Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Forum

ATOS
10.6950 EUR
-1.79% 
indice de référenceCAC 40 ESG

FR0000051732 ATO

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    10.7750

  • clôture veille

    10.8900

  • + haut

    10.7950

  • + bas

    10.5600

  • volume

    302 778

  • capital échangé

    0.27%

  • valorisation

    1 187 MEUR

  • dernier échange

    19.08.22 / 12:54:49

  • limite à la baisse

    10.1650

  • limite à la hausse

    11.2250

  • rendement estimé 2022

    -

  • PER estimé 2022

    7.68

  • dernier dividende

    -

  • date dernier dividende

    06.04.22

  • Éligibilité

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet ATOS

ATOS : C'EST DONC NOUS TOUS DEJA RUINÉS,

25 juin 202211:49

qui devrions faire les frais du plan anti-opa de Meunier, OPA à 69 euros l'action, plan allant tout droit vers le naufrage définitif, je pense que Bercy a pris la mesure de tout cela, parce qu'engranger 3 milliards de pertes et ensuite en annoncer, 6 mois plus tard,1.6 supplémentaires alors qu'on est très mal, et qu'on attendait plutôt un plan de retour à marge et rentabilité, c'est de la faute grave de gestion, de la spoliation et une ruine assurée des pp dont je suis, 3500 actions moyenne 37 voyez le désastre.
Le 17.05, tout était connu, on planque tout, et on reporte au 14.06 toutes les réponses aux questions posées par les actionnaires, le cours est encore à 25 euros, il remonte à près de 27 le 07.06, puis il y a des fuites, organisées par le CA ? et aboutir à une nouvelle baisse de plus de 50% à 12 euros, ces derniers jours.
Effectivement si les choses restent dans l'état on se dirige tout droit vers l'AK, la dilution du titre, allant toucher des encore plus bas, puis, la vente à la découpe.
Est-ce cela rester indépendant ? Tout a été faux dans ce dossier, et surtout, des fautes graves de gestion se sont accumulées : la vente de WORLDLINE, la recherche effrénée de CA extérieur par rachat massif de sociétés à prix stratosphériques sans intégration et sans impact sur les ventes, ne pas prendre le tournant de la digitalisation et du cloud, le faisant avec beaucoup de retard et à coup de partenariats affectant la marge, à prendre des commandes dans le même souci de faire du chiffre : 23 milliards, par dumping de prix par le bas aboutissant en trois ans à la chute de la marge opérationnelle de 9% à à peine 3% et pour l'infogérance à une marge négative cette année : -1.1% tout ceci hors exceptionnel, des CAC qui affectent sur un seul exercice toute cette décrépitude, alors que tous ces éléments étaient déjà connus bien avant.
Personne n'est gestionnaire, pas de recentrage, pas de maîtrise des coûts, du mutisme et de l'enfermement, une véritable catastrophe.
Si comme il semble, avéré, THALES peut apporter une solution à tout ce délabrement qu'il le fasse, et vite, qu'on soit débarrassé définitivement de toute cette équipe d'incapables et cultivant un péché d'orgueil.
On aurait déjà pu être alerté par le nettoyage du 31.12.21, engranger 3 milliards de pertes dans l'immatériel c'est parfaitement aberrant, sur un marché global dans les 10 prochaines années évalué entre 1000 et 1500 milliards, on s'est dit RB force le trait pour mieux redémarrer et ainsi se présenter comme l'homme de la recovery, mais il s'est vraisemblablement heurté après audit, à une usine à gaz ingouvernable et sans réel souci de leur situation matérielle, ni de celle du marché, son adéquation et sa demande.
La suite c'est donc ce plan anti-OPA, fait avec Mac Kinsey, une nouvelle usine à gaz puissance 10 par rapport à la précédente, devant fumer en pure perte la moitié de leur trésorerie restante, se scinder en deux alors que nombre de leurs contrats sont encodés sur une seule société, SPINCo devient 70% de sa valeur avec l'ensemble des dettes de l'ancien ATOS, tandis que TFCo ne devrait parvenir péniblement à rentabilité qu'en 2026.
Aucun investisseur ni aucun analyste ni aucun salarié n'est dupe, de plus grâce à un travail journalistique on nous apprend que ce désastre ne devait jamais se produire, il est donc URGENT que le sauvetage ait lieu, et qu'on se sépare à jamais de cette gouvernance, et que BERCY nous rassure sur ses choix, à priori, favorables à THALES en créant de fait un champion CYBER et BIG DATA sur le plan national, et laisser à un autre acteur les autres activités.

33 réponses

  • 25 juin 202217:33

    Oui, en substance, je suis d'accord.
    Et je vois bien une OPA à la moitié de 69 euros, soit autour de 35 euros...
    Ça flouerait totalement ceux qui ont PRU supérieur, à savoir les « anciens » actionnaires, mais contenterait les « nouveaux » actionnaires, rentrés sous les 30 euros...


  • 25 juin 202217:38

    Mon petit doigt me dit que ça va bouger la semaine prochaine. Trop d'avis dans le même sens.  


  • 25 juin 202217:42

    Ça fait longtemps qu on se dit que la semaine prochaine ca va bouger... peut être défaitiste, mais j ai l impression que plus on attend une OPA moins elle arrive.. ;( 


  • 25 juin 202219:46

    Ton post a encore disparu mon pauvre META 
    ca fait beaucoup quand même!


  • 25 juin 202219:46

    Bon résumé mike931

    Vu la situation économique, stratégique, financière, managériale et boursière d'Atos aujourd'hui, les choses vont nécessairement bouger et je pense rapidement.

    Une OPA globale à un prix honnête est la seule porte de sortie qui vaille.


  • 25 juin 202219:56

    11-Tromsoe

    Il y a encore beaucoup de pp à PRU élevé,  pour recueillir rapidement 50% des actions, dans un premier temps, il faudra qu'un prix honnête soit proposé.

    Si 69 euros étaient proposés il y a 4 mois, il n'y a pas de raison que la nouvelle offre soit moitié moindre aujourd'hui sous prétexte de baisse de cours, cours au demeurant totalement manipulé...


  • 25 juin 202220:38

    MKC44, perso, je signerai volontiers autour de 40, alors imaginez à plus !
    Et effectivement, je conçois que si c'était prévu à 69 il y a quelques mois, nombreux sont ceux qui attendent cette somme, ou environ.
    Je suis rentré récemment, évidemment le jour où ça a commencé à baisser (mais ce n'est pas moi le chat noir !!!), j'ai un PRU de 25,59.
    Je comprends très bien ceux qui ont un PRU de 80, ils se contenteraient de 69, mais en dessous, ça ferait la grimace...
    Je ne connais pas le PRU de M. Meunier, qui visiblement a un paquet de titres. Peut-être va t il se battre pour une vente au plus fort, maintenant qu'il a compris (enfin, j'espère), qu'il sera obligé de passer par là.


  • 26 juin 202207:52

    En tous points d'accord avec ton analyse. Meunier a organisé un plan anti-OPA contre Thalès, uniquement pour se maintenir à son poste. Le bateau prend l'eau de toutes parts depuis deux ans et il a tenté de dissimuler, et les pertes, et les dépréciations, et les intérêts de Thalès, et les mésententes avec le Directeur Général pour se maintenir à son poste d'administrateur.

    Atos est assurément l'entreprise la moins bien générée du SBF 120 depuis au moins deux ans mais Meunier continue de diriger l'entreprise comme ces deux dernières années comme si tout allait bien.

    Les informations officielles de BFM Business ont sans aucun doute été volontairement publiées pour que les actionnaires d'Atos comprennent combien ils se sont fait flouer depuis près d'un an, notamment par Meunier, et sûrement pour mettre la pression sur Meunier et le faire accepter se rapprochement alors qu'Atos n'est pas prêt de se relever avec une telle équipe de dirigeants.

    Avec cet article, les actionnaires comprennent bien qu'ils auraient pu s'en sortir honorablement avec une vente d'Atos à 69 euros par action mais avec le travail de sape de Meunier, ils ne sont plus propriétaire d'actions valant 13 euros pièce. Tout le monde comprend alors oh combien il est important de dégager celui qui a dirigé l'entreprise et l'a plongé dans une crise sans précédent dans l'histoire de la société.


  • 26 juin 202208:16

    Il faut exiger une AGE et le virer 


  • 26 juin 202208:18

    Je parle de meunier le bègue bien sur 


  • 26 juin 202208:35

    Il faut exiger une AGE et le virer


  • 26 juin 202209:02

    BM est ce que l'on appelle dans le jargon psy un MPN.. ce sont des personnes du fait de leur narcissisme qui finissent par détruire tout ce qu'ils touchent..


  • 26 juin 202209:03

    A 69€ la valorisation d'ATOS ne serait en effet pas surpayé pour un ou des acteurs qui sauraient la diriger et la remettre à l'endroit. Capgemini qui vient de débourser 5.4 mds d'€ pour acheter Altran. Altran faisait 3 mds d'€ de CA, ATOS en fait plus de 10. Elle a aussi certains atouts que n'avait pas ALTRAN.


  • 26 juin 202209:09

    Pour rappel, 300 millions d'euros ont été dépensés dont les honoraires de McKinsey pour la mise en place du plan anti-OPA.. tout cela pour se maintenir à son poste,, c'est honteux tout de même..


  • 26 juin 202209:28

    En effet, c'est très cher payé, surtout pour agir contre les intérêts de leur client. Ce n'est pas eux qui savent aussi travailler gratuitement pour certains clients ? Les uns paieraient-ils la note pour les autres ...?


  • 26 juin 202213:16

    Donc 69 x par le nombre d actions moins les pertes et les dettes  = egale ? Ce résultat divises par le nombre nous donnerait  le cour ! 


  • 26 juin 202213:17

    Sachant que la dette plus la perte est de 4.6 millards 


  • 26 juin 202215:49

    69€ est une valorisation qui prend déjà en compte les dettes et les récentes dépréciations dû à une mauvaise gestion. Il ne faut pas déduire les dettes 2 fois.


  • 26 juin 202216:07

    Le consensus est de 20 €  on est très loin des 69   
    Si opa  c est 30 maximum plutôt  24


  • 26 juin 202216:28

    les capitaux propres sont encore de 4.4 milliards ce qui fait une valeur mathématique de 40 euros par actions
    entre 20 et 69 la fourchette tient davantage à 40


  • 26 juin 202217:07

    Pourquoi le consensus n est que de 20€


  • 26 juin 202217:17

    tu veux dire le consensus des analystes c'est ça ?


  • 26 juin 202219:25

    Oui  sachant qu ils ont du étudier le dossier de fond en comble   et l objectif  n est pas de 40  mais de 20€  
    Si opa  les prédateurs ont tiendront compte   ( les éventuels prêteurs)  


  • 26 juin 202220:19

    ha bon et donc en versant 2 milliards ils récolteraient 4.4 milliards ? c'est donc ça ton consensus ??? des milliers d'actionnaires sont en dessus des 20,

    ils ont patientés jusqu'à présent en faisant des moyennes à la baisse pour enfin  sortir avec 50% de moins-value de leur actif ?? . Avec le remous des derniers évènements l'Etat NON ACTIONNAIRE ne pourra plus avoir autant de pression sur les acheteurs étrangers s'ils ne privilégiaient THALES, puisque ce même état a laissé filé le cours parce que NON CONCERNE mais il le serait pour la faillite définitive des actionnaires ????


  • 26 juin 202220:38

    La meilleure solution pour tout le monde est une OPA globale.

     Si BFM a fait fuiter récemment les coulisses de l'offre à 70 euros de février, c'est pour montrer aux actionnaires ce qu'ils ont raté, à cause du board.


     En 4 mois, la situation financière d'Atos n'a pas fondamentalement changé, on a simplement appris que Tech Foundations nécessitera plus de temps pour être redressé. Ce qui est nouveau, c'est l'obtention du feu vert de l'Etat et la perte de crédibilité au sommet d'Atos.....


     Désormais, Thales a les mains libres pour faire une offre, j'espère une OPA globale avec des fonds d'investissement partenaires. Ce pourrait être une OPA hostile étant donné le dogmatisme de Meunier. Mais peu importe, au final si l'offre est décente par rapport à ce qui était proposé il y a 4 mois, Thales recueillera rapidement une majorité d'actions.


     Qu'est-ce qu'un prix décent ? Un prix pas trop éloigné de ce qui était proposé en février car une fois encore la situation financière d'Atos n'a pas fondamentalement changé.


  • 27 juin 202206:26

    Demandez aux actionnaires de gemalto  
    Ils étaient furieux  lors de l opa 
    Lorsque thales a lancé l opa   amicale    les pp  ont perdu  beaucoup  ils ont reçu du cash pas d échange d actions  et atos avait fait 1 offre   sur gemalto qui a été refusé  ! 


  • 27 juin 202206:30

    Opa avait fuite  suspension des cours  
    Puis presention du projet  a la presse  ! Le marché avait bien accepté ce mariage le cours de thales avait bien monté 


  • 27 juin 202208:23

    L'inquiétant c'est que la VAD se renforce, les plus gros (les mieux informés?) augmentent leurs positions.
    Logiquement, après une pareille baisse, le contraire était plus probable.  

    Que savent-ils que nous ne savons pas ?


  • 27 juin 202208:36

    Ou c'est Thales qui est derrière la vad et il se rachèteront lors de L'opa.
    Partir d'une base très basse pour négocier?


  • 27 juin 202208:42

    Cette hypothèse est facilement prouvable et évidemment interdite. Je ne pense pas qu ils s amusent a ça 


  • 27 juin 202208:47

    Je suis d'accord sur l'essentiel. Sauf sur le fait qu'on se dirige vers une AK. En fait, la scission en 2 entités est une augmentation de capital déguisée, puisqu'elle a pour but de vendre 30% d'Evidian pour couvrir les frais de restructuration. Et c'est d'ailleurs pour ça que le cours a autant perdu ces dernières semaines, même si la VAD y est aussi pour beaucoup.
    Donc quoiqu'il arrive, que le plan aille au bout (je n'y crois pas) ou pas, il n'y aura pas d'augmentation de capital


  • 27 juin 202209:17

    tonton999 CQFD
    Quant à la VAD, les gains générés par leurs positions suffisent largement à expliquer leur motivation. Ils ont gagné ce que nous avons perdu.
    PointTandis que j'écris Atos plus 3.86%. Miam


  • 27 juin 202209:35

    très bonne analyse d'ancien cadre d'Atos j'imagine. j'en suis un moi-même et souscris à l'analyse. il y a un article assez éclairant dans l'Usine Nouvelle sur le recrutement de Diane Galbe recrutée par Meunier pour monter l'opération anti-OPA. Je pense que le président Meunier fait partie intégrante du problème. Quant au split, il opérationnellement très destructeur de valeur (les clients vont fuir).


Retour au sujet ATOS

33 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.