Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer
Forum TOTALENERGIES
62,730 (c) EUR
-1,68% 
Ouverture théorique 62,730
indice de référenceCAC 40

FR0000120271 TTE

Euronext Paris données temps réel
Chargement...
  • ouverture

    63,500

  • clôture veille

    63,800

  • + haut

    63,660

  • + bas

    62,560

  • volume

    4 161 797

  • capital échangé

    0,17%

  • valorisation

    150 406 MEUR

  • dernier échange

    19.07.24 / 17:39:12

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    60,850

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    64,610

  • rendement estimé 2024

    4,98%

  • PER estimé 2024

    Qu'est-ce que le PER ?

    Fermer

    7,53

  • dernier dividende

    A quoi correspond le montant du dernier dividende versé ?

    Fermer

    0,79 EUR

  • date dernier dividende

    19.06.24

  • Éligibilité

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

    Qu'est-ce que le service Horaires étendus ?

    Fermer
  • Risque ESG

    Qu'est-ce que le risque ESG ?

    Fermer

    25,6 /100 (moyen)

  • + Alerte

  • + Portefeuille

  • + Liste

Retour au sujet TOTALENERGIES

TOTALENERGIES : TOTAL et son futur

09 juil. 2020 17:33

Racheter une société très importante dans le renouvelable ou les ratios sont déjà haut avant que cela soit trop cher puis faire un spin off séparer partie pétrolière et énergies renouvelables incluant batterie, participation dans solaire US et 10 % dans NOVATEK, introduire en bourse 20 % du K et garder le reste. TOTAL ne crée plus de valeur a ses actionnaires depuis longtemps, elle est victime du bashing pétrole et des fonds ESG bobos écolos qui veulent nous faire revenir au moyen äge. Qu ne pensez vous les connaisseurs ?

28 réponses

  • 09 juillet 2020 17:48

    Je ne crois pas trop à un "spin off" (au sens boursier) d'une société comme Total, qui a toujours communiqué sur son statut de société intégrée dans son secteur historique, puis continue d'axer sa stratégie en direction d'une offre multi-énergies.


  • 09 juillet 2020 17:59

    D'accord avec PLT 04 .On en a encore pour 30 ans avant le "0" carbone ajouté .. Il n'y a personne pour remplacer le fossile au pied levé avant, si on y arrive  et il faut savoir que toutes les technologies avancent en même temps ...le fossile( dont je fais partie) et les autres. Tout cela sera très progressif au fur et à mesure , en douceur ...Pas de grand soir non plus , ni dans un sens ou l'autre...C'est mon opinion et sans doute celle de beaucoup d'autres qui connaissent assez bien l'énergie ...notre force motrice par excellence.


  • 09 juillet 2020 18:15

    Merci kissnick pour l'analyse qui me réconforte, j'accuse un peu le coup aujourd'hui faut que je reste solide!


  • 09 juillet 2020 18:30

    Total est une société intégrée amont (exploration-production) jusqu'à l'aval (distribution) et à mon avis le management est fortement attaché à ce modèle. Le mix énergétique évolue mais lentement.
    Quand je suis rentré à CFP au début des années 80, il y avait des mines de charbon (et d'or), on produisait du pétrole et on torchait le gaz associé.
    Maintenant la production valorisée du gaz dépasse celle du pétrole.
    Dans les prochaines décennies, Total fabriquer (indirectement) des batteries et produira de l'hydrogène.
    Je ne crois pas à un spin-off sauf pour des spécialités chimiques


  • 09 juillet 2020 19:46

    La mauvaise image de Total auprès des écolos bornés est déjà dans les cours. Voyez le rendement du titre.


  • 28 juillet 2020 08:12

    Total ne créée plus de valeur à ses actionnaires depuis 10 ans, le dividende ne fait pas tout, elle doit accélérer dans la transition verte avant que les cibles soient trop chers, Total à de l avance face à ses pairs pétroliers mais elle doit accélérer pour retrouver faveur des investisseurs.
    Je crois toujours à un soin off dans quelques années pour faire ressortir la part verte du pétrolier, elle sera ainsi mieux valorisée 


  • 28 juillet 2020 11:25

    Pendant que j'étais sur EDF, on attendu ça pendant 4 ans. Toujours rien depuis. Tant mieux, ces séparations sans intérêt sont un non-sens.
    La misérable vague verte des dernières Municipales ne devrait pas faire feu très longtemps. Maintenant, ils devront exercer le pouvoir, et ça use.
    Nous savons très bien qu'on ne fait pas faire avancer un véhicule avec des éoliennes et des panneaux solaires (surtout de nuit en hiver).

    Quant aux batteries, on n'y est pas encore. Concernant l'hydrogène, je rappelle qu'aux dernières nouvelles, c'est vraiment dangereux quand ça fricote avec de l'oxygène. Bref, le sans pétrole, on n'y est pas encore.


  • 28 juillet 2020 14:46

    Zwanzeur : petite rectification: Total n'a jamais exploité de mine d'or mais a été le premier producteur d'Uranium en France des années 80 à 2000 environ.
    Sinon je pense aussi que l'énergie carbonée est une énergie du passé qu'il faudrait limiter au maximum pour ne pas rendre la planète invivable. Comme les renouvelables ne suffisent manifestement pas à combler le manque à venir, ne reste à mon avis que le nucléaire, quo le veuille ou non


  • 28 juillet 2020 15:38

    Quadra 66 ; ce n'est pas le nucléaire qui va prendre le relais du pétrole et du gaz , ni non plus le faire disparaître si on regarde le mix énergétique jusqu'en 2050, en France ...Tout au plus la part du nucléaire va descendre vers 50% pour la consommation électrique ...


  • 28 juillet 2020 16:24

    Tout ceci se prépare dans le cadre de la communauté européenne et ne croyez pas qu'elle ne sert à rien et ne fait rien ...
     La transition énergétique sera d'abord européenne , leader sur le segment de l'énergie ; ceci ne veut pas dire que tout est encore prêt, emballé ... mais il est déjà sûr qu'à l'horizon 2050 qu'elle ne sera pas ni fossile, ni nucléaire, ni même tout renouvelable ... et que tout ce mix énergétique fossile en incluant l'uranium n'est pas prêt de disparaître non plus. 


  • 28 juillet 2020 16:46

    Les prévisions à 30 ans m'amusent toujours, en 70, j'étais captivé par le mythique an 2000, on s'attendait (à juste titre) au niveau informatique à une catastrophe sans nom, il est vrai qu'à cette époque si l'on avait fait passer le 31/2/1970 au 1/1/2000 d'un coup de baguette magique, plus aucune machine ne pouvait fonctionner et puis.....l'an 2000 est arrivé sans poser le moindre problème. En énergie c'était l'apocalypse en 1970 on disait : plus un litre de pétrole, plus rien....en 2000, Soit le tout nucléaire, soit le retour à la bougie. Et tout ainsi... Alors 2050, d'une part je ne le verrai pas (mais c'est un mon problème) et les survivants diront : on disait en 2020......et vous verrez que vous avez eu tout faux, archi faux.


  • 28 juillet 2020 16:58

    Les énergies renouvelables ne remplaceront jamais les énergies fossiles. Nous allons utiliser les hydrocarbures tant que nous le pourrons, ensuite ce sera (en gros) le retour à la bougie. Avec un peu de nucléaire si nous nous en sortons bien.


  • 28 juillet 2020 17:05

    Oui, tout à fait d'accord Frk987! Le pire, c'est quand on s'apercevra, qu'au sein du GIEC (IPCC en anglais), au lieu de disposer d'une armée de grands climatologues érudits, on n'a que des agronomes, des statisticiens et des banquiers locaux. L'Armageddon climatique, ce n'est pas mon truc, surtout après avoir relu mes bouquins de climatologie.
    Une dernière, dans les années 70, certains démographes pensaient que Mexico serait la plus grande aire urbaine mondiale avec 40 millions d'habitants. Perdu, c'est Tokyo.


  • 28 juillet 2020 17:10

    Oui Frk 987, on est de la même époque( milieu 20ème) et j'ai vécu comme toi les mêmes épisodes, le passage à l'an 2000 et le reste : la fin du millénaire , la fin du monde pogrammée et on est toujours là!!!...j'ai aussi du plaisir à échanger avec les plus anciens et ceux qui ne sont pas forcément d'accord avec ma façon de voir forcément les choses (mes poils à gratter) et j'ai un peu de nostalgie parfois mais aussi pour le passé je l'avoue. Mais on ne le retrouvera plus ...Ce sera bientôt autre chose.

    Toujours un plaisir d'échanger!


  • 28 juillet 2020 17:24

    Puisqu'on est dans les vieux souvenirs, en 1960 j'étais en CM2 avec un instituteur d'un autre siècle qui prévoyait, à juste titre, là au au moins il avait raison à 100% que le problème du monde futur serait uniquement lié à l'explosion démographique. Si certains considèrent la courbe du virus chinois comme exponentielle, la surnatalité  est géométrique et ça c'est le vrai problème de 2050.  Toute cette surpopulation se traduira par l'apocalypse. 


  • 28 juillet 2020 18:02

    Quadra66 : les mines d'or, c'était pour l'anecdote; Total n'a jamais été exploitant de mines d'or mais il y avait des opportunités voire des prises de participation, notamment en Afrique du Sud et en Australie
    Plus important vous avez raison de souligner le rôle important de la CFP en matière d'extraction d'uranium; il y a eu une Direction Total Mines Nucléaire qui avait vocation, et qui a fourni jusqu'à 25% de l'uranium à la France, avec des mines dans de nombreux pays


  • 28 juillet 2020 18:19

    Il y a 6 mois on n'aurais jamais crue que l'on puisse etre confiné  en france!! Alors en 2050 ....
    Advienne que pourra, j ' ai 31 ans je ne me fais pas de soucis pour l'avenir car je m'attand au pire, donc dans le meilleur des cas la planette sera encore viable au pire .....


  • 29 juillet 2020 08:15

    La planet reverdit grace au CO2 et il ne faut pas confondre la pollution et le réchauffement climatique. Ce dernier pourrait être la cause et non pas la conséquence de l'augmentation du CO2 dans atmosphère. Voir les travaux de Milankovitch.


  • 29 juillet 2020 08:22

    Sorry /planète/ trop d'anglais autour de moi!


  • 29 juillet 2020 09:56

    Bonjour,Je voulais savoir ce que vous pensiez du groupe Neoen, dont la valeur a dépassé celle de Total, même s'il n'offre pas encore de dividende?merci.


  • 29 juillet 2020 11:57

    oliphant tu viens de répondre toi-même à ta question 😂


  • 29 juillet 2020 13:49

    Moins de pétrôle en Europe mais toujours plus en Afrique et AsieLes voitures et camions qui ne respectent plus les critères antipollution sont expédiés en Afrique où tout ce matériel va vivre encore longtemps . La consommation d'hydrocarbures a de beaux jours hors de l'Europe


  • 30 juillet 2020 06:48

    frk987, il y a bien eu les fameuses prophéties de Nostradamus dans son livre il parle de l'an 2020 assez catastrophique
    il parle de "" guer.re" qui vont marquer les esprits et le plus troublant c sur la scène internationale , il donne aussi comme détails des inondations et la forme de réchauffement climatique qui générera de nombreux conflits. je me suis replongédans ce livre il y a quelques semaines, je précise que mon livre a été acheté il y a 20 ans, pour être un peu optimisteil parle de l'équilibre via la paix tous azimuts en 2025, j'étais assez surpris de le relire avec des dates précises


  • 30 juillet 2020 07:02

    je ne dis pas qu'il faut prendre ses prophéties comme "argent comptant  "  mais c assez troublant quand meme


  • 30 juillet 2020 07:27

    oliphant
    le 29 juillet 2020o09:5


    Bonjour,Je voulais savoir ce que vous pensiez du groupe Neoen, dont la valeur a dépassé celle de Total...
    Ah bon ???


  • 30 juillet 2020 08:53

    Très bonne publication malgré contexte. Faut désormais accélérer dans la transition énergétique, le cours sera plus vert, avec économie dans exploration et recherche faut investir dans le vert.
    Bonne journée 


  • 30 juillet 2020 09:05

    Le soucis est que les États-Unis de Trump, la Chine et la Russie ne veulent pas réduire la consommation de fossile et donc tout investir dans le vert ne peux pas être rentable


  • 08 août 2020 10:57

    Jackou24, c'est facile de faire dire n'importe quoi a des écritures ésotériques.
    c.buchet, la Russie est très inquiète du mouvement vert en Europe et prend acte. Je me suis laissé dire que les pays frugaux Suède et Pays-Bas ont de gros intérêts dans l'économie verte (Alfen, Powercell ...) et ne s'opposeront peut être pas au ''green deal'' contrairement aux eurobonds ...


Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer
Retour au sujet TOTALENERGIES

28 réponses

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.