1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 29 mai : Trump joue les trouble-fête, le CAC 40 rechute

Boursorama29/05/2020 à 19:15

Après quatre séances dans le vert, la Bourse de Paris est pénalisée par des prises de bénéfices et s'inquiète, dans le sillage des marchés américains, d'une escalade des tensions entre Pékin et Washington. Donald Trump doit en effet tenir ce vendredi une conférence de presse consacrée au dossier chinois. Le CAC 40 repasse sous la barre des 4700 points pour terminer à -1,59% vers les 4695 points. 

Il faut toutefois souligner que l'indice parisien affiche un gain de 5,65% sur la semaine, meilleure performance depuis six semaines.

Dans l'actualité des valeurs, Renault rechute de 7,74%, plus forte baisse de l'indice après l'annonce de son plan de restructuration, qui prévoit notamment la suppression de 15.000 postes dans le monde et une réduction de ses capacités.

Pourtant bien orientée cette semaine, la foncière Unibail-Rodamco Westfield est également en recul : -6,47%. 

Le luxe est pénalisé par les tensions autour de Hong-Kong. LVMH perd un peu plus de 3%. Kering 2,36%. Seul Hermès parvient à rester en territoire positif. 

La situation dans l'ancienne colonie britannique, première place financière d'Asie chamboule également les valeurs financières. Société Générale recule notamment de 4,92%. 

Airbus est également sanctionné par les investisseurs (-5,69%) après une dégradation de sa note de crédit long terme par Standard and Poors. L'agence de notation prévoit que le géant aéronautique accuse une baisse de 30 % de ses revenus en 2020. 

A contrario, les valeurs technologiques et défensives sont très recherchées. Worldline est en tête de l'indice + 3,26%. Le titre bénéficie d'un relèvement de son objectif de cours à 80 euros contre 76 par Jefferies. Dassault Systems gagne 1,74% et Carrefour s'offre une progression de 1,71%. 

Outre-Atlantique, le Dow Jones et le S&P 500 évoluent en territoire négatif dans l'attente des déclarations de Donald Trump sur le dossier chinois qui pourraient bien remettre en question la première phase de l'accord commercial. 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer