avec un objectif de cours de 12 euros. Le broker souligne qu’avec une croissance élevée en 2018 et des attentes du marché basses, l'action est attractive.

A l’inverse, Soitec perd 1,44% à 68,40 euros malgré un chiffre d'affaires en hausse de 20% au troisième trimestre de son exercice décalé 2017/2018 et la confirmation des objectifs annuels.

A noter également la belle performance de STMicroelectronics qui profite d’une note de la société Générale qui passe à l’achat sur le dossier. Les analystes estiment que la croissance du marché des semi-conducteurs devrait se poursuivre cette année après des ventes record en 2017. Un optimisme partagé par le cabinet Gartner qui estime que les ventes de semi-conducteurs devraient progresser de 7,5% à 451 milliards de dollars en 2018.

Enfin, CGG flambe de plus de 86%, à 3,64 euros, au lendemain de ses résultats trimestriels. Une envolée liée au fait que le parapétrolier lance officiellement son augmentation de capital de 112 millions d’euros au prix de 1,56 euros, ce qui fait ressortir une décote de 71% par rapport au cours du 16 janvier dernier. CGG a par ailleurs annoncé un accord avec la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) du Cameroun. L’objectif est de découvrir de nouveaux gisements d'hydrocarbures dans deux bassins au Cameroun.


Valeurs associées

Euronext Paris -2.34%
CGG
Euronext Paris -0.74%
Euronext Paris +0.24%
Euronext Paris +2.34%
Euronext Paris +0.75%

Vidéos les + vues