1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 2 mars : léger rebond à la Bourse de Paris

Boursorama02/03/2020 à 18:17

Après un rebond à l'ouverture de plus de 2% porté par les espoirs d'intervention des grandes banques centrales, la Bourse de Paris a ensuite replongé dans une phase de stress avec le coronavirus en début d'après-midi, pour finalement terminer en légère hausse + 0,44% vers les 5333 points.

Du côté des valeurs, les secteurs du tourisme, des loisirs, de l'automobile et de la banque figurent une nouvelle fois parmi les principales victimes.

En baisse 

Les actions de Peugeot et Renault continuent de creuser leurs pertes. Peugeot est lanterne rouge de l'indice -4,28%, Renault -3,23%.

Le secteur bancaire est toujours pénalisé par la perspective d'une intervention des banques centrales. Crédit Agricole - 3,15%, Société Générale -2,23%

Sur le SBF 120, Air France-KLM perd 7,79% en séance après avoir annoncé une suspension prolongée d'un mois pour ses vols vers la Chine. Europcar Mobility est également en baisse -7,45%

Du côté des baisses toujours, SES Global dégringole de près de 30%. L'opérateur de satellites est sanctionné pour l'annonce d'une série de mauvaises nouvelles à la présentation de ses résultats annuels. SES Global a abaissé pour la deuxième fois ses objectifs financiers pour 2020 et divisé par deux le montant du dividende à verser cette année.

En hausse 

Pourtant sanctionné en début d'année en raison de son exposition à la Chine, Rémy Cointreau tire son épingle du jeu et fait figure de valeur défensive. +3,56 %. Il faut dire que le groupe de vins et spiritueux a des fondamentaux solides selon les analystes. Carrefour est également bien orienté et termine en tête du CAC 40 + 4,12%. Tout comme l'Oréal ou Pernod Ricard.

Aux Etats-Unis, les marchés veulent croire au scénario d'un abaissement des taux par la Fed. La Bourse de New-York a ouvert en hausse avant d'être rattrapée par des indicateurs en dessous des attentes. La croissance de l'activité manufacturière a ralenti plus que prévu en février et les nouvelles commandes ont reculé... L'indice ISM manufacturier ressort en baisse à 50,1 contre 50,5 attendu par les analystes.


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer