1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 5 septembre : nouvelle séance tendue pour le CAC 40

Boursorama05/09/2018 à 18:33

Décidement, la rentrée est difficile sur les marchés. Le CAC 40 signe une deuxième séance de fort repli, il cède 1,54% sur la séance vers les 5260 points dans des volumes importants : 4,5 milliards d'euros échangés.

Il faut dire que Donald Trump lui aussi a fait sa rentrée et les investisseurs restent cripés entre reprises des négociations entre les Etats-Unis et le Canada sur l'Alena et l'annonce possible de droits de douanes sur 200 milliards de dollars supplémentaires d'importations chinoises.

Malgré tout, le Dow Jones est stable à 17h30 mais le Nasdaq se repliait nettement de 1,34% vers les 7982 points. A noter la chute de 5% du parapétrolier Halliburton après un profit warning.

A Paris, c'est JCDecaux qui était en haut de l'affiche aujourd'hui. Le spécialiste du marketing en extérieur a été portée par une recommandation de Bofa-ML. Le bureau d'analyses de la banque a relevé de neutre à achat son conseil tout en remontant son objectif de cours de 28 à 36 euros. Il anticipe une amélioration de la marge opérationnelle de 2 points de pourcentage, à 19,7% en 2020.

Derrière Biomérieux, le spécialiste du diagnostic in vitro a épaté. Grace à une "solide dynamique commerciale" au premier semestre, le groupe vise désormais une croissance de ses ventes annuelles "d'environ 9,5%, à taux de change et périmètre constants", contre 8% à 9% auparavant, pour un résultat opérationnel courant contributif entre 340 et 350 millions, contre 325 à 345 millions.

Soitec, Crédit Agricole et Get link sont également bien orientés.

Côté baisse, Iliad n'a pas tout compris à ce qui lui arrivait. Après un beau rebond hier, le titre repart à la baisse. Pour rappel, malgré une baisse de 200.000 abonnés mobiles au deuxième trimestre, le groupe était parvenu a faire progresser sa rentabilité en France avec un excédent brut d'exploitation (EBE) en progrès de 2,2%

Derrière les valeurs techno étaient à la peine avec Worldline, Ingenico. STMicro et Dassault systèmes

Sur le SRD, Marie Brizard a bu la tasse (-10,8%), le groupe de vins et spriritueux a lancé un nouvel avertissement sur résultats. il mise désormais sur un EBE négatif entre 20 et 25 millions d'euros cette année alors qu'il tablait auparavant sur une amélioration par rapport à la perte de 2017 attendue entre 11 et 12 millions.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer