1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Debrief Bourse du 5 novembre : les marchés défient la loi de la gravité

Boursorama05/11/2019 à 18:13

Les marchés n'en finissent pas de grimper. Après avoir dépassé ses plus hauts annuels, le CAC reste bien orienté et enchaine une troisième séance consécutive de hausse pour clôturer à 5846, nouveau plus haut de l'année.  A New York, Wall Street évolue également dans le vert, soutenue par des signes d'avancées sur le front des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Selon le secrétaire américain au Commerce, « d'importantes avancées ont été réalisées pour la finalisation de la "phase un" de l'accord commercial » mais selon Reuters, la Chine ferait pression sur Donald Trump pour qu'il annule les taxes instaurées en septembre sur 112 milliards de produits chinois importés. 

Autre motif de réjouissance, la bonne surprise du côté de l'ISM des services américains qui a surpris positivement en ressortant au-dessus des attentes à 54,7 points en nette hausse par rapport aux 52,6 points de septembre. Un excellent chiffre qui a propulsé le CAC sur un nouveau plus haut annuel à 5850 points avant de ralentir la cadence. 

Du coté des valeurs, les équipementiers automobiles poursuivent leur remontée après le gros trou d'air consécutif à l'annonce de la fusion PSA/FCA (Peugeot/Fiat-Chrysler). Plastic Omnium signe la meilleure performance du SBF 120, suivi de Faurecia, Michelin.

A la hausse on retrouve également Teleperformance a relevé sa prévision de croissance du chiffre d'affaires pour cette année après avoir dévoilé une publication solide publication à neuf mois. Le spécialiste des centres d'appel table désormais sur une progression de l'ordre de 10% de son chiffre d'affaires contre une hausse supérieure ou égale à 8,5% auparavant.

A l'inverse, Air France-KLM est lanterne rouge du SBF120, après la présentation de ses objectifs financiers. La compagnie aérienne à moyen terme s'est engagée à avoir une marge opérationnelle entre 7 et 8% afin d'être capable de rétablir le versement d'un dividende, suspendu depuis 2008. 

De manière plus générale, c'est l'ensemble du secteur aérien qui est mal orienté, à l'image de Safran ou encore d'airbus sur le CAC. 

A noter pour finir que sur le marché des changes, le dollar profite de l'optimisme sur le commerce et de la bonne surprise sur l'ISM des services pour s'inscrire en nette hausse face aux autres devises.  


 


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer