1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 14 novembre : le CAC 40 consolide, toujours au-dessus des 5900 points

Boursorama14/11/2019 à 18:14

Séance un peu en dents de scie aujourd'hui et nouvelle journée de consolidation pour le CAC 40 qui préserve malgré tout les 5900 points, cédant 0,1%% à 5901,08 points. 

La "tele novela" sur l'accord commercial entre Chine et Etats-Unis se poursuit. On ne sait toujours pas quand les deux dirigeants vont se retrouver pour signer la phase 1 de cet accord commercial alors qu'on n'arrive visiblement toujours pas à se mettre d'accord sur l'achat de produits agricoles. En attendant, la croissance de la production industrielle chinoise est tombée à 4,7% sur un an en octobre, contre 5,4% attendu...

Outre-Atlantique, en l'absence de nouvelles raisons de se réjouir, les marchés américains temporisent aussi avec un Dow jones presque stable et un Nasdaq en repli de 0,2% à 17h40

Sur le marché français, CGG signe la plus mauvaise performance du SBF 120 devant Eramet et Faurecia. Renault et Michelin aussi reculent. Les valeurs auto sont pénalisés dans le sillage de Daimler. Le constructeur allemand a enregistré sa première perte en dix ans sur le trimestre écoulé et veut désormais réaliser un milliard d'euros d'économies en coûts de personnel d'ici à 2022. 

Genfit et SES Global restent sous pression

A noter aussi sur le SRD, -8% pour Jacquet Metal Service après la publication d'un chiffre d'affaires en recul de 6,5% sur les neuf premiers mois et une marge opérationnelle courante presque divisée par deux, à 3,1%.

Sur le SBF 120, côté progressions, c'était reçu cinq sur cinq pour Thales en tête des hausses. Selon Investir, le groupe d'électronique et de défense profite de notes positives d'UBS et Goldman Sachs après une récente rencontre des bureaux d'analyse avec le PDG du groupe Patrice Caine

Derrière on retrouve Eutelsat, qui profite peut-être d'arbitrages en sa faveur avec Eutelsat, et Imerys

Bouygues termine en hausse de 0,75%. Sur neuf mois, le conglomérat a affiché un résultat opérationnel courant en hausse de 30,3% à 1,1 milliard, et un résultat net part du groupe de 848 millions. Des indicateurs par la performance de la branche telecom et construction. Le groupe a confirmé ses objectifs annuels.

Résultats bien accueillis aussi pour EDF avec une croissance organique à +2,9% sur neuf mois. Le groupe a lui aussi confirmé ses objectifs pour 2019.

A noter aussi AB Science qui poursuit la hausse (+9,34% aujourd'hui dans de gros volumes) Une progression initiée depuis ses résultats de phase III dans l'asthme sévère, la valeur progresse désormais de plus de 42% sur les cinq dernières séances.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer