Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole et parapétrolier

Déjà fortement chahutés par la baisse de la demande mondiale provoquée par le coronavirus, les cours du pétrole accusent leur pire chute depuis la première guerre du Golfe en 1991. Le prix du baril de Brent a perdu presque 20% lundi 9 mars dans la matinée et s'échange à 36 dollars (son plus bas depuis février 2016) contre presque 70 en début d'année. Alors que l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) et la Russie ne sont pas parvenus à s'entendre début mars sur une réduction de la production mondiale d'or noir pour enrayer la chute des cours, l'Arabie saoudite abandonne toute politique de soutien des prix. Désormais, le chef de file de l'Opep, premier exportateur mondial de pétrole, opte pour une stratégie de prise de parts de marché. Riyad a réduit le prix de vente officiel de son pétrole et prévoit d'augmenter sa production de brut à plus de 10 millions de barils par jour en avril contre 9,7 ces derniers mois. Ce lundi matin, les valeurs du secteur pétrolier et parapétrolier chutent très lourdement en Bourse. Tandis que Total plongeait de 14%, TechnipFMC perdait 23% sur le CAC 40. Sur le SBF 120, Vallourec décroche de 25% et CGG de 35%.

  • AOF21.04.202017:48

    (AOF) - Les marchés actions européens sont repartis à la baisse, pénalisés par la chute du pétrole et les perspectives dégradées de plusieurs entreprises de premier plan. Le CAC 40 a cédé 3,77% à 4 357,46 points tandis que l'Euro Stoxx 50 a abandonné 3,98% à 2 793,74 points

  • Reuters21.04.202017:19
    3

    RYAD (Reuters) - L'Arabie saoudite a assuré mardi qu'elle était prête à prendre de nouvelles mesures afin de stabiliser le marché pétrolier, en coordination avec ses alliés de l'"Opep+" et d'autres pays producteurs, a rapporté l'agence de presse officielle SPA en citant un communiqué du gouvernement. Cette déclaration du premier exportateur mondial intervient alors que le prix à terme du pétrole brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) est tombé lundi pour la première fois en territoire négatif

  • Cercle Finance21.04.202017:15

    (CercleFinance.com) - Norges Bank a déclaré avoir franchi en baisse, le 17 avril 2020, les seuils de 5% du capital et des droits de vote de la société CGG et détenir 31 832 382 actions CGG représentant autant de droits de vote, soit 4,48% du capital et des droits de vote de cette société

  • Reuters21.04.202017:07
    1

    RYAD, 21 avril (Reuters) - L'Arabie saoudite a assuré mardi qu'elle était prête à prendre de nouvelles mesures afin de stabiliser le marché pétrolier, en coordination avec ses alliés de l'"Opep+" et d'autres pays producteurs, a rapporté l'agence de presse officielle SPA en citant un communiqué du gouvernement. Cette déclaration du premier exportateur mondial intervient alors que le prix à terme du pétrole brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 est tombé lundi pour la première fois en territoire négatif

  • France 2421.04.202016:55

    Les marchés pétroliers mis en difficulté par la crise sanitaire liée au Covid-19. L'analyse de Francis Perrin, directeur de recherche à l'IRIS

  • Cercle Finance21.04.202016:55

    (CercleFinance.com) - Wall Street poursuit son repli mardi matin, aucune accalmie ne se dessinant pour l'instant sur le marché pétrolier après le spectaculaire effondrement des cours du brut de la veille

  • Cercle Finance21.04.202016:33

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris réduit un peu son repli (de -3,3% vers -2,7% à 4

  • Ecorama21.04.202016:30
    9

    C'est un scénario fou : ce lundi soir le baril de pétrole US est passé en quelques heures en territoire négatif. Retour sur cette première historique avec Benjamin Louvet, gérant matières premières chez OFI AM

  • Reuters21.04.202016:23
    12

    WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a demandé mardi à son administration de mettre sur pied un plan de soutien financier à l'industrie pétrolière et gazière des Etats-Unis, frappée par la chute des cours du brut, qui sont passés lundi soir pour la première fois de leur histoire en territoire négatif. "Nous ne laisserons jamais tomber la grande Industrie pétrolière et gazière américaine

  • Reuters21.04.202016:05

    WASHINGTON, 21 avril (Reuters) - Donald Trump a demandé mardi à son administration de mettre sur pied un plan de soutien financier à l'industrie pétrolière et gazière des Etats-Unis, frappée par la chute des cours du brut, qui sont passés lundi soir pour la première fois de leur histoire en territoire négatif. "Nous ne laisserons jamais tomber la grande Industrie pétrolière et gazière américaine

  • Cercle Finance21.04.202015:29
    4

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris accélère son repli (-3,3% vers 4

  • Cercle Finance21.04.202015:28

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris accélère son repli (-3,3% vers 4

  • Boursorama21.04.202015:27
    5

    Dans un contexte d'offre d'or noir déjà excédentaire, la crise du Covid-19 a provoqué une chute de la demande sans précédent en raison des restrictions de déplacements dans de nombreux pays et de la mise à l'arrêt de plus de 50% de la planète. Alors que les prix du baril de Brent ont connu depuis janvier une chute vertigineuse (-60%), le baril de brut américain est passé lundi 20 avril en territoire négatif pour la première fois de son histoire

  • Cercle Finance21.04.202015:18

    (CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait essuyer un nouveau repli mardi matin, les investisseurs restant ébranlés par la violente dégringolade des cours du pétrole hier

  • Le Revenu21.04.202015:16

    Le 20 avril, le cours du WTI, baril de référence aux États-Unis, s'est effondré, passant même largement en territoire négatif. Du jamais vu qui s'explique par des phénomènes techniques et qui rappelle l'incroyable situation de surproduction dans laquelle se trouve le marché pétrolier

  • Reuters21.04.202014:57

    (Actualisé avec cours, commentaires et réactions des marchés) * Le brut léger américain négatif pour la première fois * La crise du coronavirus pèse sur la demande * les capacités de stockage sont saturées * Des facteurs techniques amplifient le phénomène * La chute des cours pèse sur les indices boursiers PARIS, 21 avril (Reuters) - Des mécanismes de marché et en particulier le rôle joué par les fonds indiciels cotés (ETF) expliquent l'effondrement des cours du pétrole, qui a vu un contrat à terme de référence sur le brut passer lundi en territoire négatif pour la première fois, dit-on chez La Banque postale Asset Management (LBPAM). Le contrat à échéance en mai sur le baril de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) est tombé lundi à -40 dollars, un mouvement inédit alimenté par des perspectives économiques déprimées et par la quasi-saturation des capacités de stockage aux Etats-Unis

  • TrackInsight21.04.202014:01
    4

    Le prix du baril de Brent est tombé sous les $ 20 pour la première fois depuis 18 ans alors que le prix du pétrole extrait aux États-Unis, le WTI, est passé en territoire négatif. Le prix du baril de Brent est tombé sous les $ 20 pour la première fois depuis 18 ans alors que le prix du pétrole extrait aux États-Unis, le WTI, est passé en territoire négatif pour la première fois de l'histoire ce lundi en raison de l'effondrement de la demande, soulevant la question du stockage

  • Reuters21.04.202013:51

    par Laetitia Volga PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en baisse mardi tandis que les Bourses européennes reculent nettement à mi-séance après l'effondrement brutal du prix du brut américain, passé pour la première fois de son histoire en territoire négatif. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en repli de 0,7% pour le Nasdaq, de 1,2% pour le S&P-500 et de 1,7% pour le Dow Jones

  • Cercle Finance21.04.202013:18

    (CercleFinance.com) - Technip-FMC rechute de -8% à 6,83E, mais ce n'est rien en regard du plongeon du WTI de -50% vers 12$ (WTI, contrat juin), du Brent de -30% vers 18,1$ (à Londres): les difficultés commenceraient en cas d'enfoncement des 6,69E avec un objectif de comblement du 'gap' des 6,09E du 1er avril

  • Reuters21.04.202011:50
    9

    PARIS, 21 avril (Reuters) - Des mécanismes de marché et en particulier le rôle joué par les fonds indiciels cotés (ETF) expliquent l'effondrement des cours du pétrole, qui a vu un contrat à terme de référence sur le brut passer lundi en territoire négatif pour la première fois, dit-on chez La Banque postale Asset Management (LBPAM). Le contrat à échéance en mai sur le baril de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) est tombé lundi à -40 dollars, un mouvement inédit alimenté par des perspectives économiques déprimées et par la quasi-saturation des capacités de stockage aux Etats-Unis

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer