Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 21 septembre : le CAC 40 enregistre sa pire séance depuis trois mois

Boursorama21/09/2020 à 18:11

Après avoir balayé d'un revers de la main l'hypothèse d'un reconfinement jugé peu soutenable économiquement parlant, les marchés prennent conscience avec les exemples israélien britannique ou espagnol que ce scénario au nom de la sécurité sanitaire est de l'ordre du possible.

Le CAC 40 poursuit son recul amorcé vendredi. Dès l'ouverture, l'indice a rapidement perdu du terrain pour s'enfoncer en territoire négatif - 2%, -3% à la mi-journée, presque -4%. Il termine à -3,74% vers les 4792 points.

Toutes les valeurs qui composent l'indice sont dans le rouge.

Le secteur bancaire est particulièrement touché. En cause de nouvelles révélations médiatiques sur les flux d'argent sale dans le secteur. Résultat Crédit Agricole, BNP Paribas s'enfoncent et perdent plus de 5 et 6%. Le titre de Société Générale accuse de son côté la plus forte baisse des valeurs bancaires : -7,66%. Le groupe est en effet plombé par la rumeur d'une possible vente de sa filiale de gestion d'actifs Lyxor.

Comme au plus fort de la crise, ce sont les compartiments de l'aéronautique, de l'automobile du tourisme et du transport qui paient le plus fort tribu de cette nouvelle aversion au risque. Renault Airbus et Safran perdent presque 7%.

Le groupe hôtelier Accor qui quitte l'indice CAC 40, démonstration au passage de l'ampleur de cette crise sanitaire sur certains compartiments, chute de plus de 5%.

Sur le SBF 120, la perspective d'une restructuration financière qui risque de pénaliser les actionnaires actuels fait lourdement chute Vallourec. Les parapétrolières TechnipFMC et CGG sont également emportées.

Contre la tendance, Biomérieux affiche une progression de 1,72%.

Dans le sillage des marchés européens, Wall Street est en net recul. Il faut dire que les incertitudes principalement politiques pèsent sur le moral des investisseurs. A la clôture parisienne le Dow Jones s'enfonçait de plus de 3%.


Valeurs associées

Euronext Paris +0.37%
Euronext Paris -1.92%
Euronext Paris +2.56%
Euronext Paris +3.38%
Euronext Paris +2.26%

Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer