Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pétrole et parapétrolier

Déjà fortement chahutés par la baisse de la demande mondiale provoquée par le coronavirus, les cours du pétrole accusent leur pire chute depuis la première guerre du Golfe en 1991. Le prix du baril de Brent a perdu presque 20% lundi 9 mars dans la matinée et s'échange à 36 dollars (son plus bas depuis février 2016) contre presque 70 en début d'année. Alors que l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep) et la Russie ne sont pas parvenus à s'entendre début mars sur une réduction de la production mondiale d'or noir pour enrayer la chute des cours, l'Arabie saoudite abandonne toute politique de soutien des prix. Désormais, le chef de file de l'Opep, premier exportateur mondial de pétrole, opte pour une stratégie de prise de parts de marché. Riyad a réduit le prix de vente officiel de son pétrole et prévoit d'augmenter sa production de brut à plus de 10 millions de barils par jour en avril contre 9,7 ces derniers mois. Ce lundi matin, les valeurs du secteur pétrolier et parapétrolier chutent très lourdement en Bourse. Tandis que Total plongeait de 14%, TechnipFMC perdait 23% sur le CAC 40. Sur le SBF 120, Vallourec décroche de 25% et CGG de 35%.

  • Reuters30.03.202021:56

    WASHINGTON/MOSCOU, 30 mars (Reuters) - Donald Trump et Vladimir Poutine se sont entendus lundi au cours d'un entretien téléphonique pour que responsables américains et russes du secteur de l'énergie se rencontrent afin de discuter de l'effondrement du marché pétrolier mondial, a annoncé le Kremlin. Cet accord constitue un nouveau rebondissement dans la diplomatie pétrolière mondiale après la rupture ce mois-ci du pacte entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), emmenée par l'Arabie saoudite, et la Russie sur un plafonnement de la production

  • AOF30.03.202017:26

    (AOF) - Le cours du baril de Brent chutait en fin d'après-midi de plus de 10% à 22,38 dollars après avoir atteint plus tôt 22,33 dollars, soit son plus bas niveau depuis novembre 2002. De son côté, le baril de WTI américain plongeait de 6,3% à 20,02 dollars, après avoir atteint plus tôt 19,85 dollars, soit également son plus bas niveau depuis fin 2002

  • Boursorama30.03.202016:30
    10

    Airbus, Total, Saint-Gobain.

  • Reuters30.03.202015:53
    2

    LONDRES, 30 mars (Reuters) - Les cours du pétrole poursuivent leur chute lundi avec un creux de 18 ans pour le Brent de mer du Nord et un bref passage sous 20 dollars pour le brut léger américain sur fond de craintes d'un ralentissement durable de la demande provoqué par l'épidémie de coronavirus. Le Brent LCOc1 perd près de 8% à 22,98 dollars vers 13h50 GMT après avoir touché un peu plus tôt 22,58 dollars, son plus bas niveau depuis novembre 2002

  • Reuters30.03.202011:51

    par Laetitia Volga PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en baisse lundi à l'ouverture fragilisées par la baisse des cours du brut et la perspective dans plusieurs pays d'une prolongation des mesures de confinement qui paralysent une part importante de l'économie mondiale. À Paris, l'indice CAC 40 cède 1,67% à 4

  • Le Point30.03.202011:03
    3

    Jamais en dix-sept ans les prix du pétrole n'avaient atteint un niveau aussi bas. Ce lundi matin, le baril de brent tourne autour des 20 dollars, soit plus de deux fois moins que son niveau il y a trois semaines (50 dollars)

  • Cercle Finance27.03.202016:56

    (CercleFinance.com) - Le CAC40 s'est franchement éloigné de la zone des 4

  • Cercle Finance27.03.202016:46

    (CercleFinance.com) - Le CAC40 s'est franchement éloigné de la zone des 4

  • Reuters27.03.202011:27

    MOSCOU (Reuters) - Un nouvel accord dans le cadre de l'Opep+, regroupant des pays producteurs de pétrole membres ou non du cartel, est de l'ordre du possible si d'autres Etats rejoignent l'initiative, estime Kirill Dmitriev, qui dirige le Fonds souverain russe d'investissement. Il n'a pas précisé en revanche à quels pays il pensait

  • Reuters27.03.202010:55

    MOSCOU, 27 mars (Reuters) - Un nouvel accord dans le cadre de l'Opep+, regroupant des pays producteurs de pétrole membres ou non du cartel, est de l'ordre du possible si d'autres Etats rejoignent l'initiative, estime Kirill Dmitriev, qui dirige le Fonds souverain russe d'investissement. Il n'a pas précisé en revanche à quels pays il pensait

  • TEC27.03.202007:58

    SYNTHESE Le MACD est négatif, mais il se situe au-dessus de sa ligne de signal : la tendance est en train de changer. Maintenant, le MACD doit franchir zéro pour que la hausse se poursuive dans les jours à venir

  • Reuters26.03.202019:09

    LONDRES (Reuters) - La demande mondiale de pétrole pourrait chuter de 20% en raison de la multiplication des mesures de confinement, qui touchent désormais quelque trois milliards de personnes dans le monde, a déclaré jeudi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), en appelant l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, à favoriser une stabilisation du marché. "Aujourd'hui, trois milliards de personnes dans le monde sont confinées

  • Reuters26.03.202018:53

    LONDRES, 26 mars (Reuters) - La demande mondiale de pétrole pourrait chuter de 20% en raison de la multiplication des mesures de confinement, qui touchent désormais quelque trois milliards de personnes dans le monde, a déclaré jeudi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), en appelant l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, à favoriser une stabilisation du marché. "Aujourd'hui, trois milliards de personnes dans le monde sont confinées

  • AOF26.03.202017:44

    (AOF) - Après trois séances de hausse, le pétrole est reparti nettement à la baisse, creusant même ses pertes en fin d'après-midi. Le baril de WTI américain cédait, vers 17h30, 4,5% à 23,40 dollars

  • France 2426.03.202011:12

    La propagation du Covid-19 engendre un choc sanitaire et économique majeur pour les pays du Moyen-Orient et du Maghreb, confrontés à la baisse des revenus du pétrole et du tourisme. Dans de nombreux pays de la région, les systèmes de santé, déjà fragiles, ne sont pas préparés à faire face à l'afflux de malades

  • Le Point26.03.202011:05

    Une semaine de congé. Voilà ce que décrète Vladimir Poutine pour combattre l'épidémie de coronavirus

  • TEC26.03.202008:43

    SYNTHESE Le MACD est négatif et inférieur à sa ligne de signal. Cette configuration dégrade les perspectives sur le titre

  • AOF25.03.202017:23

    (AOF) - Les stocks américains ont enregistré une progression plus faible que prévu lors de la semaine du 20 mars. L'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a annoncé que les stocks de pétrole brut avaient augmenté de 1,6 millions de barils à 455,4 millions ; là où les spécialistes anticipaient en moyenne une hausse de 2,5 millions de barils

  • Cercle Finance25.03.202016:04

    (CercleFinance.com) - S&P réaffirme sa note de crédit long terme 'A+' sur Total, mais avec une perspective abaissée de 'positive' à 'négative', dans le cadre d'une série d'actions sur les compagnies pétro-gazières européennes confrontées au contexte difficile

  • Cercle Finance25.03.202015:46

    (CercleFinance.com) - Publiés ce mercredi, les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont augmenté d'environ +1,6 million de barils, selon des données publiées par l'EIA (Energy Information Administration)

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer