Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole et parapétrolier

Déjà fortement chahutés par la baisse de la demande mondiale provoquée par le coronavirus, les cours du pétrole accusent leur pire chute depuis la première guerre du Golfe en 1991. Le prix du baril de Brent a perdu presque 20% lundi 9 mars dans la matinée et s'échange à 36 dollars (son plus bas depuis février 2016) contre presque 70 en début d'année. Alors que l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) et la Russie ne sont pas parvenus à s'entendre début mars sur une réduction de la production mondiale d'or noir pour enrayer la chute des cours, l'Arabie saoudite abandonne toute politique de soutien des prix. Désormais, le chef de file de l'Opep, premier exportateur mondial de pétrole, opte pour une stratégie de prise de parts de marché. Riyad a réduit le prix de vente officiel de son pétrole et prévoit d'augmenter sa production de brut à plus de 10 millions de barils par jour en avril contre 9,7 ces derniers mois. Ce lundi matin, les valeurs du secteur pétrolier et parapétrolier chutent très lourdement en Bourse. Tandis que Total plongeait de 14%, TechnipFMC perdait 23% sur le CAC 40. Sur le SBF 120, Vallourec décroche de 25% et CGG de 35%.

  • DayByDay20.04.202017:13
    2

    les turbos adaptés Total a fortement rebondi sur son support majeur à 21,14 EUR. Les cours ont déclenché une première jambe de hausse très dynamique, renforcée par l'ouverture de gaps haussiers

  • DayByDay20.04.202016:48

    Total a fortement rebondi sur son support majeur à 21,14 EUR. Les cours ont déclenché une première jambe de hausse très dynamique, renforcée par l'ouverture de gaps haussiers

  • Reuters20.04.202015:50
    7

    LONDRES (Reuters) - Les cours du pétrole sont de nouveau en forte baisse lundi et le prix du baril de brut américain (West Texas Intermediate, WTI) est tombé à son plus bas niveau depuis 21 ans, un mouvement alimenté par des perspectives économiques déprimées et par la quasi-saturation des capacités de stockage aux Etats-Unis. Le cours du WTI chute de 6,63 dollars, soit 36,3%, à 11,64 dollars le baril vers 12h40 GMT après être revenu à 11,04 dollars, un niveau sans précédent depuis décembre 1998

  • Cercle Finance20.04.202015:42
    4

    (CercleFinance.com) - Norges Bank, la banque centrale de Norvège, a déclaré à l'AMF avoir franchi en hausse, le 16 avril, les seuils de 5% du capital et des droits de vote de CGG et détenir 5,59% du capital et des droits de vote, suite à une réception d'actions détenues à titre de collatéral

  • Cercle Finance20.04.202015:35

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris consolide sans intensité (-1% vers 4

  • Cercle Finance20.04.202015:15

    (CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait ouvrir en net repli lundi matin sur fond de nouvelle dégringolade, et pas des moindres, des cours du pétrole

  • Reuters20.04.202015:10

    LONDRES, 20 avril (Reuters) - Les cours du pétrole sont de nouveau en forte baisse lundi et le prix du baril de brut américain (West Texas Intermediate, WTI) est tombé à son plus bas niveau depuis 21 ans, un mouvement alimenté par des perspectives économiques déprimées et par la quasi-saturation des capacités de stockage aux Etats-Unis. Le cours du WTI chute de 6,63 dollars, soit 36,3%, à 11,64 dollars le baril CLc1 vers 12h40 GMT après être revenu à 11,04 dollars, un niveau sans précédent depuis décembre 1998

  • Reuters20.04.202014:02

    par Laetitia Volga PARIS (Reuters) - Wall Street devrait ouvrir en repli lundi tandis que les Bourses européennes évoluent dans le rouge à mi-séance, la baisse des cours du brut et l'impact redouté de la pandémie sur les résultats d'entreprises, dont la saison est lancée, limitant l'appétit des investisseurs pour le risque. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 1% pour le Nasdaq et 1,7% pour le Dow Jones et le S&P-500

  • AOF20.04.202013:41
    1

    (AOF) - Le marché pétrolier est à la une ce matin. Et pour cause, le cours du baril de WTI américain chute de plus de 21% à 14,32 dollars, soit sous le seuil des 15 dollars pour la première fois depuis 1999

  • France 2420.04.202011:48

    Lundi 20 avril, le brut américain a fortement dévissé en Asie, passant sous les 15 dollars pour atteindre son plus bas niveau depuis plus de deux décennies.

  • Le Cercle des économistes20.04.202008:10
    13

    Les cours du brut américain dévissaient, lundi 20 avril, sur le marché asiatique. Le baril chutait de 20% à 15 dollars l'unité, son plus bas niveau depuis plus de 20 ans

  • Reuters18.04.202015:54
    4

    (Actualisé avec EDF qui ne commente pas) PARIS, 18 avril (Reuters) - Le Conseil d'Etat a rejeté une requête en référé déposée par des concurrents d'EDF EDF.PA visant à obtenir la suspension de contrats d'approvisionnement en électricité nucléaire à un prix préalablement fixé pour tenir compte de chute de la demande à la suite des mesures de confinement liées à la crise sanitaires

  • Reuters18.04.202013:51
    8

    PARIS (Reuters) - Le Conseil d'Etat a rejeté une requête en référé déposée par des concurrents d'EDF visant à obtenir la suspension de contrats d'approvisionnement en électricité nucléaire à un prix préalablement fixé pour tenir compte de chute de la demande à la suite des mesures de confinement liées à la crise sanitaires. Dans le contexte de l'épidémie du nouveau coronavirus, des fournisseurs d'électricité, dont Total selon des sources, ont réclamé l'activation de la clause de force majeure dans leurs contrats d'approvisionnement auprès des centrales nucléaires d'EDF

  • Reuters18.04.202013:41

    (Répétion mastic dans le titre) PARIS, 18 avril (Reuters) - Le Conseil d'Etat a rejeté une requête en référé déposée par des concurrents d'EDF EDF.PA visant à obtenir la suspension de contrats d'approvisionnement en électricité nucléaire à un prix préalablement fixé pour tenir compte de chute de la demande à la suite des mesures de confinement liées à la crise sanitaires

  • Cercle Finance17.04.202019:58
    1

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris termine la semaine sur un gain de +3,42%, à 4

  • Cercle Finance17.04.202016:51
    1

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris termine la semaine et surtout l'échéance avril en fanfare, sur un gain voisin +3% (vers 4

  • Cercle Finance17.04.202016:50

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris termine la semaine et surtout l'échéance avril en fanfare, sur un gain voisin +3% (vers 4

  • Cercle Finance17.04.202015:16
    3

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris termine la semaine et surtout l'échéance avril en fanfare, sur un gain supérieur à +4% que personne n'avait vu venir

  • AOF17.04.202014:42

    (AOF) - Le groupe parapétrolier Schlumberger a accusé une lourde perte au premier trimestre après avoir enregistré une charge de 8,5 milliards de dollars avant impôts, principalement liée liée à la dépréciation du goodwill, des actifs incorporels et d'autres actifs à long terme. Cette charge, qui n'a pas presque pas d'impact sur la trésorerie, reflète la baisse significative des valorisations du marché en mars du fait de la chute des cours du pétrole

  • Cercle Finance17.04.202013:15

    (CercleFinance.com) - Schlumberger publie au titre du premier trimestre 2020 un bénéfice net ajusté en baisse de 17% en comparaison annuelle, à 351 millions de dollars

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer