1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 28 août : le CAC 40 fait du surplace

Boursorama28/08/2018 à 19:02

C'est encore très calme à la Bourse de Paris en cette fin d'été et le CAC 40 n'a toujours pas refranchi les 5500 points à la hausse. Il clôture néanmoins en hausse de 0,11%, vers les 5.485 points, le tout dans des volumes riquiqui avec seulement 1,7 milliard d'euros échangés sur la séance.

Outre-Atlantique, la fête continue. Toujours porté par l'accord commercial entre les Etats-Unis et le Mexique, le Dow Jones grimpait de 0,2% à 17h40 vers les 26.104 points à quelques encablures de son plus-haut historique alors que le Nasdaq s'affichait toujours au-dessus des 8.000 points à, 8.033 pts là aussi en progrès de 0,2%.

A noter la hausse de 8% de Sears après l'annonce de l'extension d'un accord de partenariat national pour la vente de pneu entre sa filiale Sears Auto Center et Amazon.

Il faut dire que l'optimisme est au top aux Etats-Unis, L'indice de confiance des consommateurs du Conference Board est ressorti bien supérieur aux attentes en aout à 133,4 un plus-haut depuis octobre 2000.

Sur le marché français, toujours aussi volatil, c'est l'action du producteur de nickel Eramet qui domine les hausses du SBF 120. Le titre recule encore malgré tout de plus de 40% sur les trois derniers mois

Derrière le secteur de l'auto a accéléré avec Faurecia, Renault et Valeo qui poursuivent leur rebond

Belle séance aussi pour les valeurs du luxe avec LVMH, Kering et Hermès

A noter aussi le petit coup de boost d'EDF (+0,7%). Le bureau d'analyses Raymond James a rehaussé son objectif de cours sur le producteur d'énergie de 13,30 à 16 euros tout en maintenant son conseil à "superformer".'

Du côté des baisses, c'est plutôt calme aussi, aucune valeur du SBF 120 ne cède plus de 3% à l'exception d'Ingenico (-3,2%). Après un rebond début juillet, le spécialiste des paiements électroniques est revenu proche de ses plus-bas de trois ans, clôturant aujourd'hui à 65,44 euros

Derrière Solocal TF1, Trigano et Europcar sont également mal orientés de même que DBV, Worldline et Nexans. Sur six mois le fabricant de câbles cède près de 35%.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer