1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 26 octobre : plombé par les profit warning, le CAC abandonne encore 2,3% sur la semaine

Boursorama26/10/2018 à 18:20

Encore une semaine de forte baisse pour les marchés européens avec un CAC 40 qui clôture en baisse de 1,29%, à 4967pts après avoir cassé en séance le seuil des 4 900 points.  Et pour cause, les foyers d'incertitudes se multiplient : hausse des taux, bras de fer entre Bruxelles et Rome...Les risques macroéconomiques et géopolitiques commencent à se traduire dans les perspectives des entreprises, qui se retrouvent lourdement sanctionnées par les marchés.

Pourtant sur le front des statistiques, le PIB américain est ressorti en hausse de +3,5% en première estimation au troisième trimestre, une progression supérieure aux attentes. Mais en dépit de cette bonne nouvelle les marchés ont creusé leurs pertes, car pour eux une croissance américaine solide est avant tout un bon argument pour la fed pour poursuivre son resserrement monétaire.

Mais outre la macroéconomie, cette semaine c'est vraiment la microéconomie qui a plombé la tendance. Les publications du 3e trimestre se révèlent particulièrement sanglantes pour le compartiment automobile.

Après Michelin et Plastic Omnium, c'est au tour de Valeo de s'effondrer en bourse.  Lanterne rouge du SBF 120, le titre dégringole de plus de 21 % après le lancement d'un nouveau 'warning' sur ses résultats à cause des perturbations liées à l'introduction des nouvelles normes d'homologation et au ralentissement du marché automobile chinois, dont l'impact risque de se faire sentir encore au quatrième trimestre.  L'action de l'équipementier automobile a désormais perdu plus de 60% de sa valeur depuis le début de l'année et se traite à ses plus bas niveaux en cinq ans. Valeo entraine sans son sillage les autres équipementiers  à l'image de Faurecia et Plastic Omnium qui cèdent respectivement 5,74% et 5,49 %.

Parmi les rares rescapés du jour, Atos reprend de la hauteur grâce à Altran qui a dévoilé une e croissance organique de 10,4%, grâce notamment en Allemagne et sur le continent américain.  Fort de ces bons résultats, Altran voit son cours de bourse s'envoler de plus de 15%

A contre-courant du marché, Saint Gobain a confirmé ses objectifs de croissance pour 2018 après un troisième trimestre marqué par une hausse de 1,8% de son chiffre d'affaires. Barclays a relevé sa recommandation sur la valeur, à "neutre" contre "sous-performer

Enfin, TechnipFMC a vu son bénéfice progresser de 13,1% au troisième trimestre, tandis que les prises de commandes ont grimpé de 48,1% à 3,6 milliards d'euros mais le repli de sa marge et la baisse du chiffre d'affaires ont été lourdement sanctionnés  par le marché.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer