Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Le débrief Bourse du 7 décembre : légère pause à Paris

information fournie par Boursorama07/12/2023 à 18:00

Il s'en est fallu de rien pour que le CAC 40, porté par l'ouverture de Wall Street, arrache une troisième séance de hausse après une belle remontée en fin de séance mais il rate la dernière marche et termine cette journée de décembre à -0,1% vers les 7.429 points et  des volumes qui retombent, à 2,7 milliards d'euros échangés. On joue un peu la montre avant les chiffres de l'emploi américain demain alors que l'agenda de baisse des taux de la Fed reste l'élément le plus déterminant à court terme pour les investisseurs.

A Wall Street, à 17h45 le Dow Jones hésite lui aussi, proche de son point d'équilibre quand le Nasdaq est à +1,1%. L'IA fait une nouvelle fois parler d'elle : Alphabet bondit de près de 5% au lendemain de la présentation de Gemini, son modèle d'intelligence artificielle le plus avancé quand AMD est à +7% après avoir dévoilé  la dernière née de ses puces dédiées à l'IA pour venir concurrencer Nvidia.

Valeurs en hausse

Les équipementiers auto accélèrent à l'image  de Valeo, qui finit en tête du SBF 120, et de Forvia.

D'abord en repli, Derichebourg termine finalement à +4,36. L'opérateur de services aux entreprises et de recyclage des matières premières a publié des résultats inférieurs aux attentes pour son exercice 22-23 avec notamment un résultat net de 5,6 millions d'euros, contre 19,2 millions lors de l'exercice précédent. Mais les investisseurs semblent avoir apprécié les objectifs fixés : un Ebitda courant supérieur à 350 millions d'euros pour 23-24, contre 334,8 millions sur l'exercice écoulé.

Nexity et Seb suivent derrière.

Sur le CAC 40, c'est carton plein pour Edenred qui signe une 5e séance consécutive dans le vert et grimpe encore de 1,2% aujourd'hui devant Eurofins, Axa et BNP Paribas.

A noter aussi sur le SRD la hausse de 2,85% de Genfit. Ipsen confirme la décision de la FDA d'accorder un examen prioritaire pour le dépôt du dossier de demande d'autorisation du candidat médicament de Genfit, elafibranor, dans le traitement de la cholangite biliaire primitive. Réponse attendue au 10 juin prochain.

Valeurs en baisse

Bénéteau prend la vague de plein fouet et recule de près de 6% après 4 séances de hausse.

Il y avait aussi des turbulences pour Air France-KLM. JP Morgan a abaissé sa recommandation sur le titre de "'surpondérer" à "sous-pondérer" et a surtout bien raboté son objectif de cours de 21,50 à 9,50 euros. Le bureau d'analyses de la banque américaine qui anticipe une pression sur la rentabilité de la compagnie aérienne en 2024.

La série baissière se poursuit pour Teleperformance : 6e séance de repli consécutive et encore une fois lanterne rouge du CAC 40 après lundi et mercredi. Le titre qui perd près de la moitié de sa valeur depuis le début de l'année...

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues