1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 9 septembre : les marchés végètent en attendant la BCE

Boursorama09/09/2019 à 18:12

Une séance pour rien à Paris avec un CAC qui a végété autour de l'équilibre et clôture en légère baisse à 5587 points, avec moins de 3 milliards échangés. Les investisseurs se sont abstenus de prendre une direction claire et ça devrait continuer au moins jusqu'à jeudi, date à laquelle se réunit la BCE. En effet, outre les incertitudes liées au Brexit et à la guerre commerciale, la réunion de la BCE sera LE grand temps fort de la semaine. 

Les investisseurs sont nombreux à anticiper une annonce de la BCE alors que Mario Draghi, qui tirera sa révérence fin octobre, a clairement affiché sa volonté de faire le nécessaire pour tenter de stimuler une activité économique qui envoie des signes de faiblesse depuis plusieurs mois.

Mais pour l'heure, le marché ignore si ce soutien prendra la forme d'une baisse des taux d'un nouveau programme de rachats d'actifs ou si le conseil des gouverneurs juge l'économie suffisamment solide pour attendre le passage de relais à Christine Lagarde. En attendant d'en savoir plus, les marchés se sont mis en mode pause. 

Coté valeur, le secteur bancaire a le vent en poupe, soutenu par la remontée des rendements obligataires, qui profitent des incertitudes autour de la réunion de la BCE.  Société Générale signe ainsi la meilleure performance du CAC 40 suivi de BNP Paribas qui s'adjuge 2,97 %.

A l'inverse, le titre Air France-KLM chute de pratiquement 10% lundi. Le marché a ignoré l'annonce d'un trafic passage total en croissance de 2,1% au mois d'août pour se concentrer sur l'offre de reprise de la compagnie en difficulté Aigle Azur. Selon des informations de presse l'offre d'Air France porte sur tout ou partie d'Aigle Azur, mais le groupe n'a pas précisé quels actifs l'intéresseraient en cas de reprise partielle.

En baisse Sanofi subit des prises de bénéfices après s'être adjugé plus de 9% sur un mois

Enfin Orange se distingue dans le rouge pénalisé par une dégradation de JPMorgan qui est  passé de Surperformance à Neutre sur la valeur. L'objectif de cours a également été réduit de 16,50 à 15 euros.
 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer