1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 7 juin : nette hausse sur le CAC pour terminer la semaine

Boursorama07/06/2019 à 18:05

+3% :  c'est le bilan de la semaine pour l'indice phare de la place parisienne qui s'installe confortablement au-dessus du seuil des 5350 points. Les marchés retrouvent un peu d'appétit pour le risque en se persuadant que les banques centrales pourraient intervenir afin de soutenir l'économie mondiale si celle-ci venait à trop ralentir à cause des répercussions de la guerre commerciale.

D'ailleurs les chiffres sur l'emploi américain sont venus donner du grain à moudre aux partisans d'un assouplissement monétaire puisque seulement 75 000 postes ont été créés en mai aux Etats-Unis, un chiffre largement en dessous des attentes et qui laisse craindre un coup de frein de la croissance. Au final le CAC 40 termine en nette hausse de 1,62% à 5364 points. 

Du côté des valeurs, Sanofi termine en tête du CAC 40, portée par l'annonce de la désignation du Britannique Paul Hudson, jusqu'à présent à la tête de la branche pharmacie du groupe suisse Novartis, pour succéder à Olivier Brandicourt au poste de directeur général du groupe. La nomination prendra effet  à partir du 1er septembre.

En tête du SBF 120, Soitec  est portée  par l'annonce de la signature de plusieurs contrats d'approvisionnement avec Globalfoundries pour ses plaques de 300 mm qui sont destinés aux produits de radiofréquence et d'intelligence artificielle.

A l'inverse le secteur bancaire reste pénalisé par la réunion de la Banque centrale européenne qui devrait laisser ses taux inchangés jusqu'à la mi 2020 au moins.

 Le secteur pétrolier profitait pour sa part de la hausse des cours du brut. Vallourec s'adjuge ainsi 5,37%  et Rubis 3,43% à 47,60 euros. 

Enfin, sur le SRD on notera le puissant rebond boursier de Rallye, la maison mère de Casino  qui a annoncé de nouvelles cessions de magasins pour €18,3 millions, une bonne nouvelle pour les investisseurs qui s'inquiètent régulièrement du poids de la dette de la holding.  La veille le groupe Rallye avait profité des conclusions de l 'enquête de l'AMF qui reproche plusieurs manquements au fonds spéculatifs Muddy Waters, et notamment d'avoir effectué une manipulation de cours des titres Rallye et Casino. Rallye bondit de plus de 19,3% à 5,81 euros.


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer