1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

GENFIT
20.720 EUR
-1.33% 
Ouverture théorique 20.720
indice de référenceSBF 120

FR0004163111 GNFT

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    20.780

  • clôture veille

    21.000

  • + haut

    20.920

  • + bas

    20.340

  • volume

    86 337

  • valorisation

    646 MEUR

  • capital échangé

    0.28%

  • dernier échange

    14.12.18 / 17:35:21

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    19.690

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    21.740

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer
    PEA-PME

    Qu'est-ce que le PEA-PME ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur GENFIT

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter GENFIT à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter GENFIT à mes listes

    Fermer
Retour au sujet GENFIT

GENFIT : Article de François Berthon

R4inb0w
06 déc. 201817:14

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Très entourée depuis le début de séance, l'action Genfit gagnait 5,6% à 21,34 euros jeudi après-midi, portée par les résultats positifs obtenus par la société de biotechnologie dans le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP), une maladie chronique du foie.
Sur les 12 semaines de l'étude de phase 2 menée sur le produit phare de Genfit, elafibranor, le critère principal d'évaluation a été atteint de manière statistiquement significative.
La concentration sérique d'alkaline phosphatase (ALP), l'un des marqueur de progression de la maladie, a diminué de 48% après 12 semaines de traitement pour la dose 80 mg (milligrammes) d'elafibranor, de 41% pour la dose de 120 mg. De plus, le critère secondaire, mesure combinée de plusieurs paramètres enzymatiques, a montré un taux de réponse statistiquement significatif également pour les 2 doses : 67% pour la dose 80 mg et 79% pour la dose 120 mg.
"Les résultats sont très encourageants pour les patients atteints de CBP", souligne Oddo BHF. Le courtier observe que l'Ocaliva de la société de biotechnologie américaine Intercept Pharmaceuticals, l'un des seuls produits autorisés à ce jour pour le traitement de la CBP "a montré des taux de réponses inférieurs à ceux publiés ce jour pour elafibranor".
"L'autre bonne nouvelle est le niveau de sécurité élevé d'elafibranor, même si les chiffres détaillés ne sont pas communiqués, avec une amélioration du prurit qui est l'un des effets secondaires de la maladie", remarque de son côté Bryan Garnier. Un point important, sachant que l'Ocaliva a au contraire augmenté le prurit, défini par des démangeaisons intenses ou diffuses.
Oddo BHF et Brian Garnier ont confirmé jeudi leur recommandation "achat" sur Genfit, avec des objectifs respectifs de 59 euros et 65 euros.
De son côté, Portzamparc a relevé son objectif de cours de 70,10 euros à 72,20 euros. Le bureau d'études estime désormais à 56% la probabilité de commercialisation d'elafibranor dans le traitement de la CBP, contre 23% auparavant.
Le courtier salue une première étape brillamment réussie "qui devra se confirmer par une étude de phase 3 plus longue et sur une plus grande population". Portzamparc estime qu'en "cas de succès de sa phase 3, elafibranor pourrait devenir un traitement de référence de seconde ligne dans la CBP".
La CBP est une maladie auto-immune chronique rare du foie qui se caractérise par des canaux biliaires intra-hépatiques endommagés pouvant conduire à une cirrhose.
L'UDCA, ou acide ursodéoxycholique, est le seul traitement de première ligne de la maladie. A ce jour, l'unique produit autorisé pour les patients qui répondent mal à l'UDCA est l'Ocaliva d'Intercept Pharmaceuticals, dont l'usage est soumis à de nombreuses précautions du fait de ses effets indésirables.
-François Berthon Agefi-Dow Jones

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

8 réponses

  • Zebrone
    06 décembre 201817:18

    merci r4
    top
    reco

    Signaler un abus

  • phlmo
    06 décembre 201817:20

    Bel article! Merci R4

    Signaler un abus

  • mherb
    06 décembre 201817:21

    OK..Merci pour le partage.

    Signaler un abus

  • sky.eye
    06 décembre 201817:24

    Merci R4

    Signaler un abus

  • elchako
    06 décembre 201817:36

    Noice !

    Signaler un abus

  • AKIL57
    06 décembre 201817:41

    Et pourquoi Elafibranor serait seulement un traitement de seconde ligne pour la PBC ?

    Signaler un abus

  • M4388818
    06 décembre 201817:56

    Le PBC représente 25% environ du potentiel de Genfit.
    La Nasch est beaucoup plus importante.

    Signaler un abus

  • hayabuse
    06 décembre 201818:09

    dommage que ce soit le jour d'un cac à -4%.
    Mais c'est relativement bon

    Signaler un abus

Retour au sujet GENFIT

8 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

21.545 -3.71%
3.355 -12.86%
4853.7 -0.88%
1.13075 0.00%
60.3 -2.28%

Les Risques en Bourse

Fermer