Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Le debrief Bourse du 27 septembre : le CAC 40 cale en fin de séance

information fournie par Boursorama27/09/2023 à 18:00

On ne s'attendait pas forcément à un rebond tonitruant mais on pouvait espérer que la journée se finisse dans le vert ce matin. Eh bien non. Déjà hésitant en milieu de séance, le CAC 40 a piqué du nez vers 16h30 pour finir vers un nouveau repli, certes symbolique, à -0,03% vers les 7.072 points et 2,8 milliards d'euros échangés. Toujours en toile de fond, des taux élevés, même si ca se détend un peu, et un pétrole qui flambe à nouveau avec des stocks américains qui ont baissé plus que prévu. Le baril de Brent grimpe de plus de 2,5%, à plus de 96,50 dollars le baril.

Evolution contrastée et timide à 17h45 sur les marchés américains avec un Dow Jones à -0,16% et un Nasdaq à +0,14%

Valeurs en hausse

Orpea s'octroie une nouvelle journée de progression et termine en tête du SBF 120.

Portées par la nouvelle flambée du brut, TotalEnergies, Technip Energies et CGG se distinguent également.

ID Logistics aussi tire son épingle du jeu tout comme Nexans (+3%). Le cablier qui a annoncé ce matin un programme de rachat d'actions portant sur un nombre maximum de 275.000 titres.

Valeurs en baisse

Grosse chute de tension pour Voltalia. Le producteur d'énergies renouvelables cède 16% alors qu'il a abaissé ses objectifs annuels. Il vise désormais un excédent brut d'exploitation normatif d'environ 275 millions d'euros pour 2023, contre une estimation précédente comprise entre 275 et 300 millions. Au premier semestre, le groupe affiche une perte nette de 19,4 millions, creusée par rapport à celle de 4,6 millions un an auparavant. Neoen aussi se replie.

De son côté, ALD enregistre une 5e séance de baisse consécutive.

Sur le CAC 40, c'est Teleperformance qui avait du mal de répondre à l'appel. UBS a abaissé sa recommandation de "acheter" à "neutre" sur le groupe et son objectif de cours de 380... à 130 euros. Veolia, Danone et Engie complètent le peloton des plus forts replis.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues