Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief Bourse du 11 mai : le CAC 40 accélère à la hausse

information fournie par Boursorama11/05/2022 à 17:55

Ils étaient évidemment très attendus. Les chiffres de l'inflation américaine pour avril se révèlent légèrement supérieurs aux attentes mais les investisseurs retiennent surtout que cette hausse des prix en rythme annuel le mois dernier montre une légère inflexion…
L'indice des prix à la consommation a en effet augmenté de 8,3% en rythme annuel en avril, soit 0,2% de moins qu'en mars.
Certes ces données sont spectaculaires mais dans l'esprit des investisseurs, cela signifie que le pic d'inflation pourrait avoir été atteint.
Après un moment d'hésitation en début d'après-midi, le CAC 40 progresse sur cette séance de 2,5% pour terminer vers les 6269 points.

Au chapitre des valeurs,
Après avoir grimpé de 9% en début de séance, Alstom a finalement basculé dans le rouge et termine sur une baisse de plus de 5%. Si le groupe a dévoilé des résultats annuels globalement en ligne avec les attentes, le marché s'inquiète toujours notamment des coûts liés à l'intégration du canadien Bombardier Transport.
En baisse également, Euroapi – 5,4%, lanterne rouge de l'indice. La filiale de Sanofi est pénalisée par des prises de bénéfices après un démarrage boursier très remarqué en début de semaine.
A contrario,
Le luxe qui a traversé une phase compliquée se reprend et sert de locomotive au CAC 40.  L'Oréal avance de presque 5%. LVMH gagne plus de 4%.
TotalEnergies est également en hausse +4,5 %, porté par la dynamique sur les cours du pétrole avec un baril de Brent à 107 dollars.
En progression aussi ArcelorMittal : + 3,4%. La hausse des matières premières s'explique notamment par une situation sanitaire en Chine qui semble s'améliorer.

Sur l'indice large, Elior progresse fortement dans le sillage de son concurrent britannique Compass qui a annoncé un programme de rachat d'actions et relevé sa prévision de chiffre d'affaires annuel.
En très forte hausse aussi les équipementiers automobiles, à l'image de Faurecia.
Enfin, on termine comme chaque jour par les marchés américains. La Bourse de New York a d'abord calé au démarrage pour finalement se reprendre. Au moment de la clôture parisienne, les trois indices évoluaient sur une note positive.


Vidéos les + vues