Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole et parapétrolier

Déjà fortement chahutés par la baisse de la demande mondiale provoquée par le coronavirus, les cours du pétrole accusent leur pire chute depuis la première guerre du Golfe en 1991. Le prix du baril de Brent a perdu presque 20% lundi 9 mars dans la matinée et s'échange à 36 dollars (son plus bas depuis février 2016) contre presque 70 en début d'année. Alors que l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) et la Russie ne sont pas parvenus à s'entendre début mars sur une réduction de la production mondiale d'or noir pour enrayer la chute des cours, l'Arabie saoudite abandonne toute politique de soutien des prix. Désormais, le chef de file de l'Opep, premier exportateur mondial de pétrole, opte pour une stratégie de prise de parts de marché. Riyad a réduit le prix de vente officiel de son pétrole et prévoit d'augmenter sa production de brut à plus de 10 millions de barils par jour en avril contre 9,7 ces derniers mois. Ce lundi matin, les valeurs du secteur pétrolier et parapétrolier chutent très lourdement en Bourse. Tandis que Total plongeait de 14%, TechnipFMC perdait 23% sur le CAC 40. Sur le SBF 120, Vallourec décroche de 25% et CGG de 35%.

  • AOF02.04.202014:30

    (AOF) - Exxon, Chevron, mais aussi Schlumberger ou Halliburon devraient bénéficier à Wall Street du rebond du pétrole. A New York, le baril de WTI américain flambe de 10,6% à 22,47 dollars tandis que son homologue européen, le Brent de la mer du Nord, s'adjuge 11,5% à 27,34 dollars

  • Cercle Finance02.04.202012:17

    (CercleFinance.com) - La société anonyme Bpifrance Participations a déclaré avoir franchi individuellement en baisse, le 26 mars 2020, le seuil de 15% des droits de vote de la société Vallourec et détenir individuellement 66 695 708 actions Vallourec représentant 70 010 763 droits de vote, soit 14,56% du capital et 14,99% des droits de vote de cette société

  • Reuters02.04.202011:17

    par Laetitia Volga PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en hausse jeudi grâce à la progression des cours du brut qui profite aux valeurs pétrolières mais la nervosité demeure face aux conséquences économiques du coronavirus dans l'attente du chiffre des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,38% à 4

  • Cercle Finance02.04.202011:06
    2

    (CercleFinance.com) - Technip va tenter de s'extraire par le haut de son corridor de consolidation (support 5,8E): il faut surveiller le franchissement des 6,6E en direction des 7,35E puis des 9E par la suite

  • Cercle Finance02.04.202010:13

    (CercleFinance.com) - TechnipFMC a fait part mercredi soir d'une série de mesures face au contexte de marché actuel, dont une réduction de 30% de ses dépenses d'investissement, à 300 millions de dollars, par rapport à sa prévision annuelle précédente

  • AOF02.04.202010:12

    (AOF) - CGG bondit de 7,8% à 0,9 euro, TechnipFMC de 7,6% à 6,37 euros, Maurel & Prom de 6,5% à 1,572 euro et Total, de 3,7% à 36,495 euros. Le secteur est soutenu par le rebond du pétrole

  • Le Point02.04.202000:25
    4

    L'or noir coule à flots. Car malgré l'effondrement sans précédent de la demande en raison de la crise de Covid-19, l'offre continue d'abonder, dans un contexte de guerre des prix entre la Russie et l'Arabie Saoudite

  • Reuters01.04.202022:30

    1er avril (Reuters) - * TECHNIPFMC ANNONCE UNE RÉDUCTION DE 30% DES DÉPENSES D'INVESTISSEMENT À 300 MILLIONS DE DOLLARS EN 2020 * TECHNIPFMC ANNONCE PLUS DE 100 MILLIONS DE DOLLARS DE RÉDUCTIONS DE COÛTS ANNUALISÉES POUR LE SEGMENT SURFACE TECHNOLOGIES * TECHNIPFMC DISPOSAIT D'UNE TRÉSORERIE DE 5,2 MILLIARDS DE DOLLARS À LA FIN 2019, DONT 2,2 MILLIARDS SONT DISPONIBLES * TECHNIPFMC DIT DISPOSER D'UNE FACILITÉ DE CRÉDIT RENOUVELABLE DE 2,5 MILLIARDS DE DOLLARS * TECHNIPFMC INTÉGRERA SA DERNIÈRE ÉVALUATION DE L'ENVIRONNEMENT OPÉRATIONNEL ET DES PERSPECTIVES DE MARCHÉ À SES PRÉVISIONS FINANCIÈRES ACTUALISÉES QUI SERONT INCLUSES DANS SON COMMUNIQUÉ DE RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE 2020 (Bureau de Paris)

  • Reuters01.04.202019:54
    7

    MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine a appelé mercredi les pays producteurs et consommateurs de pétrole à trouver une solution pour améliorer la situation sur les marchés mondiaux des hydrocarbures, qu'il a jugée "difficile". Cette situation inquiète également les Etats-Unis, a poursuivi le président russe, selon un compte-rendu du conseil des ministres au cours duquel il s'est exprimé

  • Reuters01.04.202019:49

    MOSCOU, 1er avril (Reuters) - Vladimir Poutine a appelé mercredi les pays producteurs et consommateurs de pétrole à trouver une solution pour améliorer la situation sur les marchés mondiaux des hydrocarbures, qu'il a jugée "difficile". Cette situation inquiète également les Etats-Unis, a poursuivi le président russe, selon un compte-rendu du conseil des ministres au cours duquel il s'est exprimé

  • AOF01.04.202017:21

    (AOF) - Aux Etats-Unis, les stocks de pétrole brut à l'issue de semaine close le 27 mars ont bondi de 13,8 millions de barils, signant leur dixième semaine consécutive de hausse. Les analystes tablaient en moyenne sur une progression de 4,6 millions de barils

  • Cercle Finance01.04.202016:33
    2

    (CercleFinance.com) - Publiés ce mercredi, les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont augmenté d'environ +13,8 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA (Energy Information Administration)

  • France 2401.04.202010:30

    La pandémie de Covid-19 fait chuter le prix de plusieurs matières premières, en particulier celui du pétrole. Comment expliquer cet effondrement des prix du brut en quelques semaines ? La baisse va-t-elle durer ? Et surtout, cela peut-il changer l'équilibre des forces sur le marché mondial du brut ? Line Rifaï fait le point avec son invité, François-Xavier Chauchat, économiste à Dorval Asset Management

  • Cercle Finance01.04.202010:03
    3

    (CercleFinance.com) - Moody's a placé la perspective de la note de Total à négative contre stable et conserve une notation pour l'instant de Aa3

  • Reuters01.04.202007:50
    1

    WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Donald Trump a déclaré mardi qu'il pourrait si nécessaire prendre part aux discussions prévues entre la Russie et l'Arabie saoudite sur l'effondrement du marché pétrolier mondial, qui a provoqué une guerre des prix entre Moscou et Ryad. S'exprimant lors d'une conférence de presse à la Maison blanche, il a indiqué avoir eu d'"excellents" échanges distincts avec le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salman, et le président russe, Vladimir Poutine

  • Reuters01.04.202003:56

    (Ajoute discussions entre représentants américain et russe en fin de dépêche) WASHINGTON, 1er avril (Reuters) - Le président américain Donald Trump a déclaré mardi qu'il pourrait si nécessaire prendre part aux discussions prévues entre la Russie et l'Arabie saoudite sur l'effondrement du marché pétrolier mondial, qui a provoqué une guerre des prix entre Moscou et Ryad. S'exprimant lors d'une conférence de presse à la Maison blanche, il a indiqué avoir eu d'"excellents" échanges distincts avec le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salman, et le président russe, Vladimir Poutine

  • Reuters01.04.202003:43

    1er avril (Reuters) - * MOODY'S A ABAISSÉ LA PERSPECTIVE SUR LA NOTATION DE TOTAL À NÉGATIVE CONTRE STABLE. LA NOTATION DE AA3 A ÉTÉ AFFIRMÉE Pour plus de détails, cliquez sur TOTF

  • Reuters31.03.202016:19

    LONDRES, 31 mars (Reuters) - Le marché européen du crédit risque d'assister au cours des prochains mois à une envolée des défaillances des entreprises notées en catégorie spéculative ("junk"), prévient mardi S&P Global, qui table sur un quasi-quadruplement du taux de défaut à 8% d'ici fin décembre. S&P avait averti la semaine dernière que l'économie européenne s'acheminait vers une contraction d'au moins 2% et susceptible d'atteindre 10% cette année en raison des mesures de confinement liées à la pandémie de coronavirus

  • Ecorama31.03.202015:50
    11

    Le pétrole est désormais proche de 20 dollars, un record depuis 17 ans ! Peut-il aller encore plus bas ? Le point de vue de Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d'investissement de Pictet AM. Ecorama du 30 mars 2020, présenté par David Jacquot sur Boursorama

  • Cercle Finance31.03.202014:23

    (CercleFinance.com) - Morgan Stanley Corp, a déclaré à l'AMF avoir franchi, en hausse, le 24 mars, par l'intermédiaire de ses filiales, les seuils de 5% du capital et des droits de vote de CGG et détenir indirectement 5,16% du capital et des droits de vote du groupe de géosciences

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer