Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le debrief Bourse du 2 novembre : le CAC 40 de retour au sommet !

information fournie par Boursorama02/11/2021 à 18:12

Quatre à la suite ! Nouvelle séance de hausse pour le CAC 40 qui termine cette journée à +0,49% à 6927,03 points précisément et 3,1 milliards d'euros échangés. C'est rien moins qu'un record en clôture donc pour un indice français qui, dans la foulée de Wall Street hier tutoie désormais son plus-haut historique absolu atteint en cours de séance en septembre 2000 à 6944,77 points.

D'ailleurs outre-Atlantique, après un démarrage hésitant, les indices sont eux aussi repartis l'assaut des sommets : +0,34%  pour le Dow Jones à 17h45 vers les 36.037 points et +0,17% pour le Nasdaq vers les 15.621 points. A noter la progression de 5% de Pfizer qui relevé sa prévision annuelle de vente pour son vaccin contre le covid-19.

Valeurs en hausse

Et on retrouve Ubisoft en tête du SBF 120

Après une séance de consolidation hier, l'éditeur de jeux vidéo repart de l'avant toujours porté par des résultats trimestriels rassurants et des objectifs annuels confirmés. Le titre qui a superbement ignoré l'abaissement de recommandation de CFRA, passé d'«acheter» à «conserver» avec un objectif de cours réduit de 70 à 50 euros.

Sur le CAC 40 c'est Teleperformance qui domine les débats. 4e séance de hausse alors que le groupe publie demain son chiffre d'affaires pour le 3e trimestre.

Derrière on retrouve Dassault Systèmes et Worldline qui reprend enfin un peu de terrain même s'il cède encore plus de 24% sur les cinq dernières séances.

Valeurs en baisse

Elior n'était pas dans son assiette et c'est peut-être un peu dû à Goldman Sachs qui a abaissé sa recommandation «d'acheter» à «neutre» avec un objectif de cours très légèrement revu de 7,80 à 7,70 euros.

On assiste à des prises de bénéfices sur Virbac

Et puis, ca plie sur les valeurs liées aux métaux à l'image d'Arcelormittal ou Eramet. Eh oui parce que le prix du minerai de fer est fortement retombé sur ces deux dernières semaines, impacté par les restrictions sur la production d'acier et un ralentissement de l'activité en Chine où le gouvernement impose un rationnement de l'électricité.

Le spécialiste de la valorisation des minéraux Imerys est aussi sous pression, effaçant déjà son rebond d'hier

Et puis sur le CAC 40 en plus d'Arcelormittal on retrouve Carrefour et Kering dans le trio des plus forts replis.

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris -1.83%
Euronext Paris +0.67%

Vidéos les + vues