1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 12 décembre : un tweet de Donald Trump et ça repart !

Boursorama12/12/2019 à 18:16

Il vaut mieux en rire qu'en pleurer. Atone dans la matinée, le CAC 40 a bondi d'un coup dans le courant de l'après-midi. Non, ce n'est pas avec la décision de la BCE de stabilité sur les taux, attendue par les marchés. L'origine de ce brusque sursaut : un tweet de Donald Trump expliquant dans le langage inimitable du président américain qu'il était très proche d'un gros accord avec la Chine. 'Ils le veulent et nous aussi !' réaction immédiate et l'indice français finit à +0,40% vers les 5884 points.

Sans surprise, le discours de Christine Lagarde a notamment rappelé que la BCE allait s'engager dans une revue stratégique sur ses objectifs. Celle-ci débutera ainsi courant janvier pour s'achever avant la fin de 2020. 

Outre-Atlantique, pas de surprise non plus du côté de la Fed qui parlait hier soir. La banque centrale américaine n'envisage pas de modifier ses taux dans les prochains mois. Mais la déclaration du président américain a également boosté les marchés avec un dow jones à +0,7% et un Nasdaq en progression de 0,5% vers 17h45.

Et puis journée chargée : on vote aujourd'hui au Royaume-Uni. Les Britanniques se rendent aux urnes pour renouveler leur Parlement avec, derrière, toujours en ligne de mire, le sujet du Brexit à trancher. Les premières indications seront connues vers 22 heures, heure de Londres.

VALEURS EN VUE

En hausse

Sur le marché français c'est la biotech DBV techno qui est en tête des hausses du SBF 120 

L'espoir d'un accord commercial profite aux valeurs de l'auto Faurecia mais aussi Valeo qui réaccélère. Invest Securities qui maintient son conseil à achat sur l'équipementier et remonte son cours de 37 à 38 euros. Trouavnt les objectifs 2022 du groupe rassurants. 

Sur le CAC 40, Renault progresse d'ailleurs également tous comme les financières  Société Générale et BNP Paribas 

Et puis à noter la 4e hausse de TechnipFMC, leader de l'indice qui grimpe désormais de près de 5% sur les cinq dernières séances.

En baisse

Du côté des baisses, décidement volatil, Casino signe le plus fort repli du SBF 120 alors que sur le SRD Rallye cdède près de 8% derrière on retrouve le spécialiste de la santé animale Virbac

Mercialys et Veolia complètent ce tableau.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer