Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Le debrief du 10 mars : le CAC 40 aux portes des 6000 points

information fournie par Boursorama10/03/2021 à 18:07

L'indice des grandes valeurs françaises termine la journée sur une progression de 1,11% vers les 5.991 points. On est donc à une encablure des 6.000 points. Et autant dire qu'on ne pensait approcher ce niveau si vite il y a un peu moins d'un an…

Aujourd'hui, les investisseurs ont été rassurés par des chiffres de l'inflation américaine conforme aux attentes en février :  +0,1% (hors énergie et alimentation), provoquant une détente immédiate des taux à 10 ans. Et outre-Atlantique, la Chambre des représentants, doit examiner le plan de relance de 1.900 milliards de dollars de Joe Biden. Et on lit qu'il pourrait être signé dès ce week-end !

A 17h45, on a donc un Dow Jones qui progresse de 1,2% vers les 32.225 pts et un Nasdaq à +0,47% pour 13.136 points après une belle séance à +3,7% hier. A noter ce nouvel accès de fièvre spéculative sur Gamestop qui progresse de 25%.

Valeurs en hausse

Les opérateurs télécoms étaient à l'honneur aujourd'hui avec Iliad et Orange

Sur le SBF 120 Virbac, Saint-Gobain et Air liquide allaient aussi de l'avant. C'est notamment un relèvement d'objectif de cours qui porte le spécialiste des gaz industriels. Credit Suisse reste à "surperformance" sur le titre mais vise désormais 151 euros au lieu de 145 auparavant.

Elis gagnait un peu plus de 2%, notamment grâce à Stifel. Le bureau d'analyses a réaffirmé son conseil à "achat" sur le titre du groupe de blanchisserie industrielle et remonte son objectif de cours de 15 à 16 euros. Stifel explique qu'Elis est «un titre idéal pour jouer la réouverture de l'économie et la reprise du secteur de l'hôtellerie».

Valeurs en baisse

Maisons du monde n'a pas cassé la baraque aujourd'hui. le groupe de distribution a enregistré une perte nette de 16,1 millions d'euros en 2020. Maisons du monde qui dit par ailleurs envisager un désengagement des Etats-Unis vise toutefois un rebond de son activité cette année et une augmentation de la marge d'exploitation pouvant aller jusqu'à 0,5 point de pourcentage

Eramet de son côté reste sous pression. 6e séance de repli. Selon le quotidien Les Echos, Le sort de Christel Bories, la PDG du groupe ne sera pas scellé demain. Le conseil d'administration qui doit décider des projets de résolutions soumises à la prochaine assemblée générale a été reporté à la fin du mois.

Lagardère et Vallourec sont pression et sur le CAC 40, ce sont les valeurs de la tech et de l'aéronautique qui sont attaquées avec STMicro, Worldline, Airbus et Safran

LG (redaction@boursorama.fr)


Valeurs associées

Euronext Paris -1.17%
Euronext Paris -2.09%

Vidéos les + vues