Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Banques centrales  - page 10

Une banque centrale est une institution publique qui est en charge de mettre en place la politique monétaire pour le compte de l'Etat. Elle est également en charge de la monnaie d'un pays, voire d'un groupe de pays comme c'est le cas pour la Banque Centrale Européenne (BCE) dans le cadre de la gestion de l'euro. Une banque centrale a pour fonction de réguler la quantité de monnaie en circulation. Dans le cadre de l'application de sa politique monétaire, elle fixe les taux d'intérêts et est amené à surveiller et gérer les systèmes de paiement. Enfin, son rôle le plus identifiable est celui d'assurer la stabilité du système bancaire notamment en agissant en tant que prêteur en dernier ressort auprès des banques commerciales.

  • information fournie par Amundi21.06.202208:07

    Inflation, politiques des banques centrales, prévisions de croissance… ce qu'il faut retenir de l'actualité cette semaine. A l'issue de son Comité de politique monétaire (FOMC), la Réserve fédérale américaine a décidé de relever ses taux directeurs de 75 points de base, la plus forte hausse depuis 1994, avec une fourchette cible désormais de 1,5% à 1,75%

  • information fournie par Reuters20.06.202219:30

    PARIS, 20 juin (Reuters) - Le nouvel instrument qu'élabore la Banque centrale européenne (BCE) pour prévenir la fragmentation entre les pays de la zone euro doit lui permettre de conforter son engagement à défendre l'euro, a déclaré lundi François Villeroy de Galhau, l'un des membres du Conseil des gouverneurs de l'institution. Réuni en urgence jeudi dernier, le Conseil a demandé aux équipes de la BCE d'accélérer les travaux devant aboutir à la création d'un outil censé empêcher un creusement des écarts de rendement ("spreads") entre les Etats membres de la zone euro

  • information fournie par Reuters20.06.202215:14

    FRANCFORT, 20 juin (Reuters) - La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a réaffirmé lundi la volonté de la BCE de relever ses taux d'intérêt à deux reprises pendant l'été et d'empêcher le creusement des écarts de rendement (spreads) entre les pays membres de la zone euro. "Ces décisions confortent nos engagements antérieurs à ajuster tous nos instruments dans le cadre de notre mandat, en incluant de la flexibilité si nécessaire, pour assurer que l'inflation se stabilise à notre objectif de 2% à moyen terme", a-t-elle dit lors d'une audition au Parlement européen

  • information fournie par Reuters18.06.202223:10

    par Ann Saphir 18 juin (Reuters) - Christopher Waller, gouverneur de la Réserve fédérale, est devenu samedi le dernier banquier central américain en date à promettre une approche drastique pour lutter contre l'inflation, trois jours après que la Fed a relevé ses taux d'intérêt de trois-quarts de point de pourcentage et laissé entendre que d'autres tours de vis allaient suivre. "Si les données confirment ce que j'anticipe, je soutiendrai une décision de taille similaire à notre réunion de juillet", a-t-il dit selon le texte d'un discours préparé pour une conférence économique à Dallas

  • information fournie par Reuters17.06.202216:15

    17 juin (Reuters) - La Réserve fédérale américaine (Fed) et la Banque centrale européenne (BCE) disposent toutes deux d'une crédibilité suffisante pour juguler l'inflation sans provoquer une profonde récession comme cela s'est produit il y a 40 ans, a déclaré vendredi le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard. "La désinflation (ralentissement de la hausse des prix) de Volcker a coûté cher, mais elle n'était pas crédible au départ - Volcker devait gagner en crédibilité", a-t-il déclaré lors du Forum d'été de la Barcelona School of Economics, faisant référence à l'ancien président de la banque centrale américaine, Paul Volcker, décédé en 2019

  • information fournie par AOF17.06.202210:15

    (AOF) - " Nous considérons que ces mesures sont nécessaires pour limiter les dégâts et remédier à des problèmes dont la Fed est elle-même responsable ", explique Jason England, gérant de portefeuille, à propos des dernières décisions de la Fed. Il pense que, même avec la hausse des taux de 75 points de base, la Fed n'a pas encore atteint son pic hawkish

  • information fournie par Cercle Finance16.06.202215:01

    (CercleFinance.com) - L'activité manufacturière dans la région de Philadelphie a diminué en juin, les indicateurs d'activité courante cédant 6 points, entrant désormais en zone négative, à -3,3, une première depuis mai 2020

  • information fournie par Reuters16.06.202214:57

    16 juin (Reuters) - Les conditions d'activité dans la région de Philadelphie se sont de nouveau dégradées en juin, montre jeudi l'enquête mensuelle de l'antenne locale de la Réserve fédérale. L'indice "Philly Fed" a reculé à -3,3 après 2,6 en mai, tombant à son plus bas niveau depuis mai 2020

  • information fournie par AOF16.06.202214:36

    (AOF) - L'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie a reculé de 6 points en juin à - 3,3. Il était attendu à 5,5

  • information fournie par Cercle Finance16.06.202211:40

    (CercleFinance.com) - Après l'embellie hier, les bourses européennes repartent aujourd'hui à la baisse, Paris et Londres cédant un peu plus de 2%, tandis que Francfort plonge de 2,7%, malgré les annonces de la Fed

  • information fournie par Cercle Finance16.06.202211:39
    1

    (CercleFinance.com) - Après l'embellie hier, les bourses européennes repartent aujourd'hui à la baisse, Paris et Londres cédant un peu plus de 2%, tandis que Francfort plonge de 2,7%, malgré les annonces de la Fed

  • information fournie par AOF16.06.202211:21

    (AOF) - Après avoir longtemps tergiversé, la Fed augmente ses taux de 75 points de base, une ampleur jamais vue depuis 1994. Elle indique potentiellement envisager une hausse d'une même ampleur en juillet

  • information fournie par AOF16.06.202211:20

    (AOF) - James Athey, investment director chez abrdn, affiche son scepticisme sur la portée de la réunion d'urgence de la BCE d'hier. "Le plus grand tour de passe-passe qu'a joué le diable a été de convaincre le monde qu'il n'existait pas…selon le mystérieux Keyser Sozé du film The Usual Suspects

  • information fournie par France 2416.06.202211:09

    C'est une hausse des taux d'une ampleur jamais vue depuis 1994. Mercredi, la Banque centrale américaine a relevé ses taux de 0,75 point de pourcentage pour tenter de freiner l'inflation record

  • information fournie par Reuters16.06.202210:00
    1

    par Howard Schneider et Ann Saphir WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé mercredi son principal taux d'intérêt de trois quarts de point pour tenter de reprendre le contrôle de l'inflation et elle a annoncé s'attendre à un ralentissement de l'économie et à une remontée du chômage dans les mois à venir. Cette hausse de taux, la plus importante décidée par la banque centrale des Etats-Unis depuis 1994, intervient après la publication ces derniers jours de plusieurs indicateurs suggérant que la lutte contre l'inflation, devenue la priorité de la Fed comme de la Maison blanche, n'enregistre pour l'instant que de maigres progrès

  • information fournie par Cercle Finance16.06.202208:32

    (CercleFinance.com) - La Bourse de New York a terminé sur une note haussière mercredi après les éclaircissements concernant la politique monétaire de la Réserve fédérale

  • information fournie par Reuters16.06.202206:00

    * Le taux des "fed funds" relevé de 3/4 de point * La plus forte hausse de taux de la Fed depuis 1994 * La Fed a abaissé ses prévisions économiques * Les hausses de 3/4 de point ne devraient pas devenir la norme, dit Powell (Répétition sans changement d'une dépêche diffusée mercredi) par Howard Schneider et Ann Saphir WASHINGTON, 16 juin (Reuters) - La Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé mercredi son principal taux d'intérêt de trois quarts de point pour tenter de reprendre le contrôle de l'inflation et elle a annoncé s'attendre à un ralentissement de l'économie et à une remontée du chômage dans les mois à venir. Cette hausse de taux, la plus importante décidée par la banque centrale des Etats-Unis depuis 1994, intervient après la publication ces derniers jours de plusieurs indicateurs suggérant que la lutte contre l'inflation, devenue la priorité de la Fed comme de la Maison blanche, n'enregistre pour l'instant que de maigres progrès

  • information fournie par Reuters15.06.202223:42

    par Howard Schneider et Ann Saphir WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé mercredi son principal taux d'intérêt de trois quarts de point pour tenter de reprendre le contrôle de l'inflation et elle a annoncé s'attendre à un ralentissement de l'économie et à une remontée du chômage dans les mois à venir. Cette hausse de taux, la plus importante décidée par la banque centrale des Etats-Unis depuis 1994, intervient après la publication ces derniers jours de plusieurs indicateurs suggérant que la lutte contre l'inflation, devenue la priorité de la Fed comme de la Maison blanche, n'enregistre pour l'instant que de maigres progrès

  • information fournie par Reuters15.06.202221:48

    * Le taux des "fed funds" relevé de 3/4 de point * La plus forte hausse de taux de la Fed depuis 1994 * La Fed a abaissé ses prévisions économiques * Les hausses de 3/4 de point ne devraient pas devenir la norme, dit Powell (Actualisé avec conférence de presse) par Howard Schneider et Ann Saphir WASHINGTON, 15 juin (Reuters) - La Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé mercredi son principal taux d'intérêt de trois quarts de point pour tenter de reprendre le contrôle de l'inflation et elle a annoncé s'attendre à un ralentissement de l'économie et à une remontée du chômage dans les mois à venir. Cette hausse de taux, la plus importante décidée par la banque centrale des Etats-Unis depuis 1994, intervient après la publication ces derniers jours de plusieurs indicateurs suggérant que la lutte contre l'inflation, devenue la priorité de la Fed comme de la Maison blanche, n'enregistre pour l'instant que de maigres progrès

  • information fournie par Reuters15.06.202220:10

    WASHINGTON, 15 juin (Reuters) - La Réserve fédérale américaine a relevé mercredi son principal taux d'intérêt de trois quarts de point, sa plus forte hausse depuis 1994, pour tenter de juguler une inflation au plus haut depuis plus de 40 ans, mais a dit s'attendre à un ralentissement de l'économie et à une remontée du chômage dans les mois à venir. Les responsables de la politique monétaire des Etats-Unis ont en outre dit tabler sur une accélération de la remontée des taux dans les mois à venir