Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer
Forum TOTALENERGIES
62,730 (c) EUR
-1,68% 
Ouverture théorique 62,730
indice de référenceCAC 40

FR0000120271 TTE

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    63,500

  • clôture veille

    63,800

  • + haut

    63,660

  • + bas

    62,560

  • volume

    4 161 797

  • capital échangé

    0,17%

  • valorisation

    150 406 MEUR

  • dernier échange

    19.07.24 / 17:39:12

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    60,850

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    64,610

  • rendement estimé 2024

    4,98%

  • PER estimé 2024

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    7,53

  • dernier dividende

    A quoi correspond le montant du dernier dividende versé ?

    Fermer

    0,79 EUR

  • date dernier dividende

    19.06.24

  • Éligibilité

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le service Horaires étendus ?

    Fermer
  • Risque ESG

    Qu'est-ce que le risque ESG ?

    Fermer

    25,6 /100 (moyen)

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet TOTALENERGIES

TOTALENERGIES : Hausse surprise des stocks américains de pétrole

10 janv. 2024 18:30

(AOF) - Selon l'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), les stocks de pétrole brut ont progressé de 1,338 million de barils la semaine dernière contre une baisse de 5,503 millions la semaine passée. Les analystes tablaient sur un repli de 0,675 million de barils. En outre, les stocks d'essence ont augmenté de 8,029 millions de barils tandis que ceux des produits distillés, dont le fioul domestique, ont gonflé de 6,528 millions de barils.

1 réponse

  • 10 janvier 2024 18:35

    Ce renforcement des réserves s'explique notamment par un ralentissement des exportations d'or noir, qui ont chuté de 37% sur une semaine. tandis que les importations ne fléchissaient, elles, que modérément (-9%).

    Autre facteur justifiant la hausse des stocks, la décélération des raffineries, dont le taux d'utilisation est tombé à 92,9%, contre 93,5% la semaine précédente.

    ⛽️ Dans le même temps, les réserves d'essence ont bondi de 8 millions de barils, après s'être déjà envolées de 10,9 millions de barils une semaine plus tôt.

    Cet accroissement des stocks de brut ou de produits raffinés intervient malgré un sursaut (+2,8% sur une semaine) des livraisons de produits raffinés au marché américain, considéré comme un indicateur de la demande.


Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer
Retour au sujet TOTALENERGIES

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.