1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Forum

EDF
12.7150 EUR
-2.79% 
Ouverture théorique 12.7150
indice de référenceSBF 120

FR0010242511 EDF

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    12.6900

  • clôture veille

    13.0800

  • + haut

    12.9300

  • + bas

    12.6150

  • volume

    3 539 026

  • valorisation

    38 276 MEUR

  • capital échangé

    0.12%

  • dernier échange

    22.02.19 / 17:35:29

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    12.0800

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    13.3500

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur EDF

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter EDF à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter EDF à mes listes

    Fermer
Retour au sujet EDF

EDF : Bilan énergétique 2018

axialof7
11 févr. 201912:40

Bilan électrique 2018

Production nationale.... 548,7 TWh hausse de 3,7% par rapport à 2017

Consommation nationale...... 474 TWh stable

Solde export à 60,2 TWh

Production

Nucléaire...... 393,2 TWh............71,7 % du mix

Hydraulique..... 68,3 TWh............12,4 %

Thermique CO²..... 39,4 TWh.........7,2 %

Eolien............27,8 TWh............. 5,1 %

Solaire...........10,2 TWh...............1,9 %

Biomasse.........9,7 TWh...............1,8 %


Impact de la CSPE sur tous les consommateurs

CSPE ( 22,5 € X 420 TWh de consommation corrigée = 9,45 milliards d'€)

71% de la CSPE est affectée en subventions aux Eri...soit : 6,7 milliards

Éolien + Solaire......... 38 TWh de production pour 6,7 milliards de subventions...

CA des 38 TWh en production des ERi

CA = 38 000 000 MWh X 57 €/MWh tarif revente client HT = 2,166 milliards

Les Eri ont une subvention de 6,7 milliards au travers de la CSPE, alors que leur chiffre d'affaire par la revente de leurs MWh est de 2,16 milliards...

CA Eri 2,16 milliards.... Subventions 6,7 milliards.... Un irrationalité phénoménale alimentée par une taxe illégale.


Impact de la loi Nome sur les consommateurs EDF

Aides à la concurrence 25% de la production nucléaire ou 100 TWh max de la production nucléaire cédé à 42€ / MWh à la concurrence

100 000 000 de MWh cédés à la concurrence à 42 € /MWh quand EDF pourrait exporter sur le marché à 66 euros /MWh.

24 euros/MWh de manque à gagner sur 60 millions de MWh exportés (2018).... Soit 1,44 milliard

15 euros/ MWh de manque à gagner sur 40 millions de MWh , qui pourrait être vendu au client à 57 euros le MWh.... Soit 0,60 milliards

Le problème c'est qu'EDF doit aussi se substituer à la concurrence sur l'achat des pics de consommation sur le marché où le MWh peut monter à 6 voire 800 € / MWh.

Il devient totalement absurde qu'EDF soit obligée d'acheter à 6 ou 800 euros certains MWh sur le marché, pour les céder à 42 €/ MWh à la concurrence au travers de la loi Nome.

La loi Nome se résume à une perte de RN qui dépasse les 2 milliards / an, 2 milliards de ponctionnés sur la rente du nucléaire que bénéficiaient tous les consommateurs ou citoyens français au travers de leur service public.

l'Association Nationale des Opérateurs Détaillants en Energie (A.N.O.D.E), demande une augmentation de 7,7% des tarifs régulés d'EDF, car il ne leur est plus possible en achetant sur le marché à 66 euros/MWh faire concurrence sur le prix d'EDF à 57 euros le MWh car ils vendraient à perte......:o))).

Tant qu'ils sont gavés à 42 euros au travers la loi Nome par EDF.... Il jouent le jeu de la concurrence en revendant à 53 euros/MWh , pour faire sans produire une fausse concurrence à EDF qui leur sert le MWh à 42 euros..... Incroyable mais vrai.

On en est là de cette politique énergétique, de ce tourbillon de subventions et racket de l'outil national de production que l'on ne contrôle plus au profit d'intérêts privés de l'on appelle concurrence et pour 38 TWh de production en Eri subventionnées.
38 TWh / 549 TWh produits en France..... 6,92 % du mix énergétique qui nous coûtent 6,7 milliards / an en dons obligatoires.

Synthèse

Production en hausse et 60 millions de MWh d'exporté

Signaler un abus

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

12 réponses

  • g.prigen
    11 février 201913:19

    J'ai calculé un KD de l'éolien à 31%, considérant les 13.6 GW de capacité installée. C'est le max qu'on puisse atteindre, non?
    En tout cas, 6,92% de production ENRi c'est faiblos. Heureusement qu'il y a l'hydraulique.

    Signaler un abus

  • TREOMPAN
    11 février 201913:39

    Attention dans vos calculs la CSPE n'est pas versé en totalité aux ENR

    Signaler un abus

  • M9022013
    11 février 201915:02

    Bravo pour vos calculs passionnants ! Quel gaspillage ! Et tout ça pour une transition mal étudiée, dont les résultats sont accablants ! Mais qui donc va enfin réagir ? Que fait la droite ? Et la gauche ? Quant au gouvernement, avec sa feuille de route sur l'énergie sortie en Novembre dernier, on dirait qu'ils ne veulent rien comprendre. Quand donc y aura-t-il enfin une réaction intelligente ?

    La seule chose que j'apprécie, c'est le courage de la Direction EDF, peu sensible à ce brouhaha, qui continue à avancer en bon ordre et en toute lucidité vers le futur. J'y crois, et reste actionnaire.

    Signaler un abus

  • axialof7
    11 février 201917:17

    Dingue, même ça a sauté.....???????

    Comme l'indique la CRE, le montant prévisionnel pour l'année 2019 se réparti de la façon suivante :

    68% est alloué au soutien aux énergies renouvelables
    20% pour la péréquation tarifaire des zones non-interconnectées avec les énergies renouvelables
    9% pour le soutien à la cogénération
    2% pour le soutien à l'injection du biométhane
    1% pour le soutien aux mesures d'effacement
    0,5% pour les différents dispositifs sociaux

    J'avais pris 71% du montant il est de 68% dernière mouture..... et l'assiette de consommation corrigée est de 400 TWh au lieu de 420 TWh

    CSPE à 22,5 X 400 000 000 MWh = 9 milliards.... et 68% alloués aux ERi = 6,12 milliards HT

    La Contribution au Service Public de l'Electricité (CSPE) est directement prélevée sur la facture d'électricité des Français. Mise en place au début des années 2000, elle vise à financer les charges de service public de l'électricité imposées par la loi aux opérateurs du secteur. Depuis sa création, la CSPE a augmenté de ... 650% ! Elle représente environ 16% de la facture moyenne d'électricité selon la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

    Cette taxe rentrant dans l'assiette de la TVA, elle est en fait de 27 €/MWh TTC.



    Pour mon ami pat52.....

    https://selectra.info/energie/guides/tarifs/taxes/cspe

    Baisse de la CSPE en 2019 ?

    Contrairement à la tendance affichée, il est probable que la CSPE connaisse pour la première fois une diminution au 1er Janvier 2019. Afin de répondre à la mobilisation des "Gilets Jaunes", le Gouvernement considère en effet réduire les taxes sur l'énergie, afin de compenser la probable hausse du coût de l'électricité de l'hiver prochain. Le débat avait déjà été ouvert auparavant au Sénat, avec un sénateur proposant notamment la suppression de la revalorisation automatique de la CSPE. La décision de revoir le taux de la CSPE provient du fait qu'il n'est pratiquement plus possible d'ignorer les recommandations de la CRE sur les évolutions des tarifs de l'énergie.


    Rien est encore sûr.....

    Signaler un abus

  • g.prigen
    11 février 201918:23

    Évidemment, si je me base sur 38 TWh (éolien + solaire), au lieu de 27,8 (éolien seulement), ça déraille. Des fois, je vais trop vite.

    "L'éolien c'est 14 736 MW d'installés en France au 1/12/2018 (éco2mix)"
    Et oui, je me suis basé sur le site Electricitymap.
    Ça pousse trop vite ces horreurs.

    Merci pour les corrections, prof!

    Signaler un abus

  • 52pat
    11 février 201919:05

    Très bonne nouvelle en effet, si cela se fait !

    Je reconnais la qualité de tes interventions axialof, même si les échanges sont parfois vifs ....

    On peut pas en dire autant de certains !

    Continue ainsi ....

    Signaler un abus

  • TREOMPAN
    11 février 201923:53

    Cool prof cool bientôt les vacances.....encore 15 jours....youpiiiii

    Signaler un abus

  • axialof7
    12 février 201900:28

    Un grand merci à l'effaceur, ou au modérateur......

    @g.prigen

    L'éolien c'est 14 736 MW d'installés en France au 1/12/2018 (éco2mix)

    https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/chiffres-cles

    Pour calculer le taux moyen de l'éolien:

    Il faut considérer que si ces 14 736 MW avait fourni leur puissance nominale 24 h / 24 et 365 j par an, ils auraient produits:

    14 736 MW x 24h x 365 j = 129,08 TWh

    Hors l'éolien en 2018 à produit par intermittence aléatoire.... 27,8 TWh (données RTE)

    Ce qui nous donne un taux de charge moyen annuel de:

    27,8 TWh / 129,08 TWh = 21,53 % pour 2018 (sauf erreur de calcul de ma part).


    Si on admet que l'éolien n'a pas tout de suite disposé de toutes ses nouvelles puissances installées en 2018, on peut refaire les calculs avec 13 736 MW installés de moyenne pour 2018.

    27,8 TWh / 120,32 TWh = 23,10 % de taux de charge moyen annuel pour 2018.

    Par contre, il est possible d'atteindre un taux de charge de 75% voire plus, sur une journée exceptionnelle très venteuse....

    Mais il est quasiment impossible d'atteindre ne serait-ce sur une heure, 100% de taux de charge, il faudrait du vent sur tous les sites de France et de Navarre en même temps....

    Le taux de charge évolue à sa guise dans le temps, au gré du vent et de sa puissance.
    Il évolue généralement de 0 à 75% les jours exceptionnels.
    On a une production intermittente dans le temps et aléatoire en puissance par la force du vent.
    On peut très bien avoir une éolienne qui tourne, mais pas de force contre-électromotrice par le vent suffisante pour la faire débiter.

    Le 6 août 2018 à 11h00, l'éolien est tombé à 61 MW...... soit 0,44% de taux de charge en instantané à 11h.

    https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/chiffres-cles

    Par contre hier 10/02 à 16h15, l'éolien tapait à 11 766 MW établissant son premier record de l'année, avec un taux de charge instantané à 16H15 de 11 766 MW / 14 736 MW = 79,84 % (très belle performance... mais attention sur courte durée).

    Au moment que j'écris.... L'éolien est revenu à 2 188 MW à 17h30.... qui nous fait un taux de charge de 14,84 %

    Le solaire à la même heure est à 424 MW.... 5,09 % de taux de charge, et dans une demi heure.....0.

    Signaler un abus

  • g.prigen
    12 février 201910:48

    21,53% seulement! De ce que je lis en général, on dit que l'éolien terrestre est à 23% de KD, sauf l'éolien marin.
    Mais même ça, il n'arrive pas à l'atteindre en 2018.
    D'autant plus que les aerogénérateurs sont des fois très mal placés (Franche-comté).
    Le PV n'est pas fameux non plus avec ses 10,2 Twh, surtout la nuit et l'hiver.
    Quelle gabegie pour pas grand-chose.

    Signaler un abus

  • axialof7
    12 février 201911:04

    La moyenne annuelle du taux de charge du solaire est de 15%
    La moyenne annuelle du taux de charge de l'éolien terrestre est de 20% à 25%
    La moyenne annuelle du taux de charge de l'éolien offshore est de 30% à 35%

    Bien sûr, aucun pays n'a les mêmes taux, en France on n'est pas trop mal loti..... dans un relatif pour des filières non pilotables, intermittentes et aléatoires.

    Signaler un abus

  • g.prigen
    12 février 201912:20

    Ouais, ben c'est pas avec ça qu'on va chauffer la France. :-(
    Je pensais que pour le solaire, c'était un peu moins (entre 11 et 14). Concernant l'éolien marin, sais-tu si une étude a été réalisée sur la résistance des pales et des pylônes au bout de 5 ou 10 ans. Vu la puissance des vents, la corrosion exercée par le sel etc..., leur résistance doit être mise à rude épreuve, non?
    On parle toujours de normes antisismiques ou en tout genre pour les centrales nucléaires, mais on ne se pose jamais la question sur la durabilité des aérogénérateurs ; 20 ans pas plus d'utilisation, de toute façon.

    Signaler un abus

  • g.prigen
    12 février 201912:26

    Au fait, merci pour le lien de la puissance installée, je n'avais jamais regardé cet onglet. :-)
    Et j'ai pu lire KD historique max de 25,02 % le 13/09/2017? Waow, supeeeeerrrrr....

    Signaler un abus

Retour au sujet EDF

12 réponses

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le message

Fermer

Qui a recommandé ce message ?

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

8.255 +3.45%
1.13415 +0.19%
66.97 +0.04%
25.335 +1.42%
2.138 -0.65%

Les Risques en Bourse

Fermer