Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Pétrole et parapétrolier  - page 30

Après avoir connu en 2020 leur pire chute depuis la première guerre du Golfe en 1991, les prix du pétrole sont repartis vigoureusement à la hausse en 2021, portés par une très forte croissance de la demande liée à la reprise économique et par la décision de l'Opep et de leurs alliés de maintenir inchangée leur politique de production. Début 2022, ce sont les tensions géopolitiques dans plusieurs pays venant interrompre la production d’or noir (en Angola, en Libye, au Nigeria, aux Emirats arabes unis) couplés à la forte demande qui poussent les prix à leur plus haut niveau depuis octobre 2014. Le Brent de la mer du Nord, référence internationale, s’échange désormais à 87 dollars après avoir grimpé à 88 dollars, tandis que le WTI se négocie au-dessus des 85 dollars. Dans un contexte de reprise couplé à l’absence d’investissements dans le secteur ces dernières années, de nombreux analystes s’attendent désormais à ce que les prix du pétrole dépassent les 90 dollars le baril, voire les 100 dollars. JP Morgan voit les cours du brut atteindre les 125 dollars en 2022, et même 150 dollars en 2023. 

  • information fournie par AOF02.03.202218:29

    (AOF) - CGG Le spécialiste de la recherche sismique publiera (après Bourse) ses résultats annuels. DBV Technologies La biotech publiera ses résultats annuels

  • information fournie par Boursorama02.03.202218:19

    Les investisseurs restent attentifs à la situation en Ukraine où les combats s'intensifient. Mais le marché rebondit

  • information fournie par AOF02.03.202217:35
    1

    (AOF) - Les stocks de pétrole américains ont reculé de 2,597 millions de barils au cours de la semaine du 25 février, selon les dernières données de l'EIA, alors que les analystes attendaient une hausse de 2,748 millions. La semaine précédente, ils avaient augmenté de 4,515 millions de barils

  • information fournie par Reuters02.03.202215:27

    par Maha El Dahan, Ahmad Ghaddar et Alex Lawler DUBAI/LONDRES, 2 mars (Reuters) - Les pays producteurs de pétrole du groupe informel "Opep+" ont décidé mercredi de s'en tenir à une augmentation limitée de leur production en avril, choisissant d'ignorer la crise en Ukraine, qui favorise l'envolée du prix du baril, et les appels de grands importateurs en faveur d'une accélération de la hausse des pompages. Au plus haut depuis 2014, le cours du Brent LCOc1 dépassait 113 dollars le baril mercredi et celui du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 111 dollars, l'un et l'autre affichant un bond de près de 8%

  • information fournie par Cercle Finance02.03.202215:11

    (CercleFinance.com) - La Bourse de New York est attendue en légère hausse mercredi matin sous l'effet de la vigueur des valeurs de l'énergie, toujours soutenues par la flambée des cours pétroliers alors que l'offensive russe se poursuit en Ukraine

  • information fournie par France 2402.03.202211:08
    1

    La poursuite de la guerre en Ukraine fait flamber les prix du pétrole. Après avoir franchi au 1er jour du conflit la barre symbolique des 100 dollars, les cours du brut ont désormais dépassé les 110 dollars

  • information fournie par Reuters02.03.202210:53

    PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé en début de séance mercredi tandis que les cours du pétrole flambent en raison des craintes pour l'approvisionnement mondial avec l'intensification du conflit en Ukraine. À Paris, le CAC 40 perd 0,33% à 6

  • information fournie par Boursorama02.03.202210:16
    7

    Places boursières qui dévissent, pétrole qui flambe, taux souverains qui dégringolent : toutes les classes d'actifs sont impactées par le conflit en Ukraine. L'analyse de Raphaël Thuin, directeur des stratégies de marchés de capitaux chez Tikehau Capital

  • information fournie par Boursorama avec Media Services02.03.202208:42
    6

    Au total les pays membres de l'Agence internationale de l'énergie ont débloqué 60 millions de barils issus de leurs réserves stratégiques. Le prix du baril de pétrole de WTI américain s'est envolé mercredi 2 mars de près de 5%, et le baril de Brent, la référence européenne de l'or noir, a dépassé les 110 dollars , poussés par la guerre en Ukraine et les sanctions occidentales contre Moscou

  • information fournie par Cercle Finance02.03.202208:35

    (CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir sur une note défavorable mercredi matin, au lendemain d'une chute de quasiment 4%, alors que les investisseurs tentent de s'acclimater à la nouvelle normalité d'une guerre aux portes de l'Europe

  • information fournie par Boursorama avec Media Services02.03.202208:29

    Les marchés financiers craignent que la Russie baissent drastiquement ses exportations de pétrole. Conséquence de la guerre et des sanctions qui frappent la Russie, qualifiées de "guerre économique et financière" par Bruno Le Maire avant de rétropédaler , les cours du pétrole continuent de s'envoler

  • information fournie par Cercle Finance01.03.202219:59
    1

    (CercleFinance.com) - Cela se présente très mal à Wall Street à la mi-séance avec un Dow Jones qui chute de -2,3%, le S&P500 de -2% (sous 4

  • information fournie par Reuters01.03.202216:32

    TOKYO, 1er mars (Reuters) - Les membres de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) se sont entendus pour libérer 60 millions de barils de réserves de pétrole sur les marchés mondiaux pour faire face à la hausse des prix provoquée par l'invasion de l'Ukraine par la Russie, a déclaré mardi le ministre japonais de l'Industrie, Koichi Hagiuda. (Yuka Obayashi, version française Tangi Salaün)

  • information fournie par Cercle Finance01.03.202215:22

    (CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait ouvrir en baisse mardi matin, les craintes liées au conflit entre la Russie et l'Ukraine accaparant les investisseurs sur fond d'envolée des cours du pétrole

  • information fournie par Boursorama avec Media Services01.03.202214:18
    3

    Depuis le déclenchement du conflit en Ukraine, la pression monte sur les grands groupes pétroliers et gaziers occidentaux présents en Russie. "Il y avait désormais un "problème de principe à travailler avec toute personnalité politique ou économique proche du pouvoir russe"

  • information fournie par Boursorama avec Media Services01.03.202213:49
    3

    "Les autres auront une augmentation des prix du gaz parce que nous ne pourrons pas protéger toutes les entreprises", a-t-il prévenu. "Certaines entreprises" parmi les plus exposées à la hausse des prix du gaz, en forte progression à la suite de l'invasion russe en Ukraine pourraient bénéficier d'une aide de l'État, a affirmé mardi 1er mars le ministre de l'Économie Bruno Le Maire

  • information fournie par France 2401.03.202211:03

    Le rouble a chuté à son plus bas historique en début de semaine, après les sanctions imposées par les Occidentaux au secteur financier russe. La Banque centrale russe n'a pas tardé à réagir en doublant son taux d'intérêt directeur, pour le porter à 20 %

  • information fournie par Boursorama avec Media Services01.03.202209:44
    10

    D'autres majors pétrolières, comme les britanniques Shell et BP, ont annoncé se retirer de leurs projets en Russie et vendre les parts de sociétés russes qu'elles détenaient. Bruno Le Maire a annoncé mardi 1er mars qu'il allait évoquer avec la direction de TotalEnergies de l'implantation du géant français en Russie, après l'invasion de l'Ukraine, évoquant un "problème de principe"

  • information fournie par TEC01.03.202207:01

    SYNTHESE Le MACD est négatif, mais il se situe au-dessus de sa ligne de signal : la tendance est en train de changer. Maintenant, le MACD doit franchir zéro pour que la hausse se poursuive dans les jours à venir

  • information fournie par Cercle Finance28.02.202216:34

    (CercleFinance.com) - Oddo maintient sa note de 'surperformance' sur le titre TechnipFMC avec un objectif de cours réduit de 13,2$ à 10$

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.