1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 10 octobre : l'espoir renaît sur le front de la guerre commerciale

Boursorama10/10/2019 à 18:12

Les marchés continuent d'évoluer au grès de l'évolution des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis qui ont commencé aujourd'hui. 

Les spéculations vont bon train autour d'un accord qui pourrait être partiel alors que la chine a fait preuve de souplesse en se disant prêt à augmenter ses achats de produits agricoles. Mais Donal Trump  ne veut pas d'un accord a minima  et a annoncé sur twitter  que tous les sujets seront sur la table des négociations  lors de sa rencontre prévue demain à la Maison blanche avec  le vice-Premier ministre Pour rappel à partir du 15 octobre, les droits de douane doivent passer de 25% à 30% sur 250 milliards de marchandises importés..

Dans ce contexte le CAC termine en nette hausse de 1,27% à 5569 points.

Du coté des valeurs, LVMH soutenait l'indice parisien après avoir annoncé une croissance de ses ventes toujours aussi forte. « Malgré un contexte difficile à Hong Kong »,  le numéro un mondial du luxe  a dégagé au troisième trimestre une croissance de  près 17% en données publiées et de 11% en organique, pour un chiffre d'affaires qui atteint 13,3 milliards d'euros " Dans son sillage, d'autres groupes du luxe profitaient de la bonne nouvelle pour le secteur, comme Kering (+4,20% à 462,00 euros), ou encore Hermès (+1,28% à 631,60 euros).

Sur le SBF 120, Plastic Omnium profitait de rachat à bons compte après sa chute de la veille suite à un avertissement sur résultats. L'équipementier automobile table sur une marge opérationnelle autour de 6% du chiffre d'affaire. Dans la foulée, UBS a maintenu son conseil d'achat sur le dossier avec un objectif de cours de 29 euros, tandis qu'Oddo a abaissé son objectif à 25 euros tout en restant à l'achat sur le dossier. 

Plus généralement le secteur automobile profitait des espoirs d'avancées sur le front du commerce, à l'image de Peugeot qui vient de lancer sa nouvelle 208 avec  trois énergies possibles : électrique, essence ou diesel. 

Renault a convoqué ce vendredi un conseil d'administration consacré à sa gouvernance. Et c'est Clotilde Delbos, l'actuelle directrice financière de Renault,  qui pourrait être nommée directrice générale par intérim du groupe automobile en remplacement de Thierry Bolloré.

Enfin sur le marché des changes, l'euro regagne un peu de terrain face au dollar et repasse la barre des 1,10$. 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer