Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief Bourse du 18 mai : le CAC 40 repart à la baisse

information fournie par Boursorama18/05/2022 à 18:27

La Bourse de Paris repart à la baisse, pénalisée évidemment par les dernières déclarations du président de la Fed qui sous-entendent que l'institution combattra l'inflation coûte que coûte. Une stratégie encore plus agressive en matière de hausse de taux d'intérêt n'est donc pas à exclure.

Le CAC 40 a accéléré en territoire négatif à l'ouverture des marchés américains et termine la séance sur une baisse de 1,2% vers les 6352 points.

Du côté des valeurs,

Carrefour abandonne 4,42%, plus forte baisse de l'indice. Le marché commence en effet à s'interroger sur le comportement à venir des consommateurs pour faire face à la hausse des prix.

Les craintes d'une hausse des taux plus importante que prévu pénalisent les valeurs de croissance. Avec en tête la tech. Worldline -3,41%, Capgemini -3,04%, mais aussi le luxe à l'image de L'Oréal : -3,73%.

A contrario, Euroapi, la filiale de Sanofi, enregistre une nouvelle séance de hausse : + 3,29%. Le titre fait figure de valeur refuge et affiche la plus forte progression sur l'indice.

En hausse aussi Alstom : +2,05%.

Sur le SBF 120,

La journée est marquée par la chute brutale d'Orpea dans l'après-midi à la suite de révélations dans la presse évoquant des opérations financières douteuses de la part d'un partenaire du groupe au Luxembourg. L'action a chuté de presque 30% pour finir sur une baisse de 19%.

Dans la foulée, Korian est emporté.

Contre la tendance, Air France-KLM progresse alors que la compagnie annonce un partenariat de long terme dans le fret aérien avec le groupe de transport maritime CMA CGM qui pourrait prendre jusqu'à 9% de son capital. ADP est porté par cette annonce.

Enfin du côté des marchés américains, au lendemain du rallye des valeurs de croissance, la Bourse de New York est elle aussi de nouveau saisie par la crainte, récurrente maintenant, d'une accélération de la hausse des taux d'intérêt. Le Nasdaq chute de 3% au moment de la clôture parisienne.


Valeurs associées

Euronext Paris +0.97%
Euronext Paris +0.54%

Vidéos les + vues