Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le retour de l'inflation  - page 68

  • information fournie par Reuters23.11.202110:46

    (Actualisé avec résultats pour le Royaume-Uni) 23 novembre (Reuters) - Principaux résultats provisoires des enquêtes Markit auprès des directeurs d'achat en Europe, publiés mardi : * ZONE EURO - LA CROISSANCE MEILLEURE QU'ATTENDU, LES PRIX MONTENT LONDRES - La croissance de l'activité du secteur privé en Europe a enregistré une accélération inattendue en novembre, les consommateurs semblant ignorer pour l'instant la recrudescence de l'épidémie de COVID-19, mais les pressions à la hausse sur les prix ont continué de s'accumuler, montrent les premiers résultats des enquêtes d'IHS Markit. L'indice PMI composite "flash", considéré comme un bon baromètre de l'évolution globale de l'activité économique, est remonté à 55,8 après 54,2 en octobre, dépassant les estimations les plus élevées recueillies par Reuters, dont le consensus donnait un chiffre en baisse à 53,2

  • information fournie par Reuters23.11.202109:56

    FRANCFORT, 23 novembre (Reuters) - L'inflation en zone euro sera plus élevée qu'anticipé l'an prochain et il existe un risque pour qu'elle se maintienne au-delà de l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE) à moyen terme, a déclaré mardi Isabel Schnabel, l'un de membres du conseil des gouverneurs de l'institution, à Bloomberg. "Les risques pour l'inflation sont orientés à la hausse", a-t-elle dit

  • information fournie par TRIBUNE LIBRE22.11.202113:50
    2

    Par Jonathan Baltora, Head of Sovereign, Inflation and FX chez AXA IM Sous l'effet combiné de la hausse de la demande des consommateurs, des pénuries de matières premières et des perturbations persistantes qui affectent les chaînes d'approvisionnement, l'inflation demeure actuellement anormalement élevée. On peut cependant penser que cette situation n'est que transitoire et devrait tendre à une normalisation dans les mois à venir

  • information fournie par Reuters19.11.202110:46
    14

    FRANCFORT (Reuters) - Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne, a déclaré vendredi que l'inflation dans la zone euro allait progressivement se dissiper et que la BCE ne devait donc pas resserrer sa politique monétaire car cela risquerait de compromettre la reprise économique. La hausse des prix à la consommation dans la zone a atteint 4,1% sur un an en octobre, principalement à cause de l'envolée des cours de l'énergie, et elle devrait rester l'an prochain supérieure à l'objectif de 2% que s'est fixé la BCE

  • information fournie par Reuters19.11.202110:25

    (Actualisé avec précisions et contexte) FRANCFORT, 19 novembre (Reuters) - Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne, a déclaré vendredi que l'inflation dans la zone euro allait progressivement se dissiper et que la BCE ne devait donc pas resserrer sa politique monétaire car cela risquerait de compromettre la reprise économique. La hausse des prix à la consommation dans la zone a atteint 4,1% sur un an en octobre, principalement à cause de l'envolée des cours de l'énergie, et elle devrait rester l'an prochain supérieure à l'objectif de 2% que s'est fixé la BCE

  • information fournie par Reuters19.11.202109:50

    FRANCFORT, 19 novembre (Reuters) - L'inflation va se dissiper et la Banque centrale européenne (BCE) ne doit pas resserrer sa politique monétaire car elle risquerait de compromettre la reprise économique, a déclaré vendredi Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE). "Lorsque l'on s'attend à ce que la pression inflationniste se dissipe, comme c'est le cas aujourd'hui, cela n'a pas de sens de réagir en resserrant la politique monétaire", a-t-elle dit

  • information fournie par Reuters18.11.202111:57

    PARIS, 18 nov. (Reuters) - Voici les détails de l'adjudication d'obligations assimilables du Trésor (OAT) réalisée jeudi par l'Agence France Trésor: OATei* MATURITE 01/03/26 COUPON 0,10% VOLUME ADJUGE 565 MLNs EUROS VOLUME DEMANDE 1,925 MD EUROS DT SOUM

  • information fournie par Le Cercle des analystes indépendants18.11.202108:00
    1

    Nous sommes entrés dans une phase de reflation mais pas encore d'inflation au sens d'une hausse des prix généralisée et pérenne. Les obligations indexées sur l'inflation offrent une protection limitée contre l'inflation

  • information fournie par Cercle Finance17.11.202119:54

    (CercleFinance.com) - (CercleFinance

  • information fournie par AOF17.11.202117:33

    (AOF) - La livre britannique a atteint dans l’après-midi un plus haut depuis février 2020 à 1,1928 euro. La devise britannique a été propulsée par la nette accélération de l’inflation qui est passée de 3,1 % en septembre à 4,2 % en octobre en rythme annuel, alors que le consensus Reuters tablait sur 3,9 %

  • information fournie par Reuters17.11.202117:24

    PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a réaffirmé mercredi que l'accélération de l'inflation, alimentée notamment par la hausse des prix de l'énergie, resterait temporaire tout en précisant qu'il ne s'attendait pas à la voir ralentir avant la fin 2022. "Cette inflation est transitoire selon nous, mais je veux être très clair à l'égard des Français: ce n'est pas une transition de quelques semaines (mais) de plusieurs mois et je n'envisage pas de baisse des prix avant la fin de l'année 2022", at-il déclaré lors d'une audition par la commission des Affaires économiques du Sénat

  • information fournie par Reuters17.11.202117:13

    PARIS, 17 novembre (Reuters) - Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a réaffirmé mercredi que l'accélération de l'inflation, alimentée notamment par la hausse des prix de l'énergie, resterait temporaire tout en précisant qu'il ne s'attendait pas à la voir ralentir avant la fin 2022. "Cette inflation est transitoire selon nous, mais je veux être très clair à l'égard des Français: ce n'est pas une transition de quelques semaines (mais) de plusieurs mois et je n'envisage pas de baisse des prix avant la fin de l'année 2022", at-il déclaré lors d'une audition par la commission des Affaires économiques du Sénat

  • information fournie par Reuters17.11.202111:38

    FRANCFORT, 17 novembre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) doit être "attentive" et "vigilante" sur l'inflation, a déclaré mercredi Luis de Guindos, le vice-président de l'institution, alors qu'une hausse durable pourrait faire craindre des effets de second tour sur les salaires. Les anticipations d'inflation restent ancrées mais si les goulets d'étranglement sur l'offre durent plus longtemps que prévu et si les prix de l'énergie continuent d'augmenter, l'inflation pourrait dépasser les projections et faire pression sur les salaires, a déclaré Luis de Guindos

  • information fournie par Cercle Finance17.11.202111:25

    (CercleFinance.com) - Alors que les principales places continentales végètent près de leurs équilibres (stagnation à Paris et +0,1% à Francfort), Londres se distingue avec un recul de 0,4%, sur fond de données inflationnistes préoccupantes

  • information fournie par Cercle Finance17.11.202111:22

    (CercleFinance.com) - Alors que les principales places continentales végètent près de leurs équilibres (stagnation à Paris et +0,1% à Francfort), Londres se distingue avec un recul de 0,4%, sur fond de données inflationnistes préoccupantes

  • information fournie par Reuters17.11.202111:10

    PARIS, 17 novembre (Reuters) - L'inflation dans la zone euro a accéléré en octobre pour atteindre 4,1% en rythme annuel, son plus haut niveau depuis 13 ans, tirée par la hausse des prix de l'énergie, confirment mercredi les chiffres définitifs publiés par Eurostat. Par rapport à septembre, l'inflation calculée aux normes européennes (IPCH) ressort à 0,8%, précise l'institut européen des statistiques

  • information fournie par AOF17.11.202111:09
    2

    (AOF) - Le taux d’inflation annuel de la zone euro a été confirmé à 4,1% en octobre 2021, contre 3,4% en septembre, selon Eurostat, l’office statistique de l'Union européenne. Elle est conforme aux attentes

  • information fournie par Cercle Finance17.11.202111:07

    (CercleFinance.com) - Le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est établi à 4,1% en octobre, contre 3,4% en septembre, selon Eurostat qui confirme donc son estimation rapide publiée fin octobre, tandis que celui de l'ensemble de l'UE est passé de 3,6% à 4,4% d'un mois sur l'autre

  • information fournie par Cercle Finance17.11.202109:33

    (CercleFinance.com) - Selon l'office national de statistiques, les prix à la consommation au Royaume Uni ont grimpé à un rythme annuel de 4,2% en octobre 2021, un taux donc en forte progression de 1,1 point par rapport à celui du mois précédent

  • information fournie par Reuters17.11.202109:29
    8

    PARIS (Reuters) - L'inflation, liée en particulier à la hausse des prix de l'énergie, est temporaire et appelle des mesures de protection des foyers, a déclaré mercredi le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire. "Cette inflation est temporaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.