Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Debrief Bourse du 5 octobre: le CAC abandonne plus de 2,4% sur la semaine

information fournie par Boursorama05/10/2018 à 18:25

Semaine pour le moins agitée à la bourse de Paris qui clôture sur une perte hebdomadaire de 2,44%. Le président de la Fed, Jerome Powell, a mis le feu aux poudres en laissant entendre qu'il pourrait relever ses taux au-delà du taux neutre, ce qui a provoqué une petite poussée de fièvre sur le 10 ans américain. En Europe, l'Italie (ou plutôt la trajectoire de sa dette publique) reste au centre des préoccupations.

De plus, la publication du rapport sur l'emploi américain du mois de septembre a eu l'effet d'une douche froide avec seulement 134.000 emplois créés alors que l'enquête ADP sur le secteur privé avait dévoilé 48H auparavant  plus de 230.000  créations d'emplois sur la même période.

Résultat la Bourse de Paris termine la semaine sur une baisse de 0,95 % à 5359pts. A New York, même tendance signe que l'aversion au risque domine après ces chiffres de l'emploi mitigés et le regain de tension sur le marché obligataire.

Coté valeurs, le secteur technologique souffre, emporté par la correction du secteur la veille. STMicroelectronics est lanterne rouge du CAC.

A contrecourant du marché, Eutelsat prend la tête de l'indice SBF 120 grâce à un relèvement de sa recommandation à "acheter" par Goldman Sachs.

Les compagnies minières évoluaient également dans le rouge, ArcelorMittal reculant de 3,8% et Eramet de -3,85% à 85 euros.

Capgemini perdait 1,46% à 111,70 euros alors que le géant informatique va prendre une participation de 20% dans Azqore, filiale du groupe bancaire Crédit Agricole dédiée aux services informatiques en gestion de fortune.

Le secteur automobile profite de rachats à bons compte à l'image de Michelin et Valeo qui  figurent parmi les plus fortes hausses sur le CAC.

Eurofins se distingue parmi les plus fortes baisses, pénalisé de son côté  par  Berenberg qui a abaissé son avis à "neutre" sur le spécialiste des  services bio-analytiques.

TF1 et M6 étaient bien orientées alors que des parlementaires ont plaidé en faveur d'un assouplissement de la réglementation sur l'audiovisuel français.

Trigano dégringole suite à une note de Gilbert Dupont  qui abaisse son objectif de cours de 107 à 95 euros sur le titre Trigano, tout en maintenant sa recommandation Alléger.


Valeurs associées

Euronext Paris +3.63%
Euronext Paris +1.43%
Euronext Paris +3.72%

Vidéos les + vues