1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

CAC 40
5 901.08 Pts
-0.10% 

FR0003500008 PX1

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    5 902.40

  • clôture veille

    5 907.08

  • + haut

    5 916.90

  • + bas

    5 894.07

  • +haut 1er janvier

    5 931.19

  • +bas 1er janvier

    4 606.20

  • volume

    2 714 M€

  • dernier échange

    14.11.19 / 18:05:02

  • + Alerte

  • + Liste

Retour au sujet CAC 40

CAC 40 : Brexit et la méthode dite "de Kafka"

Symph0
20 oct. 201922:29

Bonsoir à tous !

Peu importe de quel côté nous penchons en matière d'opinions au sujet du Brexit, force est de constater que les honorables députés britanniques ont clairement du mal à se décider sur la question. Ils semblent collectivement ne pas souhaiter être retenus par l'Histoire comme ceux qui auraient contribué à "couler" le Royaume. Dès lors qu'un amendement leur permet de repousser l'échéance, ils s'engouffrent dans la brèche ! Cela me fait penser au problème du plafond de la dette US qui revient régulièrement sur le devant de la scène...

Nous ne sommes que les fruits d'une époque, tous autant que nous sommes. Alors que nous dit l'attitude de ces honorables individus sur notre temps ? Je pense qu'elle traduit une cause sous-jacente aux problèmes que nous rencontrons tous, à savoir la lâcheté du politique agissant au niveau national (c'est beaucoup moins, voire pas du tout, le cas au niveau local). Tellement habitués à pouvoir s'extirper d'une situation délicate grâce à leur rhétorique fumeuse, ils semblent avoir oublié que nous n'existons qu'en faisant et qu'un problème ne se résout pas de lui-même. Et oui ! Il n'existe pas de banque centrale de la pensée qui pourrait distordre les flux intellectuels sur du court-terme comme le font les banques centrales classiques avec les flux financiers. Impossible d'émettre des obligations à penser comme ceci ou comme cela !

Alors que l'Europe a décidé de faire un exemple du Royaume-Uni pour tout ceux qui auraient des velléités indépendantistes via la méthode dite "de Kafka", le poison véritable sera celui de l'affichage international d'une incapacité à agir pour nos vieilles "démocraties" qui n'en portent désormais plus que le titre. Les populistes n'ont à rien faire d'autre que d'attendre leur tour en se frottant les mains devant un tel souk (sic). Ce n'est malheureusement qu'une question de temps avant leur avènement et d'ici quelques années, nous conterons à nos petits-enfants pour les endormir le soir l'histoire de notre jeunesse en commençant par : Il était une fois une époque où les gens étaient heureux d'être libres et respectés et acceptaient la contradiction...

Bien à vous

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

3 réponses

  • Malmoe
    21 octobre 201913:04

    Excellent texte !
    Mais la contradiction n'a plus sa place dès lors qu'elle est submergée par l'évidence.
    Depuis quand le populisme (c'est ainsi que tu sembles décrire l'appartenance à un peuple) est il sempiternellement signe de malheur ?
    Pour ma part, je suis essentiellement convaincu de l'inverse...
    Désolé, pas trop envie de développer.

    Signaler un abus

  • leurus
    21 octobre 201913:34

    Le populisme synonyme de démagogie a un sens
    C'est la recherche du vote et donc du pouvoir non dans le but du bien commun mais du pouvoir pour le pouvoir
    En faisant appel non au bon sens et au possible mais à l'irrationnel et aux instinct les plus bas
    Cette méthode politicienne est généralement jugée de façon péjorative

    Signaler un abus

  • leurus
    21 octobre 201913:37

    On peut citer comme démagogue Catilina Lénine et belle mèche

    Signaler un abus

Retour au sujet CAC 40

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer